TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone



Quatorzaine en Outre-Mer : les EDV montent au créneau

Le tourisme représente plus de 10% du PIB dans les DOM



Les Entreprises du Voyage, dans un communiqué, demandent aux pouvoirs publics de rétablir la liberté de voyager à destination des DOM (Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin et la Réunion), afin de permettre aux agences de voyages et aux tour-opérateurs de proposer ces destinations ainsi qu’à la filière touristique outremer et aux compagnies aériennes de retrouver une activité.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 5 Juin 2020

J.-P. Mas : "Les Antilles et la Réunion ratent l’occasion d’être les seules destinations touristiques long-courrier accessibles cet été, tout en répondant à la demande du gouvernement de privilégier des vacances en France" - DR
J.-P. Mas : "Les Antilles et la Réunion ratent l’occasion d’être les seules destinations touristiques long-courrier accessibles cet été, tout en répondant à la demande du gouvernement de privilégier des vacances en France" - DR
Alors que les destinations européennes et les Antilles anglophones annoncent leur ouverture imminente, "les départements d’outre-mer demeurent contraints par l’interdiction des voyages, sauf raison impérieuse : le nombre des vols est limité, comme celui des passagers par vol (dans le sens métropole - DOM) et les voyageurs sont soumis au régime de la quatorzaine", soulignent Les Entreprises du Voyage dans un communiqué.

Une situation que dénonce le syndicat, ajoutant que "le manque de visibilité sur l’ouverture devient très inquiétant".

Et pourtant, le tourisme représente plus de 10% du PIB en Guadeloupe, Martinique, à Saint-Martin et la Réunion (contre 7,5% en métropole) et génère des dizaines de milliers d’emplois.

"Une annonce de levée de quatorzaine qui ne serait faite qu’après les élections municipales serait trop tardive pour cet été car les vacances long-courrier et les déplacements professionnels s’anticipent et se préparent à l’avance", ajoute Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage.

Les Antilles et la Réunion ratent l’occasion d’être les seules destinations touristiques long-courrier accessibles cet été, tout en répondant à la demande du gouvernement de privilégier des vacances en France".

Rétablir la liberté de voyager

Aussi, les EDV souhaitent que "les pouvoirs publics coordonnent la communication positive du Premier Ministre et les restrictions imposées par le décret du 31 mai 2020 en confirmant dès maintenant le rétablissement de la liberté de voyager à destination des DOM.

Ce qui permettra aux voyagistes (agences de voyages et tour-opérateurs) de proposer ces destinations ainsi qu’à la filière touristique outremer et aux compagnies aériennes de retrouver une activité.
"

Lu 7708 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Popelier le 06/06/2020 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour ,
France info Réunion parle aujourd'hui d'une septaine avec test avant le départ puis test après sur place contrairement à votre info d'hier !
Tout est fait pour que les touristes ne viennent pas.
Les corses sont plus forts que les réunionnais!
C'est triste 😟
Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias