TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


A-valoir : Quartier Libre garantit les tarifs 2020 pour les voyages reportés

les programmes pour le printemps 2021 sont disponibles



Quartier Libre a mis en ligne un site web dédié aux reports pour faciliter le travail des agences. Le tour-opérateur garantit par ailleurs les tarifs 2020 sur les voyages reportés.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 10 Avril 2020

La production 2021 a pu être anticipée pendant la période de crise, et c'est ainsi que les programmes pour le printemps 2021 sont d'ores et déjà disponibles. - DR
La production 2021 a pu être anticipée pendant la période de crise, et c'est ainsi que les programmes pour le printemps 2021 sont d'ores et déjà disponibles. - DR
Pour faciliter le travail des agences dans le cadre de l'ordonnance sur l'à-valoir, Quartier Libre a mis en place un site Internet dédié aux reports, créé spécialement par les équipes de la société sœur Speedmedia : https://report-quartier-libre.agence.voyage/.

Pour permettre aux agences de voyages et à leurs clients d'anticiper les reports dans les meilleures conditions, les tarifs 2020 sont tous reconduits pour cette période et sur ces programmes.

Annie Dadoy, directrice adjointe précise également que « tous nos clients peuvent se reporter sur un de ces voyages dès à présent et ce quel que soit leur réservation initiale, sans frais et avec la seule différence de prix en cas de changement de programme. »

Au-delà des reports, le tour-opérateur spécialiste des terres nordiques, celtes et slaves, entend bien répondre présent dès que les voyages pourront reprendre.

La production 2021 a pu être anticipée pendant la période de crise, et c'est ainsi que les programmes pour le printemps 2021 sont d'ores et déjà disponibles.

Impacté de plein fouet comme toute une industrie, l'optimisme reste de mise pour cette entreprise créée en 1992. Son fondateur Richard Carayon le reconnait cependant « rien de ce que nous avions vécu jusque-là n'est comparable à ce que nous traversons ».

Quartier Libre a bien pris toutes les mesures possibles

Plus globalement, Quartier Libre a bien pris toutes les mesures possibles pour assurer sa pérennité.

Une grande partie des équipes bénéficient du dispositif d'activité partielle, les horaires ont été réduits avec une fermeture de l'accueil téléphonique les vendredis et samedis.

Coté financier, Eric Jouclard, Directeur Administratif du Groupe nous précise avoir sollicité un PGE (Prêt Garanti par L'Etat selon le dispositif BPI) pour couvrir une année de charges fixes.

Il donne son éclairage concernant le recours à ce dispositif : « Nous sommes un TO assez traditionnel et donc au service mais dépendant de la distribution. Nous comprenons que les agences ne peuvent pas demander à des clients inscrits et qui ne vont pas voyager dans les prochains mois de payer leur solde pour nous payer à leur tour et bénéficier d'un avoir. Cela serait évidemment bien venu pour notre trésorerie, mais d'un point de vue commercial cela est absurde.

Nous avons par ailleurs une forte saisonnalité de départs en été, et donc peu d'espoir de réaliser un volume important cette année. Nous avons donc pris nos dispositions pour tenir jusqu'à l'été prochain.
»

"Je préfère rester optimiste"

Pour finir, Raphael Torro, dirigeant du groupe ne regrette rien : « Personne ne pouvait se douter de ce qui arriverait. Nous avions une période de 18 mois pendant laquelle il fallait que tout roule parfaitement. Ce ne sera pas le cas. Nous ne parlons pas d'un simple grain de sable mais d'un tsunami !
Je préfère donc rester optimiste et mettre toutes les chances de notre côté pour être présents lorsque les voyages pourront reprendre.
Nous avons au moins cette chance d'être spécialiste avec des destinations qui seront considérées comme sûres plus vite que d'autres.

Je suis fier de voir des équipes mobilisées à mes côtés, et des agences qui jouent le jeu de reporter leurs clients chez le même TO que leur réservation initiale.
»

Bien que Quartier Libre ait changé d'actionnariat l'été dernier en rejoignant le groupe Penguin World (Resaneo, SpeedMedia) les équipes sont restées en place, son dirigeant compris.

Lu 3447 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance