1998 - 2018  BRAVO ET MERCI  LES BLEUS !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Brest Bretagne : baisse de 6,2 % du nombre de passagers en 2013

l'aéroport franchit encore le cap du million de voyageurs



Avec 1 003 836 passagers en 2013, l'aéroport Brest Bretagne voit son trafic reculer de 6,2 % par rapport à 2012. Il franchit pourtant le cap du million de voyageurs pour la deuxième fois dans son histoire.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 15 Janvier 2014

En 2013, l'aéroport de Brest Bretagne est parvenu a franchir, pour la deuxième fois de son histoire, le cap du million de passagers annuels. Il en a accueilli un total de 1 003 836 au cours de l'année.

Cependant, cela représente un repli de 6,2 % du nombre de voyageurs par rapport à 2012.

Il est principalement dû "à une réduction de l'offre globale vers Paris et Marseille, particulièrement ressentie entre janvier et septembre 2013", précise un communiqué. La plateforme déplore par ailleurs une conjoncture économique difficile.

Elle anticipe une progression du trafic pour 2014 avec, entre autres, le lancement d'une liaison vers Londres Gatwick par easyJet (juillet à septembre 2014) et de nouveaux vols à destination de Grenoble (février et mars 2014) et Porto (été 2014) par Europe Airpost.


Lu 679 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle