TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



J.-P. Siméon : ''PartirpasCher.com sera vendu d'ici la fin de l'année...''

la branche TO a réalisé 107 Mie de chiffre d'affaires



Le patron de Switch tire les conséquences de la concentration du marché, d'un chiffre d'affaires stagnant voire en baisse et d'une trésorerie tendue. Pour se renflouer, il vend le tour opérateur maison Partirpascher. Une opération destinée à renforcer et développer la branche croisières qui affiche de nouvelles ambitions. Il s'explique dans une interview à TourMaG.com.


Rédigé par Propos recueillis par Jean DA LUZ le Dimanche 28 Septembre 2008

J.-P. Siméon : ''PartirpasCher.com sera vendu d'ici la fin de l'année...''
TourMaG.com - Qu'en est-il à propos de la vente de Partirpascher.com et, outre Promovacances, combien d'acquéreurs y a-t-il sur les rangs ?

Jean-Pascal Siméon
:"Je n'ai jamais confirmé ou infirmé qu'il s'agissait de Promovacances, pas plus que n'ai donné le nombre des acquéreurs potentiels. Ce que je peux vous confirmer c'est qu'aujourd'hui il y a effectivement 3 acquéreurs potentiels, dont deux sont des acteurs en ligne..."

T.M.com - A quelle stade de la vente en êtes-vous et à quel délai prévoyez-vous la cession ?

J.-P.S :
"On a déjà beaucoup avancé et cela devrait se terminer d'ici la fin de l'année parce que cela prend beaucoup de temps et que j'ai aussi besoin de me concentrer sur les activités de croisière et les développements que j'ai engagé sur ce secteur."

T.M.com - On a évoqué une valeur de 20 à 30 Mie pour la vente Partir pas Cher. Confirmez-vous ce montant ?

J.-P.S
: "Je ne peux rien vous dire de plus à ce sujet compte tenu des négociations en cours..."

T.M.com - Que "pèse Partirpascher, que représentent les effectifs et les agences et que deviennent-ils une fois la transaction effectuée ?

J.-P.S
: "Cette année nous avons réalisé 108 milions de chiffre d'affaires en légère baisse par rapport à l'année précédente. Septembre a bien marché mais je pense que, comme tous les autres TO, nous avons fait moins bien en juillet et août.

Nous employons 250 personnes dans la branche tour operating et nous disposons de 8 agences physiques. Pour répondre précisément à votre question, l'effectif fait partie de la transaction et sera transféré au futur acquéreur lors de la cession..."

T.M.com - Pourquoi vendez-vous la partie tour operating et pas la branche croisières, alors qu'on dit que c'est celle qui a le plus de valeur ?

J.-P.S
: "J'avoue que je ne comprends pas bien. Nous avons deux entités bien distinctes dans notre activité et je ne suis pas sur que si nous vendions le tout cela aurait beaucoup plus de valeur, contrairement à ce qui a été dit. Nous sommes simplement dans la position d'un TO qui aurait aussi des hôtels dont il céderait la propriété..."

T.M.com - Mais qu'est-ce qui motive cette vente exactement ?

J.-P.S
: "Je vends Partirpascher car les évolutions actuelles et les concentrations font que nous n'avons, à terme, aucune chance de survivre seuls. Bien entendu, je pourrais lever des fonds mais nous n'atteindrons jamais la taille exigée pour jouer un rôle essentiel dans le secteur.

Si vous regardez bien, en France il ne reste (pour l'instant) que Voyages Fram, qui peut prétendre au rang de grand tour opérateur. Je veux par conséquent me concentrer sur des choses et des activités plus originales où nous avons un savoir faire et une expertise reconnus."


T.M.com - Des réceptifs en Crète disent vous avoir assigné pour des dettes d'environ 500 000 euros. Idem aux Seychelles où vous devriez 200 000 euros. Peut-on douter de la solvabilité de Switch ?

J.-P.S
: "Tous les producteurs ont des difficultés de trésorerie. Ce que je peux vous dire c'est qu'à ce jour nous n'avons connaissance d'aucune assignation officielle de la part d'un quelconque réceptif.

Nous tirons sur la trésorerie et sur les délais comme tout le monde et réglons au fur et à mesure. Nous étions les meilleurs "payeurs" du marché et aujourd'hui nous sommes devenu un client comme les autres. Pas plus."


T.M.com - Etes-vous encore propriétaire de votre immeuble dans le Sud de Paris ?

J.-P.S
: "Non, nous l'avons cédé il y a deux ans et avons fait une très belle transaction..."

Lu 7866 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Baladi Gilbert le 29/09/2008 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Siméon, anciennement donneur de leçons, devrait se remettre à ses chères études et se souvenir que le boomerang n'oublie jamais la main qui le caresse. La vie réserve de ces surprises!

2.Posté par Maria -receptif Crete le 29/09/2008 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci noter que que c est peu pres 500.000Euros mais pas au receptif
Au receptif une petite somme mais pour les hoteliers Cretois c est de sommes
importantes..


3.Posté par Christine H. - agent de voyages le 30/09/2008 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beaucoup attendent Switch au tournant, que diable! Depuis le temps!!! Bonjour Mr Baladi, contente de vous retrouver au détour d'un commentaire. Vous avez écrit, par ailleurs,ce que beaucoup pensent tout bas, sans avoir franchement osé le dire .... Dommage pour les réceptifs, les hoteliers, le personnel et ...... la profession!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias