TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Air Teranga International renaîtra-t-elle des cendres d'Air Sénégal ?

capitaux sénégalais privés avec la logistique RAM



Air Sénégal International qui n’opère plus depuis plusieurs semaines à la suite du conflit qui oppose ses deux actionnaires va être liquidée. A sa place, une autre compagnie sera créée par des capitaux sénégalais, avec l’appui technique et commercial de Royal Air Maroc.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 2 Juin 2009

Air Teranga International renaîtra-t-elle des cendres d'Air Sénégal ?
La nomination très récente de Karim Wade, fils du président sénégalais au poste de ministre des Transports a eu l’effet escompté.

Alors que le conflit entre les deux actionnaires d’ASI, Royal Air Maroc (51% des parts) et l’Etat sénégalais (49%) traînait en longueur depuis plusieurs mois, les deux partis ont trouvé une porte de sortie honorable.

Le volet financier de la négociation reste secret. Mais il a été décidé qu'Air Sénégal International serait purement et simplement liquidée.

Pour autant, les actionnaires se sont engagés à ce que cela se fasse sans coût social.

Les employés vont toucher l’intégralité de leurs salaires et ils seront recasés dans les différents services liés à l’aéroport, à l‘administration de l’aviation civile ou encore dans les compagnies aériennes.

A sa place devrait apparaître, selon des sources sénégalaises, Air Teranga International, une entreprise de transport aérien 100% sénégalaise, financée par des capitaux privés sénégalais.

C’est en tous cas, le souhait du ministre des Transports, inspiré sans doute par la renaissance d‘Alitalia.

Royal Air Maroc qui ne sera pas partie prenante de la nouvelle aventure s’est néanmoins engagée à apporter son assistance en matière technique, opérationnelle et commerciale.

A quelle échéance et avec quels avions cette nouvelle compagnie pourra-t-elle voler ?

Les réponses à ces questions ne sont pas encore très claires. Il faudra d’abord réunir le tour de table adéquat.

Lu 4321 fois

Notez



1.Posté par daniel le 03/06/2009 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour ......

Ahh cette Afrique, que j aime, que je défends, et, très souvent je fais partager ma passion. Le Sénégal en particulier, ils ont tout pour assurer l'éxistence d'une bonne compagnie aérienne, trafic loisir et business, surtout avec l appui de la RAM, qui assure le commercial
Mais......Faudrait changer les mentalités. C 'est leur culture, respectons. Ce sera long mais un jour peux être !!!!!!

Bonne journée

2.Posté par noway le 05/06/2009 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
This is a message I would like someone to quote to Mr. Wade
First of all sorry for the comment in english.

The option to liquidate ASI and to start Air Teranga from scratch is the only possible one. BUT If Air Teranga would start with RAM as strategic partner, I expect they would face the same problems they were facing now. Just a couple of exemples:
1) the aircraft is a wrong one and flying a B737/700 in double class 102Y + 12C for more then 5 hours is a bloody loss. You would never fly profitably to any european city from DAKAR, with just only 114 seats. This is something that kids know...I wonder how it could happen that the former Management of ASI and RAM did no understand.
2) RAM strategy was to consider DKR as a regional west african sub-hub where to take passengers from, and hubbing in Casablanca.
3) Can someone explain me why ASI was flying the Paris route twice a day with B737/700 insyead of taking in the fleet a B767/300 which could have helped reducing operational costs in the DKR/CDG route, and opening the NEW YORK, that has huge traffic?


I hope that Mr. Wade could have real professionals with him, and not just people who wants to take personal advantages from this situation.

Good luck to Air Teranga!....but to succeed forget the B737/700 and take at least a B737/800 with at least 184 seats that could help in performing a good yeld management.

Bonne journée

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.



Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips