TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone



Jean Brajon (Héliades) : "La Grèce a été la destination refuge de 2017"

Le TO profite de l'embellie sur le pays



Profitant du report des touristes européens vers les îles grecques, Héliades affichera une croissance à deux chiffres sur son exercice 2016/2017. Devenir moins dépendant de la destination : voilà maintenant l'ambition du TO, dont 63% du chiffre d'affaires 2017 repose sur ses activités en mer Egée.


Rédigé par le Jeudi 21 Septembre 2017

Les Açores, nouveau pari d'Héliades, qui veut devenir moins dépendant de son activité en Grèce © BY-SA 3.0
Les Açores, nouveau pari d'Héliades, qui veut devenir moins dépendant de son activité en Grèce © BY-SA 3.0
"S'il y a bien une chose qui fonctionne en Grèce, c'est le tourisme", sourit Jean Brajon. Car si Héliades annonce de bons chiffres sur son année 2017, le voyagiste spécialiste de la Grèce peut remercier le report des voyageurs européens du Maghreb vers les îles de la mer Egée.

"Même si la Tunisie et l'Egypte semble doucement repartir, la Grèce a été la destination refuge de l'été 2017, si bien que l'offre sur place a été saturée"
, note le directeur général.

Son TO profite ainsi du phénomène et devrait enregistrer un chiffre d'affaires de 110 millions d'euros (+17%) sur son exercice 2016/2017 qui se clôt le 31 octobre prochain. Le nombre de personnes transportées sur cette période devrait également bondir de 15% et l'exercice sera bénéficiaire, d'après les propos du directeur général.

Cependant, si Héliades confirme son statut de spécialiste de la Grèce, le TO tire aussi un bilan positif des autres destinations ouvertes ces dernières années. Si l'Italie et la Sicile, ainsi que la République Dominicaine marquent de "légers reculs", Jean Brajon se félicite des 1500 pax envoyés à Malte pour sa première année d'exploitation, ainsi que des 3000 voyageurs qu'il a envoyés à Madère.

2017/2018 : une brochure plus diversifiée

Car pour ne pas dépendre que de la Grèce en saison estivale, qui pèse pour 63% dans son chiffre d'affaires, Jean Brajon compte bien poursuivre sa politique de diversification de l'offre, voulant devenir un "multi-spécialiste, plutôt qu'un généraliste".

"On a besoin de continuer à se diversifier, car on sait bien que la Grèce peut aussi avoir des coups de moins bien", justifie le DG.

Et cela passe dans la stratégie d'Héliades par un développement de son offre long-courrier. Le Cap-Vert, notamment, voit son offre étoffée : plan de vol important depuis la province, lancement d'une croisière haut de gamme sur laquelle le TO fonde beaucoup d'espoir et vise les 100% de remplissage dès cet hiver, vente d'un nouvel hôtel Hilton et mise en place d'une dizaine de circuits.

Dans le même but, Héliades remet cet hiver un pied aux Antilles, ouvrant un nouveau club en Martinique (L'Impératrice village), et faisant entrer dans son catalogue des séjours en gîtes ou des circuits éco-touristiques.

Enfin, dans la continuité de son arrivée réussie sur Madère il y a deux ans, Héliades se lance aux Açores, une destination "en développement, où il y a énormément de choses à faire", d'après Jean Brajon.




Evasions d'Hiver
Les clubs
Grèce & Chypre
Plus de brochures sur Brochuresenligne.com

Lu 1735 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Octobre 2021 - 11:51 Nordiska fait paraitre sa brochure Hiver 2021-2022









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias