TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Neaclub : un vaste programme de rénovation pour séduire les clientèles groupes et affaires

Le Groupe va proposer des nuits en refuge dès 2022



La pandémie n'a pas épargné Neaclub, qui détient six villages-clubs dans les Alpes et la Drôme provençale. Après dix mois de fermeture sur quatorze, le Groupe a rouvert progressivement ses établissements depuis fin mai. Si l'été devrait être assuré par une clientèle essentiellement française, le Groupe entend bien séduire à nouveau la clientèle affaires et groupes cet automne. Il a d'ailleurs "tiré parti" de la crise sanitaire pour adapter son offre de séminaires et d'événements d'entreprises (incentives, formations, congrès, team building, journée d’étude, soirée festive). L'été prochain, les clients séjournant à Annecy pourront même coupler leur séjour avec une nuit en refuge. Le point avec Stéphanie Briday, la directrice générale adjointe de Neaclub.


Rédigé par le Jeudi 15 Juillet 2021

Neaclub a enregistré +160% de demandes de devis en mai par rapport à la période janvier-avril 2021 - DR : Neaclub
Neaclub a enregistré +160% de demandes de devis en mai par rapport à la période janvier-avril 2021 - DR : Neaclub
Répartis entre la Savoie, la Haute Savoie et la Drôme Provençale, les six établissements de Neaclub* ont rouvert un à un leurs portes depuis le 29 mai dernier (à l'exception de Valmenier qui n'ouvre qu'en hiver).

Au total depuis mars 2020 et jusqu'à cette reprise, les villages clubs n'avaient été ouverts que quatre mois (juillet à octobre 2020) sur quatorze.

« Depuis le 1er novembre 2020, tout était fermé », commente Stéphanie Briday, la directrice générale adjointe de Neaclub.

Néanmoins, malgré le contexte, le Groupe a pu conserver l'ensemble de ses salariés - une quarantaine de permanents - et n'a pas eu à grignoter sur son PGE.

« Nous avons des séjours reportés jusqu'en 2022 - ils représentent plus de la moitié des avoirs émis en 2020 - mais nous aurons également des avoirs à rembourser prochainement et le PGE devrait nous aider à pallier cette trésorerie. Nous aurons une vision globale sur ces remboursements d'ici la fin de l'année 2021 », prévoit Stéphanie Briday.

Toutefois, pour favoriser au maximum les reports plutôt que les remboursements, Neaclub a géré au cas par cas chaque dossier, la plupart portant sur des groupes, pour pouvoir assurer les séminaires et les séjours groupes.

Ainsi, de fin mai à fin juin, l'association a pu accueillir un certain nombre de groupes et assurer les activités prévues.

Avec un changement significatif tout de même : les groupes ont perdu de leurs effectifs, par crainte du Covid. « Ils ne sont qu'à 50 ou 60% des effectifs prévus, c'est tout de même un manque à gagner assez important », ajoute Stéphanie Briday.

Pas d’annulations suite aux annonces gouvernementales

En 2020, l'association enregistre une perte de chiffre d'affaires de plus de 40%, et en 2021, elle devrait réaliser environ 50% du chiffre d'affaires de 2019.

L'été devrait notamment permettre de redresser en partie la barre, grâce à une très forte demande de réservations sur les quatre destinations proposées par le Groupe cet été (+160% de demandes de devis ont été enregistrées pour le seul mois de mai par rapport à la période janvier-avril 2021), ce qui a permis de retrouver le niveau de mai 2019.

« Les réservations repartent bien, notamment auprès de la clientèle individuelle, et surtout française, ajoute Stéphanie Briday. Nous surfons sur la vague comme l'an dernier, où tout le monde veut partir en vacances ».

Le déconfinement intervenu plus tôt qu'en 2020 et le protocole sanitaire déjà rodé ont permis également à Neaclub de réagir plus vite et d'être prêt à ouvrir dès la fin mai.

Aussi, Neaclub prévoit d'enregistrer un taux de remplissage moyen entre 90 et 95% en juillet-août. Et les récentes annonces d'Emmanuel Macron, notamment au sujet du pass sanitaire, ne sont pour l'heure pas venues contrarier ces plans.

« Nous sommes toujours sur la même tendance que fin juin, explique Neaclub. Depuis mardi matin, nous avons effectivement des appels de clients qui souhaitent avoir plus de précisions suite aux annonces, mais aucune annulation à ce stade.

Nous attendons également les consignes du gouvernement spécifiques aux villages-clubs afin de permettre à nos clients de prendre leurs dispositions (vaccin ou test PCR) en amont de leur séjour, à partir du 1er août
 ».

Un vaste programme de rénovation

Pour séduire les clientèles groupes et affaires, Neaclub a lancé un programme de rénovations dans cinq de ses établissements - DR : Neaclub
Pour séduire les clientèles groupes et affaires, Neaclub a lancé un programme de rénovations dans cinq de ses établissements - DR : Neaclub
Pour l'automne, le redémarrage se fait plus timidement. « Il y a toujours la crainte d'une nouvelle contamination, d'une énième vague, parmi nos clientèles seniors, groupes et séminaires, indique Stéphanie Briday.

Les budgets sont peut-être un peu moins conséquents cette année également... ».

Alors pour séduire ces clientèles, Neaclub a lancé un programme de rénovations dans cinq de ses établissements, qui ont pu être réalisées durant les périodes de confinement et de fermetures.

Mise aux normes pour les personnes en situation de handicap, création de terrasses, agrandissements des restaurants, réfection des chambres et des salles de bains, sens de circulation revus... « nous avons amélioré le confort des clients, ainsi que la qualité de nos lieux et de nos prestations », commente Stéphanie Briday.

Les Balcons du Lac d'Annecy, à Sévrier, fait partie de ce programme.

Considéré comme la « maison-mère » du Groupe, le village-club comporte 300 lits et reste ouvert à l'année. « Nous avons agrandi le restaurant, qui nous permet de proposer désormais 400 places avec vue sur le lac d'Annecy, et amélioré la décoration du restaurant et des salles de séminaires, qui peuvent accueillir de 10 à 200 personnes », poursuit la DGA de Neaclub.

De même, deux des trois bâtiments principaux du site sont désormais reliés par un tunnel et un ascenseur, permettant la desserte de salles d’activité, du bar et du restaurant.

« Ainsi, 80% de notre clientèle peut désormais rejoindre ces infrastructures directement depuis leurs chambres sans avoir à sortir ».

Une nouvelle salle d'activités a également été créée, avec un sol en parquet afin de pouvoir proposer des cours de danse.

Avec le village-club Les Lavandes à Rémuzat dans la Drôme, les Balcons du Lac d'Annecy est l'un des principaux sites d'accueil pour le MICE et les séminaires de l'association.

Une nouvelle offre en chalet-refuge

Le Groupe a amélioré la qualité de ses lieux et de ses prestations - DR : Neaclub
Le Groupe a amélioré la qualité de ses lieux et de ses prestations - DR : Neaclub
Grâce à ces rénovations et cette offre revisitée, les établissements Neaclub proposent toujours plus de sur-mesure pour les événements d’entreprises, avec au total 2 000 m² de salles adaptées aux séminaires pour des événements de 10 à 300 personnes et des formats de réunion pouvant mixer présentiel et distanciel.

« Nous proposons également depuis 2019 des « Plats Signatures », créés par Laurence Salomon, chef de cuisine et naturopathe à Annecy.

Chaque soir, nos clients ont ainsi le choix entre un Plat Signature, une recette saine et végétarienne, une Spécialité Savoyarde ou nos recettes habituelles proposées au buffet
 », ajoute Stéphanie Briday.

Autre nouveauté : l'ouverture du chalet-refuge de Coutarse en Savoie, sur la commune de Jarsy, dans le massif des Bauges qui ouvre dès cet été et accueillera 19 couchages (chambres de 2 à 4 personnes), pour donner la part belle à la nature et à l’aventure.

« Il sera réellement commercialisé l'année prochaine, cet été nous ne le proposons qu'à la clientèle locale, précise Stéphanie Briday. Il est situé à 1h30 de notre établissement de Sévrier, Les Balcons du Lac, ils seront donc liés avec l'idée de proposer à notre clientèle du village-club une nuit en refuge après une randonnée, ou un repas le midi ».

« Nous sommes convaincus que notre taille et notre ancrage local sont de véritables atouts pour la relance du tourisme d’affaires, ajoute René Bernat, directeur général de Neaclub.

En effet, dans les mois et les années à venir, les villes de taille moyenne dans lesquelles nous sommes implantés seront préférées aux grosses métropoles, où le risque sanitaire est généralement plus élevé.

Comme pour le reste de l’industrie, le cycle de production du tourisme d’affaires ne cesse de se réduire. Notre parfaite connaissance du tissu économique local nous permet d’avoir un temps d’avance sur toutes les demandes de nos clients en dernière minute, comme sur des projets de plus long terme
 », conclut-il.

Neaclub ne cache pas étudier également des projets d'acquisition, de reprise en gestion, mais pour l'heure rien n'est encore validé...

* A propos de Neaclub

- Neaclub est né en 2016 de la fusion de deux structures patrimoniales du tourisme de proximité : Les villages vacances « Les carrefours de l'amitié » et Chemins

- Depuis 1949, l'association propose soit en saison, soit à l'année des séjours et des vacances pour tous : familles, retraités, couples, tourisme d’affaires (MICE et séminaires) et groupes. L'association propose également des offres à la journée pour le MICE, les séminaires et les groupes

- Elle accueille chaque année plus de 24 000 personnes dans ses 5 Villages-clubs***, en formule tout-compris ou demi-pension.

- En moyenne, le Groupe enregistre entre 60% et 70% de taux de remplissage en moyenne en chambres sur l'ensemble des établissements

- Neaclub emploie 42 salariés permanents et plus de 80 saisonniers en période de haute saison.

- L'association est adhérente au Réseau Cap France.

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1648 fois

Tags : neaclub
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Novembre 2021 - 13:34 La Région Sud organise un Forum sur l'Ecotourisme
















































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias