TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TravelManagerMaG  



Devises, taux de changes : quelles évolutions en vue ?

La chronique de Mondial Change, spécialiste paiements internationaux et risque de change


Quelles sont les mouvements et évolutions attendus en terme de devises et de taux de changes ? TourMaG.com, en partenariat avec Mondial Change vous propose un compte rendu technique du marché.


Rédigé par le Mardi 21 Mai 2024

Devises, taux de changes : voici les perspectives cette semaine - Depositphotos.com Auteur grachov.com.ua.gmail.com
Devises, taux de changes : voici les perspectives cette semaine - Depositphotos.com Auteur grachov.com.ua.gmail.com
La semaine dernière, plusieurs membres de la Réserve Fédérale américaine (Fed) ont déclaré que l'inflation reste trop élevée et que la banque centrale doit encore intervenir.

Cela signifie que les taux d’intérêt pourraient rester élevés encore un certain temps. Une baisse des taux en juin est exclue depuis plusieurs semaines, et une baisse en septembre semble également peu probable.

Il y a néanmoins quelques signes positifs. La Fed de San Francisco a annoncé que l'épargne supplémentaire liée à la Covid est maintenant épuisée, ce qui pourrait réduire l'inflation liée à la demande dans les prochains mois. De plus, les prix à la consommation ont légèrement diminué en avril, atteignant 3,4% sur un an.

Bien que ce soit une amélioration, ce taux reste élevé. La Fed n’a pas précisé à quel niveau d’inflation elle serait prête à baisser les taux, mais il est clair qu'une inflation au-dessus de 3% est incompatible avec une réduction des taux d’intérêt. Alors que l'idée d'aucune baisse des taux cette année semblait absurde il y a quelques semaines, elle est désormais prise au sérieux.

En rappel, l'inflation élevée aux États-Unis est un problème pour la Fed en raison de son mandat, mais elle reflète aussi une économie solide avec une consommation robuste et un soutien public important à l’investissement.

Washington a aussi annoncé une augmentation des taxes douanières sur les produits chinois, notamment une hausse de 100% sur les véhicules électriques, de 25% sur les batteries lithium-ion, de 50% sur les panneaux solaires et les semi-conducteurs d’ici 2025. Cette décision pourrait compliquer la lutte contre l’inflation. Par ailleurs, les prix des matières premières sont en hausse, ce qui pourrait raviver l’inflation dans la seconde moitié de l’année.

Pendant ce temps, en Europe, on espère une baisse des taux de 25 points de base par la Banque Centrale Européenne (BCE) en juin, confirmée par le gouverneur de la Banque de France. En Argentine, la banque centrale a réduit ses taux de 10% (de 50% à 40%), une mesure audacieuse du nouveau président Milei pour lutter contre l’hyperinflation.

Enfin, la normalisation du marché du travail au Royaume-Uni pourrait permettre une baisse des taux par la Banque d'Angleterre (BoE) en juin, en même temps que la Banque du Canada (BoC) et la BCE.

Le marché anticipe des baisses de taux successives en 2024. Cela ne devrait pas affecter significativement la paire EUR/GBP, qui reste stable depuis plusieurs trimestres.

Le point technique :

Le fait le plus notable sur le marché des changes en mai est l’échec évident des interventions de la Banque du Japon (BoJ) pour stopper la baisse du yen.

Elles ne fonctionnent tout simplement pas. D'après des estimations non officielles, la BoJ a dépensé environ 60 milliards de dollars en interventions sur le marché des changes depuis le début du mois, sans réussir à dissuader les spéculateurs de vendre le yen, comme l'indique le dernier rapport de la CFTC (l'autorité de régulation des marchés financiers aux États-Unis).

À notre avis, seule une intervention coordonnée avec le Trésor américain pourrait inverser cette tendance baissière, mais cela n'est pas prévu. Nous pensons que le yen restera faible cette année et peut-être même en 2025.

 

SUPPORTS HEBDO

RESISTANCES HEBDO

 

S1

S2

R1

R2

EUR/USD

1,0745

1,0689

1,0923

1,1010

EUR/GBP

0,8423

0,8399

0,8655

0,8698

EUR/CHF

0,9723

0,9590

0,9920

1,0010

EUR/CAD

1,4544

1,4466

1,4811

1,4890

EUR/JPY

166,11

164,55

170,01

172,12


Les annonces à suivre :

L'agenda économique est léger cette semaine, en partie à cause du lundi de Pentecôte.

La seule actualité notable concerne le Royaume-Uni, avec la publication des prix à la consommation (3,2% en avril sur un an). Si la baisse se poursuit, les attentes de baisse des taux en juin par le marché monétaire pourraient se renforcer.

A lire aussi : Change : la vigueur du dollar demeure dominante

Jour

Heure

Pays

Indicateur

A quoi s’attendre ?

Impact

22/05

08:00

Royaume-Uni

Prix à la consommation (Avril)

Précédent à 3,2% sur un an

Moyen

23/05

15:45

États-Unis

PMI Services (Mai)

Précédent à 51,3 (en expansion).

Moyen


Logo Mondial Change
Logo Mondial Change
Mondial Change est un établissement financier français, fondé en 2015, spécialisé dans la gestion des paiements internationaux et du risque de change.

Mondial Change accompagne notamment de nombreux acteurs du tourismes, agences de voyages, groupistes, tour-opérateurs, réceptifs...

www.mondialchange.com

Contact : nicolas@mondialchange.com


Lu 1319 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias