TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Alain de Mendonça : "Fram n'a aucune vocation à devenir un Promovacances bis"

Entretien rapide avec Alain de Mendonca


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 26 Novembre 2015

C'était un soulagement pour Alain de Mendonça, patron de Karavel/Promovacances à l'annonce du jugement du Tribunal de Commerce de Toulouse, mercredi 25 novembre 2015. C'est en effet sa société qui a été admise à racheter Fram et il nous accordé un bref entretien…



Alain de Mendonça : "Nous n'avons pas vocation, et nous ne le ferons pas, à jongler avec des tarifs différents entre le Web et les agences. Au contraire et ainsi, nous gagnerons à être plus connus." - Photo DR
Alain de Mendonça : "Nous n'avons pas vocation, et nous ne le ferons pas, à jongler avec des tarifs différents entre le Web et les agences. Au contraire et ainsi, nous gagnerons à être plus connus." - Photo DR
On le sent incontestablement soulagé, cet homme discret et peu bavard : "Maintenant, je vais encore travailler plus. C'est mon épouse qui est désespérée" !

Incontestable bosseur, le patron de Karavel s'est déjà attelé à la tâche. "Vous savez, cela fait des mois que nous travaillons sur ce dossier. Nous avons maintenant une bonne vision de ce que nous pouvons et que nous allons faire".

Premier point, sur lequel il insiste beaucoup, c'est de rencontrer les équipes et de les rassurer.

"La plupart des collaborateurs de Fram ont "morflé" depuis un certain temps déjà. Les divergences entre les actionnaires, le management hasardeux, les fournisseurs, les clients, ils n'en peuvent plus. Je veux leur redonner l'envie de se mobiliser".

Dès la mise en place d'un PSE (inéluctable et annoncé) qui devrait se dérouler dans deux semaines, Alain de Mendonça entend partir à la rencontre des salariés, "du moins, de ceux qui voudrons bien nous rencontrer. Mais ces gens ont besoin de parler, de s'exprimer et j'ai bien l'intention de les écouter".

Mais pour lui, pas question de ressasser le passé. "L'histoire est maintenant derrière nous, nous allons travailler ensemble pour améliorer le futur".

Engagement écrit avec la distribution "physique"

Second point sur lequel il tenait à s'exprimer, les relations avec la distribution.

"Nous, qui avons une mauvaise image auprès de la plupart des distributeurs, il est temps de montrer ce que nous voulons faire et comment nous allons le faire.

J'ai déjà commencé à rencontrer un certain nombre de professionnels de la distribution, des réseaux et je vais continuer. Ils craignent notamment que nous qui sommes des "BtoC", nous proposions des tarifs différents entre le Web et les agences physiques, que nous nous emparions de leur fichier client ou que sais-je encore ! "


"Nous n'avons pas vocation, et nous ne le ferons pas, à jongler avec des tarifs différents entre le Web et les agences. Au contraire et ainsi, nous gagnerons à être plus connus".

Du coup, afin de montrer sa volonté de ne pas être considéré comme "l'ennemi" de la distribution, Alain de Mendonça fait une priorité de rencontrer tous ses acteurs.

"Avec une proposition très simple, annonce-t-il. Que les distributeurs écrivent, noir sur blanc, toutes les craintes qu'ils peuvent avoir vis-à-vis de nous. Je m'engage, et je signerai, à respecter leurs désirs. Fram n'a aucune vocation à devenir un Promovacances bis !"

Un Directeur Général professionnel du tourisme...

Quant aux fournisseurs, même s'ils ne seront pas totalement "payés", la patron de Promovacances entend bien les rencontrer aussi et "tout mettre à plat". "Nous laissons quand même quelque 20 millions dans la société. Il y aura quand même de quoi arriver à un arrangement et repartir sur des bases saines".

Mais alors, à quelle échéance la machine va-t-elle se remettre en marche ?

"Il va falloir un peu de temps, reconnait Alain de Mendonça. Et nous allons y aller par paliers de 3 mois. En revanche, dès demain, une équipe de Promovacances sera à Toulouse afin de démarrer immédiatement".

En attendant de recruter un Directeur Général, venant "de l'industrie du tourisme", lequel sera basé à Toulouse, c'est Frédéric Granel, un de ses collaborateurs qui a travaillé sur le dossier Fram, qui assurera la fonction.

i["Maisi], confie Alain de Mendonça, je n'ai pas l'intention de prendre la direction opérationnelle de Fram. Je suis déjà plongé à fond sur Karavel et je ne pourrai quand même pas tout assumer. Je resterai Président".

Quant au nom du futur "patron" de Fram, "il est trop tôt pour le dire. Nous sommes en phase de recrutement, mais ce sera un professionnel".

Avis aux amateurs…

Lu 6941 fois

Notez


1.Posté par Agence de voyage AS le 26/11/2015 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Voici une première recommandation. Je travaille pour une agence AS, et je vous demande de rémunérer vos produits sous la marque MEGAVACANCES par le taux minimum en vigueur chez AS soit 13 % (et non 8 comme actuellement) et bien sûr si vous voulez que l'on se remette à vendre du FRAM, la même chose.
Merci par avance,

2.Posté par idress le 26/11/2015 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon Courage Alain !!!


3.Posté par grain de sel le 27/11/2015 06:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des propos sensés, réalistes et rassurants, après tout ce tumulte, limite guerre civile.

Bonne chance à la nouvelle équipe qui détient à présent les clés de (ce que fut) cette belle entreprise.

Un conseil : repérez sans tarder les girouettes qui vous ont cloué au pilori et se préparent en coulisses à vous faire le grand show de séduction...

4.Posté par Le p''''tit Quinquin le 27/11/2015 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah ah ah excellent ça, grain de sel, on sent le vécu. Bé oui, finalement, toute honte bue...

Illustration tout de suite :

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com