TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



GPS Tour en grande difficulté : des milliers de passagers français concernés

un désaccord entre la compagnie et le réceptif serait à l'origine du problème



Selon nos informations, Promovacances cherchait des solutions urgentes de transport ce lundi soir avec Travel Europe pour ses passagers à destination de Madère. En effet, le différend entre GPS Tour (Windavia) et le transporteur portugais White, serait à l'origine d'un conflit qui pourrait mener au dépôt de bilan le réceptif portugais. L'affaire concerne des milliers de passagers au départ de la France qui risquent de rester sur le tarmac...


Rédigé par La Rédaction le Mardi 1 Avril 2014

GPS Tour en grande difficulté : des milliers de passagers français concernés
L'affaire risque de faire grand bruit dans les jour à venir.

En effet, près de 45 000 clients français au moins seraient concernés.

La plupart ont acheté des séjours à Madère auprès de GPS Tour, réceptif-producteur portugais qui avait lancé en 2012 les Clubs Magellan à Madère, puis aux Açores et au Cap Vert.

Selon la presse portugaise, la région de Madère pourrait perdre 45 000 touristes français , si le différend entre Windavia (GPS Tour) et White (la compagnie aérienne) n'était pas réglé rapidement.

Une information confirmée par le directeur général de GPS Tour, António Duarte , premier voyagiste portugais pour le marché français à Madère.

Selon lui, la compagnie portugaise White Airways qui devait assurer le transport, a exigé un supplément de 24 euros par passager ainsi que la modification du paiement contractuellement établi, en exigeant des cautions bancaires pour assurer les transferts prévus.

Un supplément de 24 euros par passager

Ce supplément refusé par les opérateurs français (Promovacances et une agence de voyages d'une Caisse de retraite du BTP), compromet sérieusement les départs de milliers de passagers.

Selon nos informations, (non confirmées) Promovac devrait faire partir plus de 4 000 clients en avril.

Anton Gschwentner, patron de Travel Europe, très gros affréteur qui "route" plus de 220 000 clients par an, a été appelé à la rescousse.

"Il y a toujours des solutions, explique-t-il, confirmant l'importante du dossier. Mais il est vrai que là on est dans l'urgence et que certains départs de jeudi et vendredi prochain pourraient être décalés au lundi suivant..."

Nous avons essayé à plusieurs reprises de joindre Antonio Duarte, DG de GPS Tour sans succès. Nous reviendrons sur cette affaire.

Lu 6439 fois

Notez



1.Posté par Afonso le 01/04/2014 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
surprenant? pas du tout.

2.Posté par ANTONIO DUARTE le 01/04/2014 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Communiqué de Presse
Tourmag
Le Mardi 01 avril 2014

“Un poisson d’avril de mauvais goût :
Le Manuel d’instruction pour éliminer GPS TOUR »

En qualité de directeur général de GPS TOUR, je tiens à apporter un démenti clair et précis sur les allégations erronées parues ce matin dans l’article Tourmag au titre explosif « GPS TOUR en grande difficulté : des milliers de passagers français concernés ».

Tout d’abord, je tiens à souligner fortement que Windavia n’a aucune participation capitalistique de la société GPS TOUR, en sorte que la confusion suggérée dans l’article plusieurs fois (à titre d’exemple : le différend entre Windavia (GPS TOUR) et White) laisse croire aux lecteurs que Windavia et GPS TOUR c’est la même chose, ce qui est faux et inexact. Et je pense qu’un journaliste de bonne foi aurait dû s’informer préalablement de cette situation.

En effet, Windavia est un courtier aérien représentant commercialement la compagnie White qui a signé des accords commerciaux avec plusieurs voyagistes français par l’intermédiaire du courtier aérien Air4, représenté par Nicolas Maureau et Alain Nizard et un accord cet hiver avec GPS TOUR pour assurer ses opérations entre Paris et Funchal et Paris et le Cap Vert. Tous ces vols ont été effectués et respectés. A partir du 05 avril 2014, toute la programmation de GPS TOUR a été confié à Air4, qui a la propriété commerciale pour la saison été des vols White au départ de France.

Cependant, lundi 17 mars 2014, Air4 ayant découvert de grosses difficultés financières chez Windavia, m’a demandé de servir de médiateur et de témoin dans leurs négociations avec Windavia et White pour sécuriser l’ensemble de ses plans de vol de la saison été qui concernent plusieurs voyagistes français dont Top of Travel, Thalasso nº1, Promovacances et bien d’autres. Etant aussi concerné par cette situation, j’ai accepté de participer à cette réunion qui a été infructueuse entrainant une deuxième réunion au siège social de White le Mercredi 19 Mars 2014 avec la participation du directeur général de Top of Travel, de l’administration de Thalasso nº1, d’une représentante de Promovacances, de Air4 et de GPS TOUR et des administrateurs de White.

Quand je lis l’article, il en ressort de manière insidieuse que le problème ne concerne que GPS TOUR, et il m’est permis de douter des intentions réelles de cet article qui porte un préjudice grave à notre société à la veille de la saison été, profitant je le pense à vos sources non connues et non contrôlées d’information. Tourmag est un journal d’information touristique qui ne devrait pas participer dans les querelles commerciales des opérateurs et ne doit pas choisir son camp comme l’article le sous-entend.

Il est vrai que la réunion du 19 Mars 2014 a été houleuse et tous les voyagistes présents se sont unis en un seul corps pour leur intérêt commun protégeant ensemble toutes les rotations du week-end dernier et prenant les mêmes décisions oubliant tout esprit de compétition commerciale.

Il est vrai qu’il est apparu dans la presse portugaise de nombreux articles retraçant les négociations en cours entre les voyagistes français, Windavia et White : des propositions faites par White ont été refusées par l’ensemble des TO. Ces articles sensationnalistes comportent quelques erreurs car ils ne se sont pas basés sur des communiqués de presse écrits.

Aujourd’hui, une réunion a lieu au siège social de White à Porto Salvo avec la présence de Air4 pour la résolution définitive de ces négociations afin de protéger définitivement l’opération Eté. Le Président de White souhaite un dénouement amiable pour résoudre l’ensemble des problèmes.

En conclusion, il est fort dommage que pour faire un article « Sensation », Tourmag mette en péril une société qui a toujours respecté ses engagements annonçant sans preuves un futur dépôt de bilan ce qui a fait l’effet souhaité d’une « Bombe » chez les professionnels du tourisme, surtout auprès des clients fidèles de notre société qui s’interrogent sur la continuité de nos relations commerciales.

Antonio Duarte

3.Posté par La Rédaction le 01/04/2014 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Il est faux et même calomnieux de prétendre que TourMaG.com "roulerait" pour le compte d'un concurrent. Bien au contraire, nous avons soutenu GPS Tour à chaque fois que c'était possible.
La thèse du complot est un peu trop facile.
Au delà de tous les arguments invoqués par Antonio Duarte, une seule chose nous intéresse : alerter les professionnels français que des passagers pourraient rester sur le tarmac dans les prochaines semaines et sont protégés actuellement par d'autres transporteurs que GPS Tour.
Notre article se borne à tirer l'alarme et il n'est écrit nulle part qu'il y a une participation financière entre Windavia et GPS Tour. Si ce dernier figure entre parenthèses après le terme Windavia (GPS Tour) c'est pour permettre aux lecteurs de comprendre les interactions entre les trois partenaires : White Airways, Windavia et GPS Tour..
Nous espérons qu'une solution pourra être trouvée et que GPS Tours pourra poursuivre sa route.
Bonne journée à tous !

4.Posté par Cabo Verde le 02/09/2014 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Em Cabo verde GPS TOURS deve todas as pessoas e hotéis do pais em grande quantidade, são muitas desonesta

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 11:29 Kuoni dédie une brochure à l'Egypte



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips