TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Denis Wathier, victime collatérale du printemps arabe

Denis Wathier quitte le groupe



La rumeur sur un départ possible de Denis Wathier de la tête de Thomas Cook France courait depuis quelques jours. Une demie surprise alors que le groupe britannique coté en bourse a déjà indiqué que les résultats de la filiale française seraient particulièrement impactés par le printemps arabe. Un mois tout juste avant l’annonce du bilan annuel, ce départ n‘a rien de surprenant…


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 24 Octobre 2011

Ni l’imposition des 1,5% de commission supplémentaire aux tour-opérateurs référencés, ni les opérations immobilières comme la vente, en août, de l’agence Thomas Cook de Parly 2 qui réalisait le plus gros chiffre d’affaires en France, n’ont suffit à combler le manque à gagner du groupe - DR
Ni l’imposition des 1,5% de commission supplémentaire aux tour-opérateurs référencés, ni les opérations immobilières comme la vente, en août, de l’agence Thomas Cook de Parly 2 qui réalisait le plus gros chiffre d’affaires en France, n’ont suffit à combler le manque à gagner du groupe - DR
« La meilleure façon de durer dans une société c’est d’avoir des résultats. Mon mandat est égal à la durée de la qualité de nos résultats », disait avec une certaine clairvoyance Denis Wathier à Pierre Amalou dans une interview publiée dans Stratégos.

Et il ajoutait : « si j’en crois nos scores actuels, j’ai un très long bail ». Mais c’était en 2007.

Depuis, les crises sont passées par là et le printemps arabe n’a fait qu’accentuer une situation particulièrement délicate pour l’industrie touristique française, y compris pour les activités de Thomas Cook Group en France.

D’ailleurs, sa communication financière au fil de cette année n’avait pas manqué de faire état des difficultés françaises.

Un mois de septembre particulièrement difficile

Le 29 septembre, le groupe commentait ses résultats de l’été en indiquant que la « performance avait été impactée, entre autres, par les perturbations de la zone Moyen Orient/Afrique du Nord, notamment sur les activités françaises ».

Il continuait plus loin à révéler que « septembre avait été particulièrement difficile » pour les activités françaises et concluait par l’annonce d’une réduction de 35% de l’offre au départ de France.

Ni l’imposition des 1,5% de commission supplémentaire aux tour-opérateurs référencés, ni les opérations immobilières comme la vente, en août, de l’agence Thomas Cook de Parly 2 qui réalisait le plus gros chiffre d’affaires en France, n’ont donc suffit à combler le manque à gagner.

A tout juste un mois de l’annonce des résultats annuels de Thomas Cook Group, le 24 novembre prochain, le groupe était donc dans l’obligation de prendre une décision. Denis Wathier paie donc les effets collatéraux du printemps arabe.

D’autant que son allié Manny Fontenla-Novoa, l’ex-Pdg du groupe qui lui avait confié il y a quelques mois la co-présidence de la joint venture russe, n‘est plus là pour le défendre, lui aussi sacrifié pour cause de bilan décevant.

Rachel Picard qui prend la suite aura fort à faire…

Communiqué de Thomas Cook

Thomas Cook annonce que Rachel Picard prend la direction de Thomas Cook en France. Elle succède à Denis Wathier qui, après avoir en moins de 5 ans profondément transformé la filiale en France, quitte le Groupe.

Rachel Picard avait intégré Thomas Cook France en novembre 2010 pour assurer au côté de Denis Wathier la direction générale déléguée de Thomas Cook en France, en charge du Tour Opérateur.

Au cours des cinq dernières années, Denis Wathier a amélioré la performance commerciale du réseau Thomas Cook Voyages, développé son réseau d'affiliés, fait croître de manière significative les ventes Internet, réalisé l'acquisition de Jet tours puis géré son intégration au sein du Tour Operating de Thomas Cook.

Il a également lancé avec succès de nouveaux concepts comme Clubjumbo.fr, Au Cœur du Monde ou VacancesTresPrivées.com.

Thomas Doering, CEO du segment Thomas Cook West/East déclare : « En moins de 5 ans, Denis Wathier a transformé en profondeur Thomas Cook en France pour en faire le n°1 de la distribution et un des leaders du tour operating sur le marché du tourisme. Denis passe le témoin à l'une de ses plus proches collaboratrices, Rachel Picard. Nous lui souhaitons une pleine et entière réussite pour le développement de ses futurs projets personnels et professionnels ».

Diplômée d'HEC, promotion 88, Rachel Picard avait rejoint Voyages-sncf.com en 2004 comme Directrice Marketing et Ventes auprès de Denis Wathier avant d'être nommée Directrice Générale adjointe en 2005 et Directrice Générale en 2007.

Rachel Picard débute sa carrière à la direction des ventes de la station de ski Valle Nevado au Chili, puis rejoint le Groupe Euro Disney en 1991 en tant que Sales Manager. Elle intègre le groupe Frantour en 1993 comme Directrice Marketing du Tour Opérateur et des agences de voyages, puis Directrice Tour Operating Europe en charge des 9 filiales étrangères. Elle est à l'origine de la création du site internet loisirs du groupe Accor.

Elle rejoint ensuite les Editions Atlas, en charge de la filiale voyage du pôle Internet, et prend la Direction Générale du site Cvendredi.com, spécialisé dans les courts séjours.

Lu 8056 fois

Notez



1.Posté par Cosentino le 25/10/2011 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est avec une grande trfistesse que nous apprenons le départ programmé de M.Wathier. Ce grand humaniste, l'égal de Pétrarque lorqu'il évoque le désir terrestre puis l'amour platonique et mystique va beaucoup nous manquer.

2.Posté par Fredo le 25/10/2011 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les employées de TC qui ont pu goûter à sa politique sociale ne le regretteront sans doute pas... En bon soldat du capitalisme, ce monsieur saura satisfaire d'autres actionnaires...

3.Posté par Gerard le 25/10/2011 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il vous plait, n'utilisez pas le mot victime pour parler de Mr Wathier.
Si monsieur Wathier est victime du Printemps arabe, Mr Cachin est victime également, Mr d'Estaing aussi, Mr Ben Slimane également... la liste est longue non ?

D. Wathier est victime de son propre jeu, le jeu à la mode en ce moment du "qui sera le meilleur, le plus rapidement possible ?"...
D. Wathier a cassé tous ses jouets... consciemment en adoptant le modèle du grand manager moderne, court termiste et modeste.

On voudrait nous faire croire que son bilan n'est pas si mauvais !!!
N'oublions pas ses échecs sur le web, ses choix technologiques plus que douteux, ces batailles imbéciles, la chute de bien belles marques et surtout... la mise à mal de ses propres équipes, de bons collaborateurs en France et à l'étranger...
Il a entrainé toute cette société à rythme forcé, il a mis par terre ses équipes...

D. Wathier a joué, il a cru qu'il était bon, et il a perdu.
Mr Wathier n'est victime de rien.
Bon vent !

4.Posté par TERBRULEE le 25/10/2011 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
belle performance :
- jet tours sacrifié et fracassé
- les résas en france supprimées pour un call center à Tunis totalement incompétent
''après moi le déluge'' disant Mme de Pompadour
Monsieur Wathier aurait pu en dire autant

5.Posté par Marcel le 25/10/2011 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est évident qu il n est victime de rien.Il est victime de sa strategie de la terre brulee et d une obsession de la course aux chiffres d affaires.Y a pas de miracle quand on brade toute l annee a la fin les resultats sont catastrophiques.Le Printemps Arabe a bon dos et c est faire injure aux autres TO qui ont su resister a ces crises et a sortir des résultats honorables.

6.Posté par Karine le 25/10/2011 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous aime Gérard, j'aime votre post !!! Tout est dit...!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips