TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Stations de ski : "les réservations actuelles sont dans une dynamique très positive"

conférence de presse France Montagne



Le monde de la montagne s'était donné rendez-vous à la Tour Eiffel pour une grande conférence de presse donnant le coup d'envoi de la saison hiver pour les stations de ski après la saison blanche de l'an dernier. L'heure était à l'optimisme avec des tendances de réservations jugées "très encourageantes" par rapport à l'hiver 2019 - 2020.


Rédigé par le Vendredi 19 Novembre 2021

France Montagne a dévoilé les premières tendances pour l'hiver 2021 - 2022. Les réservations sont dans une bonne dynamique par rapport à l'hiver 2019 - 2020 qui était une saison de référence - DR
France Montagne a dévoilé les premières tendances pour l'hiver 2021 - 2022. Les réservations sont dans une bonne dynamique par rapport à l'hiver 2019 - 2020 qui était une saison de référence - DR
"C'est la saison de la renaissance" a lancé Jean-Marc Silva directeur général de France Montagne en introduction de la conférence de presse organisée à la Tour Eiffel à Paris, où tout l'écosystème de la montagne s'était donné rendez-vous pour donner officiellement le coup d'envoi de la saison 2021 - 2022.

Joël Giraud, Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité était aussi présent.

Après une année blanche pour les stations de ski, marquée par la fermeture des remontées mécaniques, les professionnels du secteur attendent beaucoup de l'hiver à venir.

Et les premières tendances "sont très encourageantes" affirme Patrick Provost, Président de Maurienne Tourisme et président de la commission "observatoire des stations" de France Montagne.

Lire aussi : Montagne : les touristes reviennent... pas le personnel !

Le taux de réservations s'élève à 43% sur l'ensemble de la saison, soit un retard de 2,5 points par rapport à l'hiver 2019 - 2020, "saison de référence qui était supérieure aux deux hivers précédents".

"En pourcentage de nuitées, cela correspond à une baisse de 6%" précise Patrick Provost.

"Malgré ce léger retard, les réservations actuelles sont dans une dynamique très positive, et nous sommes confiants pour la suite" précise t-il.

La clarification du protocole sanitaire dans les stations de montagne a notamment débloqué les réservations. Pour rappel Jean Castex, le Premier Ministre a annoncé que le masque serait obligatoire dans les files d'attente des remontées mécaniques et que le passe sanitaire ne sera exigé que si le taux d’incidence national atteint 200 pour 100 000 personnes.

"Il y a 15 jours nous avions 12% de retard, désormais nous rattrapons ce retard" affirme Alexandre Maulin, Président de Domaines Skiables de France. "Aujourd'hui les règles sont précisées et nous allons faire une saison exceptionnelle." poursuit Jean-Luc Boch, Maire de La Plagne Tarentaise et Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne.

Stations de ski : retard sur les clientèles étrangères

Pour les vacances de Noël, le taux de réservations "est a peu près équivalent" à celui de 2019- 2020.

Janvier est "à peu près stable" avec une légère baisse sur la dernière semaine. Pour les vacances d'hiver "la dynamique est bonne" et nous sommes "très peu en dessous des réservations de 2019 - 2020" ajoute Patrick Provost.

Quand à la période mars - avril, il y a une "légère fébrilité" mais "les réservations sont encore en devenir".

Si les Alpes du Nord (taux de réservations à 45%) et du Sud (taux de réservations à 35%) affichent "un retard comparable de 3 points", les Pyrénées eux sont en avance d'un point (taux de réservations à 25%) par rapport à l'hiver 2019 - 2020.

Autres enseignements : les stations de charme et de moyenne altitude enregistrent un retard limité de 2 points avec un taux de réservations à 40,5%, et les grands domaines accusent un recul un peu plus marqué (3 points) avec un taux de réservations à 44% pour les nuitées.

Dans le contexte lié à l'épidémie de covid-19, les clientèles étrangères marquent le pas notamment le long-courrier et clientèle de l'Est. "Nous enregistrons un léger recul des Britanniques, principale clientèle étrangère pour les massifs" alors que "la clientèle belge et néerlandaise reste dynamique" constate Patrick Provost.

Les hôtels en avance les résidences de tourisme en retard

Par typologie d'hébergements, les tendances pour l'hiver varient. Les résidences de tourisme enregistre un taux de réservations à 45% en baisse de 3 points.

Les agences immobilières s'en tirent mieux avec une hausse de 1,5 point par rapport à 2019 - 2020 du taux de réservations à 42%. Idem pour les hôtels qui tirent aussi leur épingle du jeu. Le taux de réservations atteint 30,5 % en hausse de 3 points.

Enfin, deux autres types d'hébergement sont "en phase de reconquête" : les réservations de particulier à particulier et centre de vacances, notamment ceux dédiés aux voyages de jeunes (classe de neige, colonies de vacances...).

Reste que l'optimisme était de rigueur. Car une chose est sûre pour Alexandre Maulin de Domaines Skiables de France et Jean-Luc Boch de l'ANMSM : "Cet hiver, je skie !" ont-ils une nouvelle fois lancé.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1855 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








QUARTIER LIBRE
vous offre







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias