TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Le visa télétravail : une nouvelle étape dans le monde du tourisme ?



Le visa télétravail, de plus en plus adopté par les destinations suite à la démocratisation du télétravail, a pour objectif de séduire les citoyens en quête d’un changement de décor pour travailler. Voici quelques informations utiles sur ce nouveau document de voyage.


Rédigé par le Mardi 7 Juin 2022

Le télétravail est devenu une pratique très courante suite à la crise sanitaire, comme un nouveau mode de tourisme. De plus en plus de destinations touristiques déploient des efforts stratégiques pour s’adapter à cette nouvelle méthode de travail, d'où la création d'un visa télétravail qui a pour objectif de séduire ces personnes mobiles en quête d’un changement de décor pour télétravailler.

Ce tourisme d’un genre nouveau permet aux télétravailleurs de jouir davantage de liberté tout en découvrant de nouvelles destinations. Ces pays qui adhèrent à la tendance du visa télétravail visent à promouvoir leurs atouts touristiques qui ont été profondément impactés par la période de crise.

De quoi s’agit-il concrètement ? Quels sont les différents types de visa nomade ? Quels sont les critères requis pour obtenir le visa télétravail ? Quels sont les pays qui ont adopté cette nouvelle tendance ?

Comment définir le nomade digital ?

Très simplement, pour qu’un télétravailleur, ou “nomade digital”, puisse exercer son métier, il lui suffit d’être équipé d’un ordinateur et d’une bonne connexion Internet. Cette définition peut être appliquée autant à un employé qu'à un freelance. Ceci étant dit, il est à noter qu’un nomade digital n’a pas le droit d’avoir des clients dans le pays qu’il a choisi pour la demande de visa télétravail. Il n’a pas non plus la permission d’y être employé ou d’y avoir des associés. Par exemple, si une personne a des clients basés en Angleterre, il est possible de présenter une demande pour obtenir un visa télétravail au Portugal. Par contre, elle ne pourra pas être recrutée par une société portugaise ou prendre en charge des clients de la même nationalité tant que son visa nomade sera valable.

Qu’est-ce que le visa télétravail ?

On appelle “visa télétravail” tout permis de résidence qui donne l’opportunité à ceux qui travaillent à distance de s’installer dans un pays différent de leur pays de résidence. Ce document a l’avantage de permettre de s’installer dans un pays étranger sans pour autant changer d’emploi. Le télétravailleur aura l’opportunité de vivre une expérience enrichissante sur plusieurs plans tout en continuant à exercer la même activité professionnelle. Généralement, ce type de visa a une validité de 6 mois à 2 ans et peut faire l’objet d’une période d’extension.

Quels sont les types de visa télétravail ?

À ce jour, il existe plusieurs types de visas télétravail à travers le globe.

La carte de séjour est une alternative de choix pour le télétravailleur. En effet, le principal élément qui changera dans le quotidien de celui-ci est la localisation. En optant pour ce type de visa, il ne sera donc pas tenu d’ouvrir un compte en banque dans un établissement national ni d’avoir une couverture sociale dans ce pays. Il ne paiera pas non plus de taxes locales pendant la durée de son séjour. Il s’agit incontestablement du visa télétravail le plus facile à obtenir. Dans cette catégorie, le visa télétravail proposé par la Croatie est un excellent exemple.

D’autres types de visa télétravail confèrent le statut de “résident fiscal”. Cette donnée entre en application dès lors qu’une personne passe plus de 183 jours par an dans le pays où elle a choisi d’exercer son activité en télétravail. Ainsi, elle est tenue de payer des taxes sur ses revenus. Il faut souligner que cette mesure s’appliquera selon les lois financières propres à chaque pays. De plus, cela pourrait se transformer en avantage puisque le pays qu’elle aura choisi peut avoir des taux d’impôts intéressants. Dans cette catégorie, nous nommerons Chypre.

Le troisième et dernier type de visa télétravail auquel une personne peut postuler est celui adapté aux professionnels ayant des clients dans le pays où ils vont séjourner. Par exemple, la Norvège et la République Tchèque demandent à ceux qui travaillent à distance et qui souhaitent obtenir un visa télétravail, d’avoir au moins un client local. Ainsi, ce type de visa exige une certaine patience et un investissement de votre part. Par ailleurs, ils ont l’avantage d’offrir une validité plus étendue que les autres types, qui est généralement de 2 ans.

Les critères de qualifications pour obtenir un visa nomade

Bien que chaque pays établisse des critères spécifiques pour l’attribution du visa télétravail, des spécificités communes peuvent être relevées :
- présenter une preuve concrète qu’on est en mesure d’assurer nos tâches n’importe où dans le monde (présentation d’un contrat pour les employés ou en démontrant un statut d’entrepreneur)
- un revenu mensuel ou annuel minimal est exigé (ces montants changent d’une destination à une autre) : présenter des fiches de salaires et des relevés bancaires
- la validité du passeport est prise en compte pour être un candidat éligible. Alors que certaines destinations exigent que le passeport soit valide jusqu’à la fin du visa, d’autres demandent simplement qu’il le soit durant la présentation du dossier
- présenter une assurance couvrant la durée du séjour (certains pays peuvent définir un montant minimal pour l’assuré)
- présenter une preuve d’un casier judiciaire vide

Quelles sont les destinations qui proposent un visa télétravail ?

© Eli Sommer - Unsplash
© Eli Sommer - Unsplash
Actuellement, près de 40 pays dans le monde offrent la possibilité d’obtenir un visa télétravail. Au soleil, au cœur d’une belle nature ou dans les montagnes, les possibilités sont infinies, et la liste ne devrait que s’allonger ces prochains mois/années.

En premier lieu, ce défi a été relevé par les destinations exotiques. Quitter son poste de travail pour s’installer sur une plage avec une vue magnifique est certes un idéal auquel il est difficile de résister.

Nous citerons l’exemple des Seychelles, ou encore des Bahamas. Ce dernier, par exemple, a lancé un visa renouvelable d'1 an, le BEATS (Bahamas Extended Access Travel Stay). En parallèle de cela, la destination a sorti le programme People to People, qui met en relation des locaux bénévoles avec des télétravailleurs afin que ceux-ci puissent s’adapter et s’intégrer le plus facilement possible dans la destination.

Si le télétravailleur préfère une destination moins sollicitée, Malte pourra répondre à ses attentes. Étant l’une des plus petites communautés européennes, Malte est riche en opportunités pour les voyageurs télétravailleurs. La qualité de connexion au WI-Fi est irréprochable et plusieurs espaces de coworking sont mis à la disposition des professionnels. À la terrasse d’un café ou au bord d’une plage à l’eau cristalline, cette île merveilleuse sera un cadre épanouissant aussi bien sur le plan humain que professionnel.

L’avantage d’une grande partie des destinations proposant le visa télétravail est qu’il n’est pas nécessaire de se rendre en ambassade pour réaliser ses démarches. Tout s’effectue en ligne. Les formalités administratives de voyage électroniques sont de plus en plus appréciées par les voyageurs car elles permettent de gagner du temps, de l’énergie et de réduire, dans une certaine mesure, son impact sur l’environnement.

Le visa pour digital nomad serait-il une nouvelle opportunité pour vous, professionnel du voyage 2.0 ? Seriez-vous prêt à sauter le pas ? Ou peut-être pourriez-vous parler de cette nouvelle solution à vos voyageurs sur les destinations que vous mettez en avant ? Quoiqu’il en soit, cela reste un sujet tendance et qui devrait être amené à se développer dans un futur proche.

Lu 2955 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias