TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Gilbert Cisneros (Exotismes) : pouvoir partir dans les DOM-TOM "est une vraie bonne nouvelle !"

L'interview de Gilbert Cisneros, fondateur et PDG d'Exotismes



Gilbert Cisneros, fondateur et président d'Exotismes voit une éclaircie dans le discours qu'a tenu Edouard Philippe à l'issue du Comité interministériel du tourisme, le 14 mai 2020. La possibilité pour les Français de partir en vacances en France en juillet et en août, y compris dans les DOM-TOM est une bonne nouvelle. Interview.


Rédigé par le Jeudi 14 Mai 2020

"Les destinations Antilles, Réunion et Tahiti représentent 60% de notre activité, c'est une vraie bonne nouvelle pour Exotismes". Ici, la plage de Saint-Gilles à La Réunion - Depositphotos.com, fontaineg974
"Les destinations Antilles, Réunion et Tahiti représentent 60% de notre activité, c'est une vraie bonne nouvelle pour Exotismes". Ici, la plage de Saint-Gilles à La Réunion - Depositphotos.com, fontaineg974
TourMaG.com - Edouard Philippe a annoncé, à l'issue du Comité interministériel du tourisme, qui s'est tenu le 14 mai 2020 à Matignon, que les Français pourront partir en vacances en juillet et en août en France, mais aussi et surtout dans les DOM-TOM. Quelle a été votre réaction ?

Gilbert Cisneros :
Suite au discours du Premier Ministre, j'ai appelé René-Marc Chikli (président du SETO, ndlr) qui m'a assuré que les forfaits touristiques étaient bien concernés par cette annonce. Il ne s'agit pas uniquement du trafic affinitaire.

C'est la première fois depuis le début de cette crise qu'une porte s'ouvre à nouveau dans notre métier. Cela nous donne une visibilité sur un redémarrage qui semble se dessiner.

Les destinations Antilles, Réunion et Tahiti représentent 60% de notre activité, c'est une vraie bonne nouvelle pour Exotismes. Toutefois nous restons prudents.

TourMaG.com - L'entreprise est-elle prête pour cette reprise ?

Gilbert Cisneros :
Exotismes a 33 ans d’existence, notamment sur les DOM-TOM. Nous en avons traversé des crises et nos équipes sont aguerries. Celle-ci est bien sûr plus importante que les autres, mais nous l'avons gérée avec sang-froid tout en préparant l'après-crise.

Nous sommes prêts en terme de stocks et de technologie, et nous avons la capacité à prendre les commandes.

"Nous avons anticipé et gardé le lien avec nos partenaires"

TourMaG.com - C'est-à-dire ? Quid des prestations terrestres et des plans vols... Tout est déjà dans les tuyaux ?

Gilbert Cisneros :
Nous avons anticipé et gardé le lien avec nos partenaires compagnies aériennes et hôteliers. Nous connaissons approximativement les plans de vols et la capacité des compagnies à répondre.

Nous avons élaboré différents scénarios pour être prêts à appuyer sur le bouton lorsqu'il le faudra. Le manque de visibilité est l'élément le plus compliqué à gérer pour une entreprise. Désormais nous savons que nous pouvons agir.

TourMaG.com - Aviez-vous anticipé un redémarrage de ces destinations ?

Gilbert Cisneros :
Oui. Nous pensions en effet que les DOM-TOM allaient redémarrer un peu plus tôt que les autres destinations. Nous avions cette idée en tête.

Même si l'activité s'est arrêtée, au fond de nous, nous étions quelque part confiants sur ces destinations qui ont eu très peu de cas de coronavirus et très peu de morts.

Les Antilles, La Réunion ou encore Tahiti sont des destinations qui sont très vigilantes sur les sujets sanitaires. Cette sensibilité va être renforcée par les nouvelles mesures mises en place dans les aéroports à Paris, mais aussi dans les autres aéroports français.

"La crise ne change pas notre stratégie"

Gilbert Cisneros - DR
Gilbert Cisneros - DR
TourMaG.com - Etes-vous satisfait des autres mesures d'aides présentées par le Premier Ministre ?

Gilbert Cisneros :
De nombreuses mesures présentées ne nous concernent pas. Le Comité Interministériel était surtout tourné sur la destination France : les lieux de loisirs, l'hôtellerie, la restauration...

Notre activité est un petit wagon qui s'est raccroché au grand train du tourisme. Dans cette crise, l'Etat a fait preuve d'assistance et de responsabilité.

TourMaG.com - Cette crise remet-elle en cause votre stratégie ?

Gilbert Cisneros :
Nous gardons le cap, cela ne change pas notre stratégie. CM-CIC Capital Finance, notre actionnaire à hauteur de 40%, a la même philosophie que nous et s'inscrit sur le long terme. Ils sont solidaires.

Exotismes est un spécialiste des îles tropicales en long-courrier. Nous proposons des vacances plutôt individualisées, dans des établissements à taille humaine. Nous ne regroupons pas nos clients les uns sur les autres et cette stratégie s'inscrit tout à fait dans la période post-covid.

"Nous visons l'équilibre mais nous pourrions être légèrement bénéficiaires"

TourMaG.com - Quel est l'impact de la crise pour Exotismes ?

Gilbert Cisneros :
En janvier et février 2020, nous étions à +35% en départs. C'était une année historique. Nous avons bénéficié de l'arrêt de certains concurrents, Jet tours notamment.

Les résultats étaient excellents et les profits engrangés les deux premiers mois de l'année ont permis de couvrir les charges des 3 mois d'inactivité à savoir mars, avril et mai. Nous avons pris toutes les dispositions pour ne pas avoir de problèmes financiers. La crise ne remet pas en question les grands équilibres financiers de l'entreprise.

Notre objectif est de finir à l'équilibre en 2020. Nous avons fait plusieurs simulations. Avec un redémarrage en juillet, le scénario n'est pas le même qu'une reprise en septembre... Nous pourrions même être légèrement bénéficiaires.

Nous avons pris toutes les décisions pour sécuriser l'entreprise : chômage partiel, report des charges et obtention d'un Prêt Garanti par l'Etat à hauteur de 10 M€. Nous avions suffisamment de trésorerie pour faire face, mais nous avons souhaité nous donner du souffle. Le but est de nous donner les moyens de redémarrer le plus vite possible.

Toutefois nous restons prudents, nous ne sommes pas sortis de l'épidémie, il faut savoir raison garder.

"Je pense que nous avons pu montrer notre professionnalisme"

TourMaG.com - Comment se déroule le report des séjours annulés en raison des restrictions de voyages ?

Gilbert Cisneros :
Il reste encore beaucoup à faire car de nombreuses agences sont fermées. Mais globalement, le système a bien fonctionné.

Nous avons une solution qui permet d'accéder aux tarifs deux ans à l'avance, actuellement jusqu'au 31 octobre 2021, et dès juillet pour la nouvelle production jusqu'au 31 octobre 2022.

Cet outil facilite grandement les reports pour les agences. Nous avons pu en sécuriser une bonne partie.

TourMaG.com - Edouard Philippe a également annoncé la possibilité de rembourser les voyages pour les nouvelles réservations, si le séjour ne pouvait pas avoir lieu en raison de l'épidémie, qu'en pensez-vous ?

Gilbert Cisneros :
C'est du bon sens. Cette disposition ne nous concerne pas vraiment car l'acompte est détenu par l'agence de voyages. Cela permet évidemment de pouvoir rembourser le client en cash en cas de reprise de l'épidémie...

Même si le Premier Ministre n'avait pas évoqué cette disposition, cela me paraît normal.

TourMaG.com - Malgré cette crise sans précédent, retenez-vous des aspects positifs ?

Gilbert Cisneros :
Les rapatriements de nos clients ont montré la capacité de réassurance des tour-opérateurs et des agences de voyages. Tous les clients désintermédiés n'ont pas été assistés de la même manière.

Exotismes a rapatrié 4 264 clients exactement en moins d'une semaine. Je pense que nous avons pu montrer notre professionnalisme.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 8499 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par JEAN CLAUDE FABRE le 15/05/2020 10:14
Les DOM présentent l'opportunité d'avoir une sous capacité en hébergements touristiques, pouvant afficher un indicateur de reprise plus rapide, notamment avec une demande affinitaire importante en juillet/août.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance