TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



FRAM : "On me reconnait une expérience et un savoir-faire" explique Georges Colson

"chargé de mission" dans le nouvel organigramme de FRAM



De pilote-vacances à la présidence du Conseil de Surveillance de FRAM, Georges Colson a franchi tous les échelons de l’entreprise. Dernier grand voyagiste français indépendant, il était devenu le numéro 3 derrière les 2 majors européens implantés sur le marché français. Puis est arrivé le temps des crises. Georges Colson fait aujourd'hui son retour en tant que consultant chez FRAM au poste de président des filiales marocaines.
Rencontre et petit flash-back avec celui qu’on appelle « le vieux lion », Georges Colson aujourd’hui âgé de 81 ans.


Rédigé par le Jeudi 30 Août 2018

Au temps des jours heureux... Phi lippe Polderman fondateur de FRAM (décédé en 2006) entouré par Georges Colson et Marie-Christine Chaubet.
Au temps des jours heureux... Phi lippe Polderman fondateur de FRAM (décédé en 2006) entouré par Georges Colson et Marie-Christine Chaubet.
TourMaG.com - Durant toute cette vie dédiée à l'entreprise FRAM de quoi-êtes vous le plus fier ?

Georges Colson :
Je suis fier du développement, de la notoriété et de la place qu’occupe FRAM sur le marché français.

Quand j’ai commencé ma vie professionnelle dans l’entreprise familiale nous étions 11 et nous avons atteint les 4 000 collaborateurs avec des filiales à l’étranger.

Implanté en région, nous sommes devenus le 3e voyagiste français. Il y a de quoi être fier non ? Durant les vacances alors que je n’avais pas 20 ans Monsieur Polderman m’a envoyé à Palma pour accueillir nos clients et veiller à ce qu’ils passent de bonnes vacances.

J’ai été le premier pilote-vacances, une mission qui caractérise encore aujourd’hui le caractère chaleureux de l’accueil de FRAM. Je suis fier d’avoir travaillé auprès de Monsieur Polderman pour qui j’ai toujours eu beaucoup de respect.

TourMaG.com - Des regrets ?

G.C. :
La mésentente avec ma demi-sœur Marie-Christine Chaubet. Pendant 35 ans nous avons travaillé la main dans la main et un jour tout s’est détérioré...

Je regrette sa façon de faire et en ce qui me concerne le fait de ne pas avoir réussi à retrouver une entente une union avec elle. Nous n’en serions pas là et notre entreprise n’aurait pas connu toutes ces difficultés.

TourMaG.com - Les raisons de cette discorde ? Philippe Polderman n’aurait-il pas mal préparé la transmission de son entreprise ?

G.C. :
No comment.

TourMaG.com - Quel est le fait qui vous a le plus marqué ?

G.C. :
C’est le 4 janvier 2004. Le matin en me réveillant j’apprends le crash de Sharm el Sheik en Egypte, 148 victimes, 133 clients de FRAM et 13 membres d’équipages.

Ce fut un choc et une épreuve terribles pour nous tous chez FRAM. C’est le moment de ma vie professionnelle où j’ai le plus souffert et qui me hante encore.

TourMaG.com - Avez-vous toujours des intérêts chez FRAM ?

G.C. :
Financièrement aucun. Les actionnaires n’ont rien touché, tout perdu.

TourMaG.com - Vous êtes « chargé de mission » dans le nouvel organigramme de FRAM. En clair ?

G.C. :
TourMaG.com en a largement fait l’ écho en mai dernier je n’ai pas grand-chose à ajouter.

Les liquidateurs ont cédé toutes les filiales étrangères sauf celles du Maroc : Fram Orange Tours, International Tourisme Cars et Framotel Maroc. J’ai en effet une mission au Maroc un pays que je connais bien où j’ai toujours eu d’excellents contacts.

On me reconnaît une certaine expérience en matière de tourisme en France et à l’étranger. On me reconnait aussi un savoir-faire en matière d’hôtellerie de loisirs. Le succès des Framissima qui ont un programme de développement en est l’exemple.


Lu 2164 fois

Tags : colson, FRAM
Notez



1.Posté par Hyacinthe NITOUSH le 31/08/2018 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Se déclarant très satisfait de son action (le bilan en serait donc globalement positif), l'un des principaux responsables de la déconfiture de FRAM rejette la faute des "difficultés" connues par l'entreprise sur les autres : sa demi-sœur dont il "regrette
  • a façon de faire" (mais reconnaissons que la brebis n'est pas blanche non plus), ou les liquidateurs qui "ont cédé toutes les filiales étrangères sauf celles du Maroc". Ceux qui ont vécu l'interminable agonie de FRAM (car oui, FRAM est bien mort, seul le nom existe encore pour tromper le client) en France ou à l'étranger apprécieront.
    Quant aux actionnaires, pleurez mes yeux, pleurez, ils "n’ont rien touché, tout perdu".
    Mais tout va bien, l'avenir nous sourit, l'expérience et le savoir-faire sont là… Comme dirait Trump, "que ferait-on sans ce cerveau" ?!
    Très très peu glorieux, tout ça…

2.Posté par La Vigie le 31/08/2018 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Maroc est la seule entité à n'avoir pas été liquidée car, contrairement à toutes les autres, exsangues et donc balayées sans autre forme de procès, elle était la seule à recéler d'importantes sommes.
Une vraie fortune, fruit de la vente des hôtels, très convoitée mais bloquée par le fisc marocain.

Il est à espérer très fort, si ce trésor de guerre est finalement récupéré, que les créanciers et autres prestataires de tout poil que la chute de Fram a plantés en beauté, seront les premiers bénéficiaires du talent et de l'énergie déployés par cet ancien dirigeant -et pas des moindres- d'un fleuron déchu.

A commencer par les salariés des filiales, marocaines et autres, qui, hélas, ne disposaient pas du même matelas social qu'en notre douce France, et ne furent jamais payés et encore moins indemnisés.

On ne pourra plus raconter à tous ces gens-là qu'on est désolé pour eux, mais que les coffres sont vides...

3.Posté par Charlyfly le 31/08/2018 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avoir 81 ans et être obligé de travailler.
C'est vraiment précaire le tourisme.

4.Posté par JURISPRUDENCE le 04/09/2018 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous pensons que le storytelling du retour "du Vieux Lion" déguisé en consultant du nouveau FRAM, sonne TRES FAUX, et ne résistera pas très longtemps à l'analyse des faits.

AU MAROC:

Sous la Présidence de Maître CAVIGLIOLI, la filiale FRAM ORANGE TOURS a déposé son bilan, sa particularité étant de contrôler majoritairement les deux autres sociétés ITC & FRAMOTEL détentrices des 80 millions de DHS (7 M€) de déposits chez un notaire.

Conséquences juridiques: Les liquidateurs perdent le contrôle des seuls actifs tangibles, principales garanties de la protection des intérêts des créanciers de la liquidation du Groupe, et ceci au profit de la Justice Marocaine!!!

Devant ce "brillant" résultat de l'un des leurs, les liquidateurs afin de diluer voire de se défausser de leurs propres responsabilités, n'ont d'autre choix que de changer de Président, et nommer une Personnalité qui conjugue témérité et un certain ego!!

Allons donc à l'essentiel au MAROC.

Le seul objet de convoitise est l'appropriation des fonds déposés chez le Notaire.

Pour cela trois candidats:

Les Autorités Marocaines, qui ont déjà pris des mesures conservatoires, en déclenchant fort opportunément des contrôles fiscaux sur les filiales!!

Un "improbable" ticket" Repreneur- Ancien premier dirigeant et actionnaire d'un Groupe liquidé!!

Les créanciers de la liquidation du Groupe FRAM, censés être protéger par des liquidateurs, qui viennent de faire une démonstration de leur savoir-faire!!

EN FRANCE:

Le Président DE MENDONCA a tout dit sur la stratégie FRAMISSIMA.

On abandonne le gros porteur les DUNES D'OR au MAROC, symbole du modèle économique industriel à engagements hôteliers et aériens de " l'Ancien FRAM", et on développe très majoritairement une kyrielle de FRAMISSIMA longs courriers.

On a beaucoup de mal à imaginer un périmètre d'intervention pour un consultant "Ancien FRAM", et la duplication de son savoir faire indéniable sur le "new FRAM"!!

Cette liquidation FRAM est un sujet très sérieux, c'est un sinistre industriel pour le secteur du Tourisme, puisque plus de 50 Millions d'€ de créances sont déclarées.

Ces créances recoupent des réalités sociales et financières douloureuses, pour les ex-salariés des filiales étrangères, une multitude de réceptifs, hôteliers, et prestataires divers de ce secteur.

TOURMAG fait une place à ce sujet de la liquidation de FRAM, et nous lui en sommes reconnaissants.

Nous, les petits créanciers continueront à révéler notre Vérité.

5.Posté par Uno de ellos le 04/09/2018 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MERCI -La Vigie et Jurisprudence- pour nous citer et nous soutenir....

Je cite de cet article "les liquidateurs ont cédé..."""

... A QUI ??? A QUI ont ils cédé les filiales ???

Pour " l'espagnole " je peux vous répondre .... et bien c'est au JUZGADO MERCANTIL de Palma de Mallorca qu'elle a été cédée... en bon français : au Tribunal de Commerce de Palma de Majorque....

POUR EN FAIRE QUOI ? et bien pour en déclarer sa faillite en août 16 et licencier -sans recours aucun- tout son personnel.

FAILLITE ? mais ouiiii! le Tribunal est ferme ! il n'y a PLUS UN SOU dans les caisses et aucune activité probable en vue.

MORALITÉ : Indemnités calculées "low cost" et salaires non perçus sont aimablement transcrits dans un chapitre CREANCIERS accompagnés d'une liste de noms. Certains d'entre eux ont été gravés pendant des années sur des badges aux couleurs de FRAM !

ET AUJOURD'HUI ? Rien de nouveau... la caisse de solidarité de l'Etat espagnol a fait de son mieux, Déclenchée par le juge, elle nous a généreusement versé environ 44% de nos droits ... Le reste ???...NO HAY NADA MÁS DE MOMENTO ... il n'y a rien d'autre pour le moment...

MAIS SIII IL Y A QUELQUE CHOSE D'AUTRE !!!! ::: l'Etat espagnol est devenu -à cause de nous- un peu plus CRÉANCIER qu'avant...

Saludos Amigos

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

');

PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips