TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Thomas Cook : mais que veut donc faire le Groupe de ses activités françaises ?

Peter Fankhauser, nommé DG des marchés continentaux... France exceptée



L'annonce en a été faite en Allemagne. Le groupe Thomas Cook va procéder à une nouvelle organisation du management de ses activités dans les différents pays de l'Europe continentale. Mais la décision de tenir la France hors de cette nouvelle structure réalimente les interrogations sur le devenir de Thomas Cook, Jet tours et autre Aquatour...


le Mercredi 29 Août 2012

Contrairement à l'Allemagne où cette nouvelle nomination au sommet a provoqué un jeu de chaises musicales parmi les managers de Thomas Cook AG, rien n'a bougé en France... pour l'instant.- Photo Veranstalter
Contrairement à l'Allemagne où cette nouvelle nomination au sommet a provoqué un jeu de chaises musicales parmi les managers de Thomas Cook AG, rien n'a bougé en France... pour l'instant.- Photo Veranstalter
Mais que veut donc faire le groupe Thomas Cook de ses activités françaises ?

Il y a quelques mois, le Pdg par interim, Sam Weihagen, avait laissé entendre, que la vente des actifs français était son option favorite plutôt qu'un éventuel redressement économique de l'entreprise.

Au regard de la réorganisation du management de l'Europe continentale, il semblerait que la nouvelle patronne, Harriet Green, qui a pris ses fonctions il y a quelques jours, approuve bien les recommandations de son prédécesseur.

Alors qu'elle s'était donné six mois pour évaluer la situation générale de l'entreprise avant de prendre les décisions stratégiques, elle n'a pas attendu ce délai pour établir une nouvelle organisation du management en Europe.

C'est en effet Peter Fankhauser, le directeur général de la zone Suisse/Autriche qui va prendre la responsabilité de l'ensemble des marchés continentaux, non seulement l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche mais également les pays de l'Europe de l'Est (Russie, Pologne, République Tchèque).

Et surtout la Belgique et la Hollande, regroupées avec la France dans la zone Western Europe qui était sous la responsabilité Susan Duinhoven.

Mais étrangement, le groupe a donc décidé de maintenir la France hors de cette réorganisation. Aucune indication n'a été donnée quant à la continuation de la mission d'Yves Martin, appelé par Susan Duinhoven pour préparer le terrain avant les grandes manœuvres stratégiques.

Ce qui n'est pas le cas de l'Allemagne où cette nouvelle nomination au sommet a provoqué un jeu de chaises musicales parmi les managers de Thomas Cook AG.

Lu 4863 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Pierre le 30/08/2012 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une pensée pour la marque Jet tours et ses petites mais belles mains !!!!!! si Jet tours perdure sans Thomas.....je ne serai pas le seul à vendre cette marque à nouveau !!!!!! Un savoir faire mis à terre mais qui sait et saura renaître de ses cendres.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias