TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Ex-clients Thomas Cook : "Le mécontentement grandit vis-à-vis de la gestion de cette faillite..."

Entretien avec Xavier Beragne, administrateur de la page Facebook "Collectif français faillite Thomas Cook"



Voilà 20 mois que Thomas Cook a déposé le bilan en France. Mais alors que le liquidateur judiciaire n'a toujours pas déposé l'état des créances auprès du Tribunal de Commerce, permettant au garant financier - à savoir l'APST - de procéder au remboursement de milliers de clients, ces derniers commencent à s'impatienter. Plus de 1 300 se sont regroupés sur la page Facebook du "Collectif français faillite Thomas Cook". Tous espèrent entrevoir une issue heureuse d'ici la fin de ce premier semestre 2021, certains envisagent également de mener des actions pour se faire entendre, si rien ne bouge dans les prochains mois. TourMaG.com a pris la température auprès de Xavier Beragne, l'administrateur de la page Facebook "Collectif français faillite Thomas Cook". Interview.


Rédigé par le Jeudi 27 Mai 2021

X. Beragne : "Au moment de la faillite de Thomas Cook, le Gouvernement a dit qu'il ne laisserait personne à terre dans ce dossier. Et puis plus rien, silence radio !" - DR : DepositPhotos, OceanProd
X. Beragne : "Au moment de la faillite de Thomas Cook, le Gouvernement a dit qu'il ne laisserait personne à terre dans ce dossier. Et puis plus rien, silence radio !" - DR : DepositPhotos, OceanProd
TourMaG.com - Vous êtes administrateur de la page Facebook "Collectif français faillite Thomas Cook", qui regroupe plus de 1 300 membres. Pourriez-vous nous expliquer en quoi consiste cette page ?

Xavier Beragne :
Ce collectif a été créé afin que les membres - tous anciens clients de Thomas Cook France - puissent s'échanger des informations, poser des questions, obtenir des réponses et surtout se soutenir !

TourMaG.com - Depuis la faillite de Thomas Cook France, il y a plus de 18 mois, avez-vous eu des contacts ou des courriers de la part du liquidateur judiciaire (BTSG) ou du garant financier de Thomas Cook France, à savoir l’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) ? En effet, il semblerait que des clients n’aient pas fourni à temps les dossiers de demandes de remboursement auprès du liquidateur ou de l’APST, alors que cette faillite a été très médiatisée…

Xavier Beragne :
Au moment de la faillite, les agences de voyages nous ont majoritairement dirigés vers l'APST afin de nous déclarer. Par la suite, ce garant a envoyé à une grande majorité des clients, un courrier leur expliquant les démarches à effectuer auprès des mandataires judiciaires.

Cependant beaucoup d'entre nous n'ont pas reçu ce courrier et n'ont pas pu déclarer leur créance à temps auprès de BTSG.

Le mandataire judiciaire, de son côté, n'a envoyé aucun courrier pour accuser de la bonne réception du dossier, ou pour confirmer qu'il était complet par exemple.

BTSG ne communique pas ou très peu. Si vous envoyez un mail, vous recevez une réponse automatique dénuée d'humanité... Leur gestion des créances est très "opaque" pour les clients...

TourMaG.com - Certains commentaires ou témoignages sur votre page Facebook montrent que vos membres se plaignent de la longueur de la procédure afin d’obtenir un remboursement. Quel est l’état d’esprit des clients Thomas Cook qui sont présents sur votre page et qu’en est-il réellement de la circulation des informations entre les clients, l’APST et BTSG ?

Xavier Beragne :
La tension est palpable, il faut comprendre qu'en 18 mois, nous n'avons aucune réponse claire et précise !

Le mandataire judiciaire nous explique qu'il espère pouvoir déposer l'état des créances auprès du Tribunal de Commerce avant la fin du premier semestre 2021, sans grande précision, ni conviction.

L'APST a été plus claire, plus transparente, en nous envoyant un mail avec un lien afin de pouvoir consulter l'avancement de notre dossier.

Il y a actuellement deux possibilités de statut client :

- Statut 1 : le dossier est "à étudier". D'après les informations que j'ai pu recueillir auprès de l'APST, cela veut dire que le garant vérifie si tous les documents transmis sont les bons, si le dossier est réel et non une tentative de fraude ou d'escroquerie, s'il est complet pour que l'APST l'enregistre ;

- Statut 2 : Le document de fin de procédure des mandataires est en attente, ce qui veut dire que le dossier est complet, traité et enregistré.

Cependant, j'encourage les personnes qui sont dans le premier cas de figure à consulter régulièrement leur dossier, car beaucoup de clients nous ont informés que leur statut avait changé dans la semaine ou la quinzaine de jours suivant la dernière connexion à leur dossier, passant au statut 2.

D'autres ont été informés qu'ils devaient fournir de nouveaux documents, car ceux envoyés n'étaient pas lisibles ou qu'ils avaient oublié d'envoyer certaines pièces.

TourMaG.com - En lisant les publications sur votre page Facebook, on s'aperçoit que, parmi tous les ex-clients Thomas Cook France qui sont dans l'attente d'un remboursement, il y a des situations très différentes : achat de packages, de vols secs, listes d'anniversaire ou de mariage... Tous ne rentrent pas dans les critères de remboursement de la garantie financière. Que vous dit l’APST à ce sujet ?

Xavier Beragne :
Oui malheureusement, beaucoup d'entre nous se sont aperçus que leur dossier était clôturé.

Les cagnottes ou enveloppes ouvertes ne font pas partie, comme le mentionne la directive européenne sur les voyages à forfait, des obligations de remboursement, donc l'APST ne les prend pas en compte, alors que ces victimes-là ont versé des sommes d'argent qui ont été encaissées...

D'un point de vue strictement personnel, je pense que cela aurait dû être pris en charge dans le cadre de cette faillite !

Pour les vols secs, les clients ont la possibilité de se tourner vers la compagnie aérienne. Et si celle-ci refuse de les rembourser ou leur explique qu'elle a déjà remboursé l'agence de voyages (ce qui est certainement faux), nous leur conseillons de saisir le médiateur du tourisme, afin qu'une médiation soit engagée avec la compagnie.

TourMaG.com - Avez-vous des indices sur la date de dépôt de l’état des créances par le liquidateur ?

Xavier Beragne :
A l'heure actuelle non !

Dans un mail, BTSG nous dit, et je cite, "qu'il est en train de finaliser la vérification du passif, l'objectif étant de pouvoir déposer d'ici la fin du premier semestre 2021. Si la créance ne fait pas l'objet de contestation et qu'elle est admise, vous recevrez un certificat d'admission après son dépôt".

Donc nous n'avons aucune date précise, ce qui peut paraître surprenant car le mandataire judiciaire doit certainement en savoir plus.

Mais sans communication de sa part, nous ne pouvons pas savoir où il en est, cela laisse place à beaucoup de questions et donc à des doutes...

TourMaG.com - Envisagez-vous des actions collectives avec les membres de votre Groupe ?

Xavier Beragne :
Le mécontentement grandit vis-à-vis de la gestion de cette faillite, nous serons bientôt à deux ans d'attente de remboursement, donc si les choses continuent à ne pas avancer, il y aura très certainement des actions qui seront organisées.

TourMaG.com - Depuis 18 mois, vous êtes passé du statut de « client d’agence de voyages » à celui « d’expert en garantie financière ». Comment vivez-vous cette situation ? Pensez-vous que l’Etat, qui avait promis de ne laisser personne sur le carreau, a joué son rôle ?

Xavier Beragne :
Je n'ai pas cette prétention-là, mais il a fallu - et je ne parle pas que de moi - se renseigner, trouver des réponses à nos questions, à ce qui ne nous a pas été communiqué, il a bien fallu aller chercher des explications !

Au moment de la faillite de Thomas Cook, des membres du Gouvernement et de la majorité présidentielle sont venus faire le tour de toutes les chaînes d'information pendant une semaine, en expliquant que le Gouvernement ne laisserait personne à terre dans ce dossier. Et puis plus rien, silence radio !

Les différents ministres alertés de la situation et de la lenteur de la procédure nous ont répondu, pour vous résumer en quelques mots, "qu'il fallait être patient et patienter tranquillement"... Mais notre patience a des limites !

Le gouvernement aurait dû demander un chiffrage global de cette faillite, rembourser les victimes et ensuite s'organiser avec l'APST. Des avances de remboursement auraient dû être effectuées.

Au lieu de cela, c'est la double peine pour nous, nous avons payé ou versé des sommes d'argent pour un voyage ou un futur voyage que nous n'avons pas effectué, et nous devons maintenant attendre encore et encore...

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 7150 fois

Tags : APST, Thomas Cook
Notez

Commentaires

1.Posté par marc le 28/05/2021 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Xavier BERAGNE devrait se rapprocher des autres fonds de garantie européens qui eux ont remboursés la
grande majorité des consommateurs

2.Posté par Marco le 29/05/2021 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce dossier renvoie au placard le discours rassurant des agences et la fameuse garantie qui protège les clients. Un argument de moins en faveur des agences.

3.Posté par Thierry coche le 05/07/2021 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment connaitre l'avancement de notre dossier ??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias