TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Terre Entière redressement judiciaire : "Personne ne sera planté !", selon H. Debbasch

Le TO impacté par les conflits géopolitiques et la faillite de CIC



Le tour-opérateur Terre Entière, connu pour ses voyages culturels et empreints d'humanisme, a été placé en redressement judiciaire, jeudi 12 mars 2015, par le Tribunal de Commerce de Paris. Une période d'observation de deux mois - jusqu'au 12 mai - est ouverte, et permettra aux créanciers de se manifester, tout comme les éventuels repreneurs.


Rédigé par le Dimanche 15 Mars 2015

Terre Entière, connu pour ses voyages culturels et humanistes, a été placé en redressement judiciaire le 12 mars 2015 - DR Capture d'écran Terre Entière
Terre Entière, connu pour ses voyages culturels et humanistes, a été placé en redressement judiciaire le 12 mars 2015 - DR Capture d'écran Terre Entière
C'est avec une profonde émotion dans la voix qu'Hubert Debbasch, PDG de Terre Entière, a bien voulu répondre à notre sollicitation.

Jeudi 12 mars 2015, le tribunal de commerce de Paris a placé sa société en redressement judiciaire, selon Infogreffe.

"Les perspectives pour l'année 2015 indiquaient une baisse de 30% de notre activité, en prises de commandes, par rapport à la même date en 2014", explique Hubert Debbasch.

En décembre 2014, il décide donc de se rapprocher d'autres opérateurs, en vue d'obtenir l'apport d'un capital extérieur.

Puis, le 2 février 2015, il décide de se déclarer en cessation de paiements auprès du tribunal de commerce de Paris.

"Il n'était plus décent de continuer comme cela, pour mes 16 salariés, mes prestataires.

Il me fallait déclarer cette situation inquiétante, je voyais bien que nous n'étions pas en mesure de passer l'année, au vu de la forte baisse de notre carnet de commandes
".

Les conflits géopolitiques auront eu raison de l'activité du TO

Le voyagiste n'en est pas à sa première année "difficile".

"Les révolutions du Printemps arabe nous ont fragilisés, nous obligeant à procéder à des licenciements en 2012, poursuit Hubert Debbasch. Nous disposions tout de même des ressources nécessaires pour continuer, sans mettre en péril nos fournisseurs."

Mais en octobre 2012, un sinistre "terrible", comme l'indique le PDG de Terre Entière, vient ébranler l'équilibre du voyagiste. L'annulation, en dernière minute, de deux croisières affrétées par Classic International Cruises lui coûte près de 2 M€.

"Je ne trouvais pas normal que quelqu'un d'autre assume ce sinistre à ma place. Si j'avais opté pour la cessation de paiements, ce sinistre, cumulé aux acomptes versés pour les voyages de l'automne auraient coûté 3,9 M€ à l'APST.

Après
la faillite de CIC, j'ai réussi à récupérer un quart de la somme, en lançant une procédure au niveau international".

Les comptes 2013 (arrêtés au 31 décembre) font état d'un chiffre d'affaires en baisse de -1,81%, à 8,1 M€ et d'une perte nette de -110 605 € pour 436 224 € de capitaux propres, selon Infogreffe.

L'année 2014, dont les comptes ne sont pas consultables, apporte également son lot de coups durs. "La guerre entre les territoires palestiniens et Israël a tué toute la production vers la Terre Sainte pour l'été et l'automne, et au-delà, vers la Jordanie, la Turquie et l'Egypte, totalement sinistrée", précise Hubert Debbasch.

Une production qui représente un tiers de l'activité du TO. Autre impact : le développement de la menace terroriste.

L'APST a été informée de la situation

Hubert Debbasch, PDG de Terre Entière - DR
Hubert Debbasch, PDG de Terre Entière - DR
La suite, nous la connaissons.

Ce dépôt de bilan débouche sur une période d'observation de deux mois, jusqu'au 12 mai prochain, durant lesquels Me Stéphane Gorrias agira en tant que mandataire judiciaire, et recueillera "les déclarations des créances", peut-on lire sur CreditSafe.fr.

"Personne ne sera planté, martèle Hubert Debbasch. Terre Entière a toujours géré ses dossiers avec une rigueur implacable. Il n'y a aucune dette, aucun passif.

Nous ferons en sorte d'assurer les départs qui viennent.
En cas de situation extrême, l'APST assurera le iota de clients plantés
".

De son côté, l'Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme (APST), qui est le garant financier de Terre Entière, est au courant de la situation.

"M. Debbasch a toujours informé l'APST de la situation. Il a un comportement strictement irréprochable et prend très au sérieux la situation", confirme Raoul Nabet, président de l'association.

Pour autant, en l'état actuel des choses, l'APST ne peut intervenir.

Une porte ouverte pour les repreneurs

Cette procédure de redressement judiciaire doit également permettre à d'éventuels repreneurs de déposer un dossier.

"Pour moi, c'est fini, confie Hubert Debbasch. Je suis prêt à accompagner la transition, je ne veux pas me défiler, mais il est évident pour moi que je ne dois plus être dans le paysage, car je n'ai pas su faire vivre à mon entreprise sa transition dans un contexte difficile.

Si je récupère de l'argent dans le cadre d'une cession, il me servira à payer tout ce qui n'a pas été repris, à liquider proprement.

C'est très difficile de vivre cette transition de façon impeccable
".

Le PDG de Terre Entière a échangé avec plusieurs candidats potentiels, dont deux sérieux. L'information étant désormais publique, Hubert Debbasch s'attend à de nouvelles candidatures.

"Si on sollicite mon avis dans cette affaire, j'opterai pour le repreneur qui formulera l'offre la plus pertinente, qui reprendra le plus de salariés et qui favorisera l'esprit, l'identité de Terre Entière.

J'entends par là, la dimension humaine, culturelle et spirituelle de nos voyages, et la capacité à proposer une offre plurielle : des pèlerinages dans la tradition chrétienne et des voyages culturels dans un esprit humaniste
."

Des voyages engagés et humanistes

Hubert Debbasch a certes le cœur lourd, mais il garde la tête sur les épaules.

Ce dirigeant n'a pas froid aux yeux, et n'a jamais hésité, au nom de ses convictions humanistes, à ouvrir des destinations où personne ne va. Des voyages culturels et à caractère géopolitique.

Ainsi, en 2009, Terre Entière a ouvert une filiale en Irak, Babel Tours.

"Une société rentable et qui a développé son département outgoing", ajoute Hubert Debbasch. L'an dernier, il l'a cédée à ses salariés irakiens.

Plus récemment, courant 2014, en plein conflit russo-ukrainien, le patron de Terre Entière programmait d'envoyer des clients en Ukraine.

Un voyage engagé, un choix politique aussi, nous précisait alors Hubert Debbasch. "Par ce biais, nous soutenons le rapprochement de l'Ukraine avec l'Europe, plutôt qu'avec la Russie et nous participons au lancement touristique du pays, qui n'a rien à envier à son voisin direct."

Ce positionnement n'est pas sans rappeler celui de Maurice Freund, en Afrique.

Un engagement de toute une vie, qui n'est pas sans risques.

"Terre Entière est connu pour sa capacité à s'investir dans les zones où une gestion de crise s'impose. A nous de montrer désormais que notre entreprise est capable de gérer celle qui nous touche", conclut Hubert Debbasch.

Une crise qui n'annonce pas pour autant la liquidation de Terre Entière... A bon entendeur !

Lu 8841 fois

Notez



1.Posté par Rial le 16/03/2015 02:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hubert vous avez toute mon estime et admiration.La géopolitique seule vous a tué.Chapeau pour les voyages au Kurdistan irakien à la rencontre des chrétiens.

2.Posté par de langsdorff Christian le 16/03/2015 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'avais commenté l'édito sans lire cet article. Chapeau Mr Debbasch pour tout ce que vous avez fait notamment ces voyages dans le Kurdistan irakien. J'avais vu, à l'époque le reportage à la télévision et avais été impressionné par ce voyage et par la volonté qui était la vôtre de montrer qu'un TO peut aussijouer un rôle dans le rapprochement des peuples et des cultures. Bon courage à vous dans cette phase difficile.

3.Posté par Lionel le 16/03/2015 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Hubert,
Comme l'a dit Churchill, "Success it's going from failure to failure with enthusiasm". L'aventure Terre Entière est peut etre terminé mais la tienne, certainement pas ! Cette situation est évidemment une épreuve mais elle te rendra plus fort et t'amenera vers d'autres succès futurs.
Amicalement

4.Posté par Hannelore PEPKE le 17/03/2015 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle triste nouvelle ! Hubert Debbasch avait sauvé Terre Entière de la disparition quand La Procure avait cessé son activité de voyages, et en avait fait une entreprise de grande qualité, innovante, dont je soumettais régulièrement des programmes à mes étudiants en master (management du tourisme et de la culture et similaires) pour leur apprendre à analyser et comparer des voyages. J'avais aussi eu l'occasion de faire intervenir Hubert dans ces formations et ainsi pu rencontrer un homme effectivement aux fortes convictions et d'une droiture rare, tout en étant parfaitement compatible avec la convivialité bourguignonne. Bref : Un patron comme on voudrait en voir (beaucoup) plus souvent.Jusqu'à ce matin, je rêvais de bénéficier un jour de son savoir-faire sur une destination où je ne m'aventurerais pas autrement.
Je lui souhaite bon courage, et bonne chance à ses salariés dont il a toujours eu la préoccupation.
Avec toute mon amitié.

5.Posté par dufourcq Elisabeth et Bertrand le 17/03/2015 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour tout ce que vous avez fait et merci pour les merveilleux souvenirs de Libye
Courage pour l'avenir !

6.Posté par villette le 20/03/2015 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les voyages et l'esprit étaient formidables. Par contre les prix restaient inaccessibles au commun desd mortels et en faisait une agence d'élite. L'élite étant le contraire du christianisme, le christianisme selon François of course!

7.Posté par Yvonne Aubry ( Senlis ) le 10/04/2015 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Hubert, j'ai des larmes dans le cœur en lisant ce qui arrive à Terre entière, malgré tout ce que tu as donné pour ces voyages .
Grâce à toi et à TC, jamais je n'oublierai : 3 "La paix Nom de Dieu" en Palestine-Israel, et puis l'Algérie, et puis la Semaine Sainte en Irak . et puis notre amitié pour notre amie Monique...
Je suis de tout cœur avec toi . Yvonne

8.Posté par lesage elisabeth et yvon le 11/04/2015 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour ce merveilleux voyage en Jordanie, des accompagnateurs plus que compétents, une ambiance formidable.
Nous espérons que vous pourrez encore nous offrir ce plaisir avec le voyage à Venise en juin.
Bonne chance à tout l'équipe

9.Posté par Duvernoy Jean-François. le 27/07/2015 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais répondre à 'vilette' n°6 et m'associer au salut triste des ex-usagers de Terre Entière.
Ce ne sont pas les 'élites' qui ont nui au voyagiste. Monsieur Debbasch analyse lui-même avec plus d'intelligence les raisons de ses difficultés et de son bien regrettable échec. Athée, j'ai participé à un superbe voyage qui passait par le Liban, avec Baalbek que Terre Entière avait été la seule à programmer alors. Des conférences, certes marquées mais comportant des discussions ouvertes à qui voulait prendre la parole. Bref, une réussite.
Alors, il n'est peut-être pas nécessaire d'invoquer le martyre et le pape François. La terrible réalité méditerranéenne suffit. C'est bien dommage que la visite de Baalbek soit de nouveau risquée.

10.Posté par BARBERA le 12/11/2015 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
J e comprends le désarroi d' Hubert mais habitant en province , je n'ai jamais été informé du depôt de bilan et à ce jour, je ne sais comment recuperer les sommes versées pour le voyage en Ukraine de novembre 2014.
Retraitée ayant peu de moyens , je ne peux me permettre de perdre une telle somme, je vous demande simplement de m'aider.

11.Posté par dor jacques le 05/02/2016 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beaucoup d'éloges Mr HUBERT mais n'oubliez pas ceux qui comme moi ont payé un voyage( Sardaigne mai 2015 ) , n'ont pas pu partir(cause depot bilan) et attendent toujours leur remboursement !! merci d'activer les dossiers.

12.Posté par Sao Clau le 13/05/2016 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Je n'ai toujours pas été remboursée des arrhes versés en janvier 2015 pour un voyage en Cappadoce (Turquie) qui a été annulé. Après avoir écrit maintes fois à l'ASPT, j'ai enfin le nom du mandataire, celui-ci me fait savoir que j'ai lassé passé le délai. Je dépose une requête auprès du tribunal de commerce de paris (70 euros). Jugement rendu, disant que je ne suis pas du tout hors délai. Impossible de joindre le mandataire, l'ASPT "muette". Alors M. Debbasch, vous, qui tenez à ce que personne ne soit pas pénalisé, pourriez-vous intervenir, car jusqu'à ce jour vendredi 13 mai 2016, nous sommes dans le flou le plus total. Merci. Claudine

13.Posté par boulais gisele le 13/09/2016 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous gardons un très bon souvenir de notre voyage en terre sainte il y a 8 ans avec le Père Dupuiis et un guide juin qui était très bien; Nous pensions retourner l'année prochaine et vu la situation nous hésitons à repartir; Merci de nous tenir au courant si cela est possible et dans quelles conditions nous pouvons être tranquille sur ce voyage . Merci;

14.Posté par claudine quella bonneau le 29/09/2016 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour,Comme certain je n'ai pas été remboursée des arrhes que j'ai versés pour un voyage en Albanie en date d'avril 2015..
J'ai du annulé ce voyage pour des raisons familiales(ma maman hospitalisée):cette annulation acceptée,j'ai reçu mon décompte d'annulation comme il se doit..avec ASSURANCE INCLUSE!
Sauf que j'apprenais par un courrier, que Terre Entière était en redressement judiciaire!
Le parcours du combattant commença..pour finalement me dire que je n'avais aucun espoir d'être remboursée de mes 1100 euros!Que puis je en penser M.Debbasch?Merci de me répondre Claudine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle