Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Le World Explorer, nouveau navire amiral de Rivages du Monde

18 itinéraires programmés en 2021, de l’Arctique à Rio de Janeiro



En affrétant le World Explorer à l’été 2021, Rivages du Monde revoit sa stratégie sur les croisières en mer. Un marché qui pèse déjà pour un quart de son volume d'affaires. L’opérateur de croisières monte en gamme son offre maritime, qui se hisse désormais au même niveau que sa production haut de gamme sur les croisières fluviales.


Rédigé par le Jeudi 27 Février 2020

En 2021, le World Explorer sera la figure de proue des croisières maritimes de Rivages du Monde - DR : Rivages du Monde
En 2021, le World Explorer sera la figure de proue des croisières maritimes de Rivages du Monde - DR : Rivages du Monde
L’Astoria effectuera ses dernières croisières à l’été 2020 pour Rivages du Monde.

L’opérateur affrétera, en 2021, un nouveau navire fraîchement sorti des chantiers navals : le World Explorer.

« L’Astoria est un bateau d’ancienne génération. Depuis deux ans, nous souhaitons modifier notre stratégie sur le maritime, d’abord parce que nous ne pouvons pas exploiter indéfiniment ce navire, pour des raisons de pollution, de conformité avec la législation et de confort.

Nous commençons également à être limités sur les itinéraires avec un bateau de 500 passagers. Et puis, il y a également une dichotomie avec nos navires positionnés sur la croisière fluviale »
, justifie Alain Souleille, président de Rivages du Monde.

Ainsi, l’opérateur de croisières prend un engagement de 5 ans sur ce bateau pouvant embarquer 180 passagers.

Entre mai et octobre 2021, il partira en mer pour des croisières 100% francophones. L’hiver, il sera exploité par Quark Expeditions.

« Moderne, techno, écologique, confortable, il a également l’avantage d’être en cohérence avec notre production. Nous espérons accélérer la porosité des clientèles entre le fluvial et le maritime », précise Alain Souleille.

De nouveaux itinéraires

Nadine Vitu, directrice marketing et communication, Alain Souleille, président de Rivages du Monde et Sarah Cortes-Martin, directrice commerciale - DR : C.L.
Nadine Vitu, directrice marketing et communication, Alain Souleille, président de Rivages du Monde et Sarah Cortes-Martin, directrice commerciale - DR : C.L.
Autre atout du World Explorer : sa taille permet de proposer de nouveaux itinéraires, au plus près des côtes.

« Notre domaine de prédilection reste le Nord. Avec ce bateau, nous pouvons faire le tour du Spitzberg et monter quasiment jusqu’à la calotte glaciaire ou naviguer sur la côte Est du Groenland, ce que nous ne pouvions pas faire auparavant », note le président de Rivages du Monde.

Au total, 18 itinéraires et 19 départs sont programmés en 2021, de l’Arctique aux plages de Rio de Janeiro. Après le Nord, le navire descendra la côte Atlantique, avant de rejoindre Lisbonne, Dakar, puis Rio.

Pour compenser la baisse du nombre de passagers et être en cohérence avec le produit haut de gamme, le panier moyen des croisières maritimes double, pour atteindre entre 6 000 et 7 000 euros/personne, vols compris.

La brochure de la production fluviale sera disponible en mars. Celle dédiée aux croisières en mer sera diffusée en avril.

La Russie, destination phare

L’année 2019 aura été « très correcte » selon le président de Rivages du Monde.

Le chiffre d’affaires a atteint 56 millions d’euros, en hausse de 10 millions d’euros par rapport à 2018, pour un trafic de 18 000 clients.

La Russie, produit traditionnel de l’opérateur, tire la croissance. Un deuxième bateau a d’ailleurs été positionné en 2019.

Moins concluant, l’opérateur supprime sa croisière fluviale sur le Saint-Laurent, au Canada. « Le marché n’est pas là, à cause du prix élevé de cette route », remarque Alain Souleille.

Pour la saison 2020, le développement de l’épidémie de coronavirus reste l’inconnue.

Pour l’heure, deux croisières ont été annulées cet hiver. « Nous sommes très attentifs à l’évolution de la situation. Pour le moment, la tendance est bonne », affirme Alain Souleille qui se veut optimiste.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2416 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel