TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Aigle Azur : ''Nous tablons sur le long terme avec l'ouverture de Bagdad..."

Lire l'interview d'Arezki Idjerouidène



Aigle Azur inaugure ce vendredi sa ligne régulière entre Paris (CDG) et Bagdad en Irak. La ministre Anne-Marie Idrac, une soixantaine d’hommes d’affaires qui exposent à la Foire de Bagdad et des médias seront du voyage avec Arezki Idjerouidène, le président du conseil de surveillance d‘Aigle Azur. Mais pour la compagnie, cette exploitation à raison de deux rotations hebdomadaires est une véritable gageure, un pari sur l’avenir.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Vendredi 29 Octobre 2010

Aigle Azur : ''Nous tablons sur le long terme avec l'ouverture de Bagdad..."
TourMaG.com : Pourquoi la compagnie Aigle Azur s’est-elle portée candidate à l’exploitation d’une ligne aussi particulière ?

Arezki Idjerouidène :
Dans le transport aérien il faut toujours chercher de nouvelles possibilités d‘étoffer le réseau existant.

C’est un travail permanent pour moi que d’analyser et de rechercher des ouvertures. Aigle Azur veut surtout s’établir sur des lignes « niches » où la concurrence n’est pas trop présente.

Par exemple, en ce qui concerne l’Irak, si c’était pour desservir Erbil dans la province du Kurdistan, nous n’aurions pas été candidats car toutes les compagnies se posent déjà à Erbil.

Ce n’est pas le cas de Bagdad, une destination sur laquelle je travaille depuis le mois de septembre 2009.

Après avoir pesé le pour et le contre, nous avons décidé de poser notre candidature pour l’exploitation de la ligne et je dois reconnaître que l’ambassadeur de France en Irak nous a apporté un soutien précieux.

TM.com - Même si le pays est en pleine reconstruction, il y règne encore une certaine insécurité. Comment allez-vous protéger vos avions, votre personnel et vos passagers ?

Arezki Idjerouidène :
Je suis allé cinq fois à Bagdad pour préparer la mise en place de la ligne. Je peux vous assurer que l’aéroport est une forteresse. Il y a plusieurs milliers de personnes qui veillent à la sécurité et les contrôles sont nombreux et systématiques.

Aigle Azur ne sera pas la seule compagnie à opérer sur cet aéroport. Il y a une compagnie qui assure des vols domestiques et d’autres compagnies internationales comme Turkish Airlines ou Royal Jordanian qui ont des vols quotidiens. En tout, il doit y avoir une vingtaine de vols voyageurs par jour.


TM.com - Quand comptez-vous mettre en place les deux rotations hebdomadaires ?

Arezki Idjerouidène :
C’est vrai que nous avons notre vol inaugural ce samedi et un vol le 4 novembre pour ramener les exposants de la foire de Bagdad.

Mais la mise en place de l’exploitation régulière se fera entre le 15 décembre et le début du mois de janvier.

Nous avons pris un peu de retard sur le calendrier initial qui prévoyait l’ouverture de la ligne en octobre, pour des raisons principalement administratives. Mais les vols devraient être mis en machine d’ici une dizaine de jours.

TM.com - Comment comptez-vous équilibrer la ligne ?

Arezki Idjerouidène :
Si ce vol réussit, ce sera au détriment du trafic qui passe actuellement via Amman, Istanbul ou encore Dubai.

Nous aurons principalement une clientèle d’hommes d’affaires intéressés de passer des contrats avec l’Irak. Nous préparons également des accords avec d’autres compagnies qui achemineront des passagers vers notre vol de CDG.

Cela dit, il faut savoir que la France est appréciée par les Irakiens et il y a des possibilités de développement pour les entreprises françaises.

Total y exploite déjà des champs pétrolifères et l’ambassade de France fait un travail formidable avec la mise en place d’un centre d’affaires pour aider les chefs d’entreprise à trouver les bons contacts.

Nous allons d’ailleurs y installer un bureau de représentation avant de trouver un GSA. Car nous comptons aussi sur une certaine clientèle irakienne.

La ligne ne s’équilibrera pas en un jour mais il n’est pas question de mettre en péril la compagnie pour cette ligne. La prise du risque économique est mesurée. Disons que cette ligne est un pari sur l’avenir.

Dans un second temps, elle va aussi nous aider à décrocher des contrats pour les autres activités de notre groupe GoFast.


TM.com - Le personnel de bord est-il volontaire pour voler sur cette ligne ?

Arezki Idjerouidène :
Il n’y a pas de tension sociale particulière pour ce vol. Bien sûr, le personnel se pose des questions et nous sommes à leur écoute. Nous les informons quotidiennement de tous les déplacements et de toutes les démarches

Lu 3583 fois

Notez



1.Posté par le grand pierre le 29/10/2010 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ma soeur vivant a bagdad tres interessee par cette liaison. quand pensez vous publier vos tarifs ?..... pour raison de sante pense venir en france mi- janvier pour un sejour de 6 a 8 semaines.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips