TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Même pas mal...Thomas Cook, peu affecté par la crise



Le groupe Thomas Cook Plc a révélé ses résultats préliminaires pour l’exercice clos au 30 septembre 2009. En dépit des effets négatifs de la crise sur la consommation, du prix du pétrole, de la baisse de la livre Sterling, le groupe a dépassé les attentes des analystes.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 30 Novembre 2009

Le chiffre d’affaires qui s’élève à 9,26 milliards de livres est en progression de 6%. Le Royaume-Uni contribue au chiffre d’affaires à hauteur de 3,09 milliards de livres,

l’Europe continentale (dont la France) à hauteur de 4 milliards de livres, l’Europe du Nord à hauteur de 1,05 milliard, l’Amérique du Nord pour 371 millions et l’aérien allemand pour 741 millions.

Avec un coût d’exploitation total de 7,01 milliards, le résultat s’affiche à 2,2 milliards de livres. Le bénéfice courant avant impôts se situe à 308 millions de livres, en baisse de 0,4 %.

La marge moyenne est de 4,5% pour l’exercice 2009. A noter que pour la France, la marge est de 5%. Le groupe estime qu’elle peut encore être améliorée de 1 point à 6%.

A noter que la production hiver a été réduite sur différents marchés : -9% au Royaume-Uni, -8% en Europe du Nord, -10% en Europe continentale (dont la France). Sur ces trois zones, le volume de ventes déjà réalisées est respectivement de 50%, 67% et 56%.

Lu 2385 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias