TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Faillites de compagnies : le gouvernement britannique veut s’engager pour les passagers

CTA temporaire, conseil et soutien…



Au Royaume-Uni, un discours prononcé par la Reine devant son Parlement, le 19 décembre dernier a permis d’entrevoir une nouvelle loi de protection des passagers des compagnies aériennes en cas de faillites.


Rédigé par le Vendredi 10 Janvier 2020

Lors du dernier discours de la Reine devant le Parlement britannique, le 19 décembre dernier © UK PARLIAMENT YOUTUBE
Lors du dernier discours de la Reine devant le Parlement britannique, le 19 décembre dernier © UK PARLIAMENT YOUTUBE
Après la fin de Monarch Airlines en 2017, le crash économique de Thomas Cook Airlines en 2019 a résonné comme un coup de tonnerre dans le ciel du Royaume-Uni.

Deux faillites qui ont sans doute motivé le gouvernement britannique a prendre des mesures de protection en faveur des voyageurs lésés.

C’est en tous cas le sens du discours prononcé par la Reine Elisabeth le 19 décembre 2019, lors de l’ouverture de son Parlement.

Un nouvel organe administratif

D’après les mots de la monarque, le gouvernement britannique, toujours en pleine préparation du Brexit, étudie ainsi la mise en place d’un organe administratif chargé de conseiller et de soutenir les passagers en cas d’insolvabilité d’un transporteur aérien.

L’idée est d’éviter les milliers de passagers bloqués à l’étranger, comme ce fut le cas lors de la chute de Thomas Cook à la rentrée 2019.

D’après ce que rapporte Travel Daily, un mécanisme visant à faciliter l’octroi par les autorités de licences d’exploitation temporaires pour mieux rapatrier les passagers en cas d’insolvabilité serait aussi à l’étude.

Le but : empêcher le gouvernement d’avoir à intervenir pour le rapatriement de passagers en dépensant des millions de livres sterling en affrètement d’avions.

Les Agents de voyages partagés

Peu après le discours de la reine, l’Association des agents de voyages britanniques (ABTA) a appelé à la mise en place rapide d’une consultation. Car, pour Mark Tanzer, à la tête de l’équivalent britannique de nos Entreprises du voyage (EDV), le problème est complexe.

D’un côte, ce dernier se félicite « de l’engagement pris dans le discours de la Reine de présenter une législation ». « L’ABTA a longtemps plaidé pour une plus grande clarté des législations autour de l’insolvabilité des compagnies aériennes », ajoute-t-il.

De l’autre, « la décision de rapatrier les vacanciers, qu’ils aient ou non légalement droit à une protection, sape le secteur des voyages à forfait en incitant les consommateurs à des achats directs sans protection », estime aussi Mark Tanzer.

« Il s’agit d’un problème complexe qui devrait comprendre une consultation avant de trouver une solution, car les dispositions de protection peuvent être préjudiciable aux clients comme aux entreprises », conclut Peter Bucks, le président de la Commission d’examen de l’insolvabilité des compagnies aériennes.


Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 1396 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips