TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

II. Vol24.fr : l'agence en ligne allemande exerce en toute illégalité en France

pas d'immatriculation auprès d'Atout France



Plusieurs éléments laissent à penser que l'activité de Vol24.fr sur le marché français est illégale. La soi-disant agence de voyages n'est en effet pas immatriculée auprès d'Atout France comme le voudrait la législation française et son offre comporte de nombreuses irrégularités au niveau des CGV. Voici le 2e volet de l'enquête de TourMaG.com sur cette affaire.


Rédigé par Pierre Coronas le Mercredi 28 Mars 2012

La "crédibilité" de Guy Roux vantée par Vol24.fr en février 2012 va-t-elle en prendre un coup ? - Photo service presse Vol24.fr
La "crédibilité" de Guy Roux vantée par Vol24.fr en février 2012 va-t-elle en prendre un coup ? - Photo service presse Vol24.fr
Vol24.fr exerce-t-elle dans l'illégalité ? C'est, en tout cas, ce que laissent supposer de nombreux éléments malgré l'image de "crédibilité" dont l'agence cherche à se doter par l'intermédiaire de l'entraîneur Guy Roux.

Aucun numéro d'immatriculation n'apparaît dans les Mentions Légales du site Vol24.fr. De plus, ni l'agence ni le groupe UNISTER GmbH ne figurent dans le Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjour d'Atout France.

Or, dans la rubrique Conditions Générales de son portail internet, Vol24.fr se présente explicitement comme une "agence de voyages".

Pourtant, comme l'explique Me Emmanuelle Llop, avocat associé Clyde & Co, "française ou non, une agence de voyages qui exerce sur le marché français doit obligatoirement disposer d'une immatriculation".

Et, en s'intéressant au contenu des offres de Vol24.fr, on peut également se rendre compte de bon nombre d'irrégularités.

Charte de bonnes pratiques

En premier lieu, l'impossibilité pour les voyageurs de joindre un service client autrement que par le biais d'un numéro surtaxé.

Cette pratique est pourtant interdite en France comme le mentionne l'article L. 113-5 du Code de la consommation.

Dans un deuxième temps, de nombreux consommateurs ont relevé un défaut d'information. En effet, ils n'ont, semble-t-il, aucun moyen de connaître le montant des éventuels frais et taxes qui leur seront prélevés après leur réservation.

Après avoir constaté que des prestataires avaient recours à de telles pratiques, Air France a rédigé une « Charte de bonnes pratiques » qui s'appuie sur le règlement européen 1008/2008.

Elle précise notamment que "les tarifs communiqués et affichés doivent inclure à tout moment toutes les taxes, frais de service et charges diverses, inévitables et prévisibles" et que "les taxes, frais de service et autres frais ajoutés au tarif du billet doivent être fournis de manière claire et explicite."

Pourtant, la lecture des nombreux témoignages de consommateurs qui s'estiment lésés par Vol24 permet de se rendre compte que ces conditions n'ont pas été appliquées dans le cas de leurs réservations.

Ils constatent une différence de montant importante entre le tarif affiché et celui présenté sur le mail de confirmation... dans le cas où celui-ci leur a été transmis.

Lufthansa et des compagnies britanniques également concernées

"De ce point de vue, je trouve hallucinant qu'il n'y ait aucune réaction de la part des autorités compétentes en la matière, s'étonne Me Llop. De mémoire, j'ai rarement vu un tel cumul d'illégalités sur une telle durée.

Car un simple coup d’œil sur les forums Internet permet de se rendre compte que les réclamations des clients de Vol24 ne datent pas d'hier...
"

Les irrégularités constatées par de nombreux clients du site Vol24.fr ne concernent pas uniquement des billets émis sur des vols d'Air France.

Le Centre Européen des Consommateurs France (CEC-F) affirme avoir reçu "une centaine de réclamations depuis 5 mois" pour de la billetterie émise pour d'autres transporteurs.

C'est ainsi que Lufthansa et plusieurs de ses homologues britanniques envisageraient de prendre des mesures à l'encontre de l'"agence" en ligne, selon des informations du CEC-F.


LIRE : I. Vol24.fr : faut-il craindre un crash ? Les incidents se multiplient avec les clients...

3 questions à Emmanuelle Llop, avocate associé Clyde & Co

II. Vol24.fr : l'agence en ligne allemande exerce en toute illégalité en France
TM.com – Quels sont les recours pour les consommateurs qui s'estiment lésés par Vol24 ?

E.L :
"A mon avis, il leur faut saisir la DGCCRF au plus vite. Cela est entièrement gratuit et se fait par courrier. Une fois le dossier réceptionné, une enquête est ouverte et si les infractions sont confirmées, le procureur est alors saisi.

Sinon, il leur est également possible de déposer une plainte pénale pour « escroquerie ».

Ils peuvent aussi se tourner vers une association de consommateurs, qui se charge ensuite de représenter les consommateurs devant la justice.

En général, elle commence par mettre en demeure la société puis elle prend les dispositions nécessaires, notamment judiciaires, si besoin est."

TM.com – Comment une agence de voyages qui n'est pas agréée IATA procède-t-elle pour vendre des billets d'avion ?

E.L :
"Une agence qui n'est pas agréée peut avoir recours à un consolidateur qui, lui, est agréé.

Sinon, elle a également la possibilité de passer un accord directement avec une compagnie aérienne. C'est souvent le cas pour des affrètements spéciaux dans le cadre du transport de groupes.

Dans le cas de Vol24.fr, étant donné qu'Air France confirme qu'aucun accord n'a été passé, l' "agence" a forcément recours à un intermédiaire.

A moins qu' elle achète les billets directement auprès des compagnies pour ensuite les revendre à leurs clients ? Cette pratique n'est pas illégale si l'agence est immatriculée.

En outre, si elle a utilisé le numéro de carte bancaire du client, ce dernier peut facilement s'en rendre compte car le débit de sa carte bancaire mentionne le nom du transporteur.

En revanche, une agence qui agit ainsi doit obligatoirement avertir son client que ses coordonnées bancaires vont être communiquées à la compagnie."

TM.com – Dans le cas de l'affaire qui concerne Vol24.fr, la responsabilité d'Air France est-elle engagée ?

E.L :
"Non, Air France n'y est évidemment pour rien. Dans ce cas là, toutes les responsabilités pèsent sur le vendeur.

Sauf que s'il exerce illégalement, il sera compliqué d'agir. Mais des sanctions sont prévues par le Code du Tourisme (amendes, prison, fermeture)."

Lu 29913 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par FLO le 29/03/2012 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tiens, je ne savais pas que la Legion d'honneur était autorisée pour faire de la pub...

2.Posté par Alex le 29/03/2012 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bien que TourCom pose ce genre de questions.

Mais qui en appelle une autre : A quoi sert le SNAV ?

Il semblerait que cette question irrite les administrateurs du SNAV. Mais je suis sûr que le manque de réponse énerve sérieusement les adhérents !

3.Posté par GoGo le 29/03/2012 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut aussi se demander à quoi sert la DGCCRF...
Car en dehors du cas vol24, on notera qu'elle reste inerte devant les pratiques d'affichage des prix de certains sites qui sont, de toute évidence, destinées à induire en erreur le consommateur.
Imaginez que vous entrez dans un hypermarché à 10h45, vous achetez une bouteille de coca à 1€ et une baguette à 0.50€....vous passez en caisse à 11h00 et l' on vous dit : ce n'est pas 1.50€ (un euros et cinquante centimes) mais 2 € (deux euros) que vous devez payez. Car vous comprenez, lorsqu'on passe en caisse entre 11h00 et 13h00, ce n'est pas le même prix qu'entre 9h et 10h59 ....
Mais à quoi sert à la DGCCRF ?

4.Posté par dumoulin le 29/03/2012 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela fait des mois que des sites comme celui-là mettent le bazar sur les prix
et c'est maintenant qu'on s'en aperçoit, sans rien faire pour autant....tout le monde "s'assoit" sur les lois sans aucun problème!!!!

5.Posté par sauveur le 29/03/2012 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Pour avoir contacter le Centre Européen des Consommateurs pour un litige avec Vol24.fr, suite à la faillite de Malev et donc du suivi par Vol24, le résultat de leur intervention est aussi nul que Vol24 car le CEC considère que Vol24 est un intermédiaire et non une agence de voyage.
Donc retour à la case départ

Ce site ne devrait pas pouvoir exister en Vol24.fr car il induit en erreur les clients qui pensent être sur une entreprise Française !!! et qui en cas de problème rappel qu'il respecte le droit Allemand !!!

6.Posté par Pierre le 29/03/2012 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi pleurez vous ? plus il y aura de Clients qui se feront avoir, plus il y aura de Clients qui se diront que - finalement - avec leur Agence, c'est pas si mal parce qu' il y a un service et un avant - pendant et après vente et ça vaut bien quelques euros de plus

7.Posté par GoGo le 30/03/2012 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@sauveur : le CEC n'a fait que vous rappeler la loi et le statut de mandataire qui s'applique à tout intermédiaire (agence ou web) vendeur de vol sec. Et ceci n'a rien à voir avec vol24. Si vous achetez un billet chez les GoGo qui vous annoncent un billet à 300€ , puis finalement, qui vous le facturent 318, soyez sur qu'en cas de défaillance de la compagnie, ils sauront vous rappeler (avec raison d'ailleurs) leur statut de simple mandataire...

8.Posté par sauveur le 30/03/2012 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Pierre,
on ne pleur pas!!
On peut aussi allez à l'aéroport directement et acheter des billets aux compagnies aériennes et ne pas utiliser les agences de voyages qui ne sont qu'un intermédiaire de plus !!
On a un peut évolué les agences étaient une première étape et depuis ces mêmes agences sont devenus des agences en lignes.
En France à une époque les agences de voyages ont connues des problèmes depuis il y a eu du ménage de fait et les brebis galeuses ont été écartées, maintenant elle se sont assurées.
Pour les agences en lignes ont aussi des couvertures mais dans le cas de Vol24.fr ce site n'est pas une agence Française et donc ne pas apparaitre comme tel.

9.Posté par sauveur le 30/03/2012 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@GoGo,
Dans mon cas Vol24.fr a ajouter des frais de traitement, des frais pour l'option Flexyfly qui ne peut être activée et des frais d'annulation qui ne sont plus valides.

Avec tous ces frais nous ne sommes plus dans la vente de billets sen tant qu’intermédiaire !!!
pour moi il s'agit d'une agence et donc Vol24.fr doit en tout cas traiter les réclamations auprès de Malev et des assurances
et là il n'y a plus personne !!!

en complément d'info mon billet était assurée en partie par Air France et comme l'émetteur du billet était Malev, Air France ne me connait plus !!

10.Posté par Flo le 30/03/2012 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@sauveur
Air France n'est pas responsable des produits additionnels vendus par vol24 !

Vous passez par un intermédiaire dont le nom est largement connu sur les forums, et pas en bien.
Ne demandez pas au compagnies de pallier les carences de vol24 !!!

11.Posté par sauveur le 02/04/2012 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Flo,
Dans le cas de la partie Air France ce n'est pas Vol24 qui est responsable mais Malev car ce sont des accords entre Malev et Air France.
Je dédouane Vol24 pour cette partie mais pas pour le suivi car ils ne font rien pour traiter le sujet!!!!
Je considère toujours que Vol24 n'a rien à faire sur le marché car mes billets auraient été moins chers commandés directement sur le site de la Malev que par Vol24, car les frais, options Flexifly et assurance annulation proposés par Vol24 n'apportent rien en cas de litige avec la compagnie aérienne.

12.Posté par degrignel le 27/04/2012 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si la compagnie est aussi bonne que sa pub (nulle) je ne suis pas prêt a voler sur ses lignes . La pub doit etre representative de l'image de marque du sérieux de ses prestations.

13.Posté par Flo le 27/04/2012 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Degrinel
Vol24 n'est pas une compagnie aérienne mais un intermédiaire (pas très sérieux d'après ce que l'on peut lire ici et là...)

14.Posté par momo le 13/09/2012 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voilà une autre victime, si j'avais lu les forums concernant VOL24 je n'aurais jamais donner mes coordonnees bancaires.
j'ai reserver un billet valeur 660 euros, mon voyage c'est demain, et je n'ai jamais recu aucun information concernant ce billet electronique.
je suis dans l'impasse complet, au secour..............

15.Posté par CHABOT GHYSLAINE le 27/11/2012 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis vendredi j'essaye de reserver des vols intérieurs chez VOL24.fr, mais les réservations ne peuvent pas se faire car je n'ai pas coché les rubriques assurances dont les montants sont élevés d'1 part - et qui d'autre part ne doivent pas être obligatoires d'autant que je suis couverte
Je les ai relancés au moins 6 fois...sans réaction de leur part - et effectivement les frais rajoutés donnent un coût de voyage complétement différent du prix annoncé - NRJ12 Via Guy ROUX font donc une publicité mensongère pour ce site et je le dénonce également
Merci d'en prendre compte car c 'est très grave
Cordialement

16.Posté par Jean Claude le 16/12/2012 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Par deux fois, j'ai réservé un vol AetR Nantes-Amsterdam-Nairobi (janvier 2011 et 2012), en m'y prenant 6 mois à l'avance: zéro problème, tout s'est bien passé (prix respecté, et émission des e-tickets.) néanmoins je suis inquiet à la lecture des ennuis rencontrés par certains voyageurs.
Le plus croustillant, c'est qu'à l'époque de la réservation, il n'y avait aucune disponibilté sur A-F KLM, mais étrangement sur.....Vol24. Peut-être des économies de gestion de la part des compagnies; c'est pour le moins aberrant.
Cordialement à tous, et bon courage à ceux qui n'ont pas eu ma "chance".

17.Posté par Khazizian Claude le 17/06/2013 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouf!! j'ai failli me laisser tenter par cette pseudo agence avant de penser à écouter ce forum auquel je ferai plus (+) confiance. Merci. Qelle tristesse de voir notre guy Roux se transformer en Gourou..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance