TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Coronavirus : l'association des pros de l'événementiel écrit au 1er ministre

Les décisions du gouvernement menacent 335 000 emplois de la filière



Alors que les ministres du gouvernement Macron se livrent à une surenchère autour du coronavirus, les professionnels de l'événementiel réagissent pour défendrer leur secteur. L’association LÉVÉNEMENT a alerté les Pouvoirs Publics sur les risques économiques et sociaux des décisions du pouvoir exécutif.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 3 Mars 2020

Les décisions du gouvernement menacent 335 000 emplois de la filière - Crédit photo : LEVENEMENT
Les décisions du gouvernement menacent 335 000 emplois de la filière - Crédit photo : LEVENEMENT
Il n'y a pas que la distribution à être fortement impactée, par la surenchère médiatique du gouvernement, le secteur de l'événementiel fait grise mine.

Après la décision prise par Olivier Véran, le ministre de la Santé, d'annuler tout rassemblement supérieur à 5 000 personnes dans un espace confiné, les salons, meetings et séminaires sont annulés les uns après les autres.

Les conséquences sont catastrophiques pour un secteur représentant 1000 événements par jour en 2018, pour des retombées estimées à 16 milliards d'euros.

Alors que les annulations s'enchaînent, les assureurs ont informé les professionnels que leurs clauses d’annulation excluaient toutes les conséquences directes ou indirectes des effets du Covid-19.

Ces décisions fragilisent les petites et moyennes entreprises de l'événementiel, qui pour certaines ne disposent pas de trésoreries suffisantes pour faire face à une telle crise.

Une lettre adressée au 1er ministre !

L'association LEVENEMENT demande aux pouvoirs publics "de nous aider à envisager : un plan de sauvegarde de nos activités, l’encadrement juridique des conditions d’annulation et de cas de force majeure.

Mais aussi de prévoir des règles sanitaires à appliquer sur les événements qui se tiendraient encore pour rassurer les clients et les participants et des mesures économiques d’accompagnement des entreprises du secteur de tout notre écosystème de partenaires et prestataires.
"

Cette mise en lumière des difficultés du secteur et les aides souhaités, ont été adressés par une lettre au 1er ministre, Édouard Philippe. Il est possible de consulter la lettre et la partager, en cliquant ici.

Les menaces sont réelles et si dans les deux prochains mois, la situation ne s'améliore pas, plus de 335 000 emplois que compte la filière de seront menacés.

Lu 3667 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance