TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Transavia : un été réussi et 9 nouvelles lignes

+20% d'offres sur l'hiver


Après un été couronné de succès sur l'ensemble de ses lignes, Transavia France continue son offensive et annonce l'ouverture de 9 nouvelles destinations en 2019. Le tout en développant toujours plus sa base de Nantes-Atlantique, ou easyJet viendra prochainement la concurrencer.


Rédigé par le Mardi 25 Septembre 2018

Transavia annonce 9 nouvelles lignes à venir - crédit photo : transavia
Transavia annonce 9 nouvelles lignes à venir - crédit photo : transavia
Transavia France, la low-cost du groupe Air France-KLM, poursuit tranquillement sa croissance. « Ça a été un super été pour nous », se réjouit Nicolas Hénin, le nouveau directeur général adjoint commercial et marketing, dans les allées du salon IFTM-Top Resa. « Avec une offre en hausse de 20%, nos taux de remplissage ont gagné 2% en moyenne à près de 95%, et le nombre de pax a gagné 20 points par rapport à l’été 2017 », explique-t-il.

Le DG poursuit : « L’ensemble des destinations, dont les 11 nouvelles routes lancées à l’été, ont toutes bien marchées, il n’y a pas de déception ». Le trio de tête des best-sellers de l'été pour Transavia ne change pas avec le Portugal, le Maroc, et la Grèce en troisième. Sur cette dernière destination, la compagnie a enregistré une croissance de 45% en volume. Et pour l’hiver à venir, les perspectives sont tout aussi réjouissantes, avec une offre globale en sièges encore en augmentation de 20%.

Direction Brindisi, Port-Mahon et Nador

Pour poursuivre son développement, la compagnie promet maintenant 9 nouvelles destinations pour 2019, et proposera au total 12% de sièges supplémentaires à la vente. 5 nouvelles lignes ouvriront au départ de Nantes, 1 au départ de Lyon, et 3 au départ de Paris-Orly.

Ces dernières sont déjà connues, il s’agira de Brindisi (Italie, 2 vols par semaine), de Port-Mahon (Minorque, 2 vols par semaine), et Nador (Maroc, 2 vols par semaine). « La croissance de l’offre sera supportée par 5 nouveaux avions qui seront basés à Paris et à Nantes », précise la direction.

A Nantes : « encore de la place à prendre »

Nantes où easyJet, l’un de ses principaux concurrents, a décidé d’ouvrir prochainement sa nouvelle base française. « C’est le jeu de la concurrence, cela ne nous pose pas de problème », relativise Nicolas Hénin.

« Bien avant d’apprendre l’arrivée d’easyJet, nous avions décidé de baser plus d’appareil à Nantes-Atlantique, car il y a encore de la place à prendre. Nous sommes très proches de devenir la première compagnie sur Nantes-Atlantique », lance le nouveau directeur général adjoint.

Outre Paris-Orly et Nantes, Transavia possède également une troisième base sur Lyon-St Exupéry, base sur laquelle Nicolas Hénin estime « qu’il reste encore du chemin pour devenir leader ». Et, alors que Transavia France se rapproche toujours plus de la barre des 40 appareils (38 Boeing 737-800 dès l’été prochain), l’ouverture d’une nouvelle base en province ne semble toujours pas d’actualité.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 3414 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Antoine le 10/10/2018 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Plutôt des Boeing 737-800

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Juillet 2024 - 15:34 Renfe a transporté 620 000 passagers en France




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias