TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Charter moyen courrier : et s’il ne reste qu’une... Europe Airpost sera celle-là !

un marché en cours d'effritement avancé



La compagnie française équilibre ses revenus entre le transport de passagers et celui du fret. Même si la programmation charter a tendance à s’effriter, Europe Airpost limite la casse. Pour preuve, elle vient de décrocher un premier contrat avec Marmara.


le Mercredi 28 Mars 2012

Pour 2012, les perspectives sont encore plus difficiles qu'en 2011. Les plans de vol ne comportent que 18 000 heures. Mais les tour-opérateurs restent fidèles : Fram, Ollandini, Héliades, Club Med, Thomas Cook, etc. - DR
Pour 2012, les perspectives sont encore plus difficiles qu'en 2011. Les plans de vol ne comportent que 18 000 heures. Mais les tour-opérateurs restent fidèles : Fram, Ollandini, Héliades, Club Med, Thomas Cook, etc. - DR
Jean-François Dominiak, le Pdg d’Europe Airpost voit le marché du charter moyen courrier s’effriter avec la montée en charge de Transavia et consœurs low cost, mais il estime qu’il restera toujours un petit volume d’affrètements sur le moyen courrier.

« Et s’il ne reste qu’une compagnie française sur ce créneau, ce sera nous! », affirme-t-il.

Pour autant, si le nombre de passagers transportés en 2011 s’affiche en progression de 3% à 800 000 pax, le nombre d’heures de vols accuse une forte baisse : 23 000 heures au lieu d’un objectif de 25 000 heures.

Les effets du printemps arabe ont rayé des carnets de commande 5 000 heures en provenance des tour-opérateurs. Une baisse compensée en partie (3 000 heures) par des affrètements incentives, de l’ACMI et l’exploitation de vols vers Israël.

Pour 2012, les perspectives sont encore plus difficiles. Les plans de vol ne comportent que 18 000 heures. Mais les tour-opérateurs restent fidèles : Fram, Ollandini, Héliades, Club Med, Thomas Cook, etc…

Une flotte de 17 appareils dont 13 en Quick Change

Et surtout, Europe Airpost décrochait, il y a quelques jours, un contrat avec Marmara pour baser un B-737 à Lyon qui assurera entre 2 500 et 3 000 heures de vol vers les destinations programmées par le tour-opérateur.

Au global, le volume charter actuel n‘est pas suffisant, pour autant, pour accueillir les deux B-737-700 entièrement dédiés au transport de passagers que la compagnie prévoyait d’intégrer.

La compagnie restera donc avec une flotte de 17 appareils dont 13 en Quick Change permettant d’opérer la nuit en transport cargo et le jour en transport passagers, deux B-737 en tout passager et deux machines en tout cargo.

C’est justement l’activité de fret, générant 50% des revenus qui permet à Europe Airpost de poursuivre avec une certaine sérénité le transport charter passagers.

Le contrat passé avec la Poste qui représente 40% des revenus vient d’être renouvelé pour une période de trois ans à partir de 2013.

Europe Airpost annonce donc pour 2011 un résultat net positif de 3 millions d’euros, un résultat d’exploitation de 5,6 millions et un chiffre d’affaires de 254 millions, en hausse de 3% principalement due à l’envolée du prix du pétrole. Une performance que Jean-François Dominiak espère réitérer en 2012.

Lu 2166 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance