TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Commercial : Marine Desrumaux, est-elle votre future recrue ?

Vu(e) de profil



Conseillers voyages, techniciens, commerciaux, jeunes, moins jeunes, expérimentés ou juniors... TourMaG.com vous fait découvrir le CV de Marine Desrumaux. Co-fondatrice de La Petite Voyagerie, elle recherche aujourd’hui un poste dans le secteur commercial.


Rédigé par le Lundi 8 Novembre 2021

Peux-tu te présenter ?

Marine Desrumaux, conseillère voyages et co-fondatrice de La Petite Voyagerie, elle recherche aujourd’hui un poste dans le secteur commercial. - M.D.
Marine Desrumaux, conseillère voyages et co-fondatrice de La Petite Voyagerie, elle recherche aujourd’hui un poste dans le secteur commercial. - M.D.
J’ai eu la chance de voyager très jeune grâce à mes parents. Toute petite déjà je voulais travailler dans le tourisme. Au moment de faire un choix d’orientation, la question ne s’est donc pas posée. J’ai obtenu un BTS Tourisme et une licence pro en management du tourisme.

J’ai fait mes armes en tant que conseillère voyages chez Nouvelles Frontières, à Lille, avant de rejoindre Cora Voyages au poste de responsable de l'agences de Villeneuve-d'Ascq. Ensuite, j’ai quitté le Nord pour rejoindre Narbonne et l'équipe d'Edgar Voyages pendant 5 ans. En 2018, avec Valérie Guirao, nous avons lancé notre agence : La Petite Voyagerie.

Quel est le concept de La Petite Voyagerie ?

Nous n’avons rien inventé. La Petite Voyagerie est une agence sans locaux. Nous travaillons à la maison et nous nous déplaçons chez les clients, à Narbonne et dans la région de Béziers.

Une organisation pratique, qui nous permet de gérer notre planning et de cibler une clientèle de professionnels qui n’ont pas le temps de se déplacer en agence comme les libéraux, artisans, commerçants.

LIRE AUSSI : La Petite Voyagerie, l'agence qui se déplace là où est le client !

Que devient aujourd’hui La Petite Voyagerie ?

Être deux, être complémentaires, était notre force avec Valérie Guirao, mon associée au lancement de La Petite Voyagerie. Aujourd’hui, du fait de la conjoncture, c’est compliqué de se dégager deux salaires. Nous avons fait le choix, qu’une de nous deux continue seule, plutôt que de mettre fin à l’aventure. Valérie la poursuivit.

Cela a été une très belle expérience, je ne retiens que du positif. Nous avons connu une très belle ascension, on a su mettre en avant nos savoir-faire et cela a été très intéressant.

Quel poste recherches-tu ?

Je recherche un poste sur la partie commerciale dans le tourisme de loisir ou groupe. J’ai le sens du commerce et c’est ce qui m’anime au quotidien. J’aime atteindre les objectifs, me dépasser.

Pourquoi pas un poste de commerciale sur la région Sud, de responsable régionale pour un réseau d’agences, coordinatrice des ventes, chargée de projet…

Je ne suis pas mobile, car mon mari est commerçant ici, à Narbonne. Mais, je suis prête à travailler en télétravail et à me déplacer ponctuellement.

La crise n’a pas douché mes envies de tourisme. Je fonctionne beaucoup au réseau, c’est ma meilleure carte de visite. On m’a fait des propositions d’emplois dans d’autres secteurs, je les ai refusées.

Comment va évoluer le métier d’agent de voyages selon toi ?

Je pense qu’il tend à évoluer vers le concept de La Petite Voyagerie : du home office et du voyage personnalisé.

C’est d’ailleurs ce que j’aime faire. J’ai mes petites pépites, mes réceptifs avec lesquels je collabore. Le tourisme est une aventure, être à l’écoute des clients, est passionnant.

Je travaille très peu à partir de brochure. J’arrive chez mon client avec mon ordinateur et mon bloc note. C’est pour ça, que je mets un point d’honneur à travailler avec des réceptifs, pour avoir la petite attention.

Je pense également qu’il y a une réelle envie d’avoir des services personnalisés. Et le business modèle est plus sûr. Nous avions une clientèle plus confidentielle, mais avec un panier moyen plus important. Comme des professionnels libéraux, qui n’ont pas le temps de se rendre en agence ou à comparer les offres. Ils nous font confiance, nous recommandent auprès d’amis.

Quels sont tes points forts ?

Je suis dynamique et volontaire ! Après 4 années à la tête de mon entreprise et à travailler seule, je peux dire que je suis organisée, très autonome et rigoureuse. J’ai besoin d’un nouveau challenge après La Petite Voyagerie. Une page se tourne.



Le CV de Marine Desrumaux.

En envoyant votre CV à l'adresse recrutement@welcometothetravel.com , vous acceptez qu'il soit communiqué à des recruteurs qui pourraient être intéressés et que vos données soient enregistrées dans le cadre d'échanges avec Welcome to the Travel.

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (en application de l'article 34 de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978, dite Informatique et Libertés). Pour l'exercer, adressez-vous à direction@welcometothetravel.com , en précisant vos Identifiants.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2128 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













QUARTIER LIBRE
vous offre


































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias