TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Artrotters, nouvelle marque de l'agence culturelle La Fugue

Des produits dédiés à l'art contemporain



La Fugue, agence de voyages centrée sur l'art, la musique classique et l'opéra, lance une nouvelle marque : Artrotters. Créée pour attirer un public plus jeune, Artrotters s’intéresse aux nouvelles propositions de l’art vivant et propose des séjours courts avec hébergement insolite.


Rédigé par le Mardi 10 Septembre 2019

Des spectacles choisis pour leur originalité, mêlant art contemporain et propositions classiques revisitées. - DR
Des spectacles choisis pour leur originalité, mêlant art contemporain et propositions classiques revisitées. - DR
Digne héritière de La Fugue, maison mère spécialiste des voyages culturels d’exception créée il y a près de 40 ans, par Frédéric Pfeffer, Artrotters se veut tournée vers la création contemporaine.

Le concept ? « Artrotters se différencie de La Fugue en proposant des séjours courts de deux à cinq jours, avec une offre unique autour d’un spectacle original au-devant de la nouvelle scène, des nouvelles propositions de l’art vivant », explique Chloé Lefevre, responsable de la marque.

Des spectacles choisis pour leur originalité, mêlant art contemporain et propositions classiques revisitées. « Le point d’orgue est la liberté dans la création. Un voyage n’aura jamais vocation à être répété », précise la responsable d’Artrotters.

A l’instar de partenariat noué le Festival des Dolomites, qui se tient en Italie jusqu’au 15 septembre, où les voyageurs peuvent assister à des concerts de musique classique à 2000m d’altitude et échanger avec les musiciens.

Une programmation pour des initiés ? « Pas forcément, répond Chloé Lefevre. Nous voulons satisfaire la curiosité de toutes les générations. » « Nous avons l’ambition pédagogique de donner toutes les clés d’écoute ou de compréhension des œuvres qui feront partie de nos séjours, souligne-t-elle.

La culture n’est plus du tout aussi sectaire que par le passé. Nous proposons une vraie immersion. », complète Frédéric Pfeffer.

Une production premium

En plus de sa proposition unique et originale, Artrotters propose des forfaits avec un hébergement atypique ou lifestyle entre 3 et 5 étoiles, ainsi que le placement en première catégorie ou très bonne deuxième catégorie.

Comptez entre 300 et 900€ le séjour entre deux et quatre nuits. « Cela reste une gamme accessible et raisonnée, tient à préciser la responsable d'Artrotters. Il ne s’agit pas de haut de gamme qui reste le positionnement de La Fugue, nous ciblons là une clientèle plus jeune. »

La Fugue comprend trois activités : l’événementiel, la production et le tourisme.

« J’ai créé La Fugue, il y a 38 ans, le tourisme représente 50% de notre activité. Nous avons une clientèle très fidèle, mais vieillissante, souligne Frédéric Pfeffer, fondateur de la marque.

Un rajeunissement est nécessaire, car notre philosophie n’est plus la même qu’à l’heure de la création, où nous proposions du très haut de gamme. L’idée était d’imaginer une nouvelle « Fugue », sur un plan contemporain et dynamique, accessible. Le haut de gamme s’exprime par l’éclectisme et l’originalité du programme. »

Quelles perspectives pour le voyage culturel ?

Comment va évoluer le segment du tourisme culturel ? Les deux professionnels sont très optimistes.

En 2018, l’activité touristique de La Fugue a enregistré 3 millions d’euros de chiffre d’affaires. « Un chiffre stable d’années en années », commente Frédéric Pfeffer.

Et la tendance est encourageante. [Le choix de l’offre culturelle est plus important que la météo. Les excursions et visites d’une journée et les spectacles, concerts et événements sportifs connaissent une forte progression en 2018 (respectivement +38% et +40%). Le choix d’un voyage ou d’une destination se fait sur l’expérience culturelle (36 %) plutôt que sur la météo (27 %), selon une étude Tripadvisor datée de décembre 2018, que cite Chloé Lefevre, responsable d'Artrotters. Nous avons également pu observer que le format « week-end » est très recherché. »

Des chiffres de bons augures.

Quid du travail en BtoB ? « Nous ne sommes pas fermés à l’idée », répond Chloé Lefevre.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 987 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >



Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips