TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


#JesuisAgentdevoyages - XIV. N. Trichard (Le Goût du Voyage) : "Il faut dépoussiérer ce métier car il a un bel avenir !"

#jesuisagentdevoyages, la série



Ils sont sur le pont depuis le début de la crise du coronavirus. Eux, ce sont les agents de voyages qui doivent faire face depuis plusieurs semaines à la fermeture des frontières, aux demandes de remboursements, aux reports et enfin aux rapatriements. Ils ont tous le téléphone vissé à l'oreille et l'ordinateur toujours en veille, prêts à répondre à leurs clients. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Nathalie Trichard, une agent indépendante et un peu moins traditionnelle, puisque son point de ventes propose aussi des thés, cafés et vins du monde ! La série continue avec le Goût du Voyage.


Rédigé par le Jeudi 2 Avril 2020

Nathalie Trichard : "Restons positifs ! Il y aura un après c'est évident, et il faudra, pour s'en sortir, prendre ce virage et redéfinir certaines règles qui régissent notre profession et imaginer une autre façon de vendre du voyage..." - DR : N. Trichard
Nathalie Trichard : "Restons positifs ! Il y aura un après c'est évident, et il faudra, pour s'en sortir, prendre ce virage et redéfinir certaines règles qui régissent notre profession et imaginer une autre façon de vendre du voyage..." - DR : N. Trichard
TourMaG.com - Quelle est la situation pour votre agence et que ressentez-vous ?

Nathalie Trichard :
Nous ne sommes pas une agence traditionnelle, donc on reste moins impacté que d'autres.

Bien sûr, il va falloir gérer les charges fixes et les salaires mais je suis sereine, nous avons depuis quelques jours de nouveaux des contacts clients en quête de vacances entre juillet 2020 et avril 2021.

La direction que nous avons prise il y a bientôt deux ans nous a permis de travailler notre clientèle et le voyage autrement.

Aujourd'hui, je sais que nous avons fait le bon choix quand je vois la réaction de nos clients face à ce bouleversement.

TourMaG.com - Comment travaillez-vous, vous organisez-vous ?

Nathalie Trichard :
Nous sommes trois en télétravail (deux temps plein et un temps partiel). Je gère les dossiers de report au niveau des contacts clients et des reprises de dossiers.

Ma collaboratrice Anne travaille sur les dates de report de nos clients et Valentin travaille plutôt sur des nouveaux supports à mettre en place. Nous travaillons également ensemble sur notre communication, notre site Internet et ce que nous voulons développer demain.

Nous organisons deux réunions en visio par semaine en plus des mails et des appels. Nous gardons le lien, nous avançons. Et comme me l'a dit ma jeune collaboratrice : "Merci, ça fait du bien de réfléchir à demain car ça veut dire qu'il y aura un demain !"

TourMaG.com - Comment se passent les relations avec les clients et quelles sont les réactions face aux propositions de report plutôt que de remboursement ?

Nathalie Trichard :
J'ai pris le temps de bien expliquer à nos clients que c'était la seule solution envisageable, nos prestataires étant tous payés. A ce jour, un seul m'a demandé un remboursement, mais nous étudions une solution de report malgré tout.

Nous sommes là pour trouver des solutions sans se fâcher et nous saurons être compréhensifs et arrangeants sur les reports. Il y a toujours des solutions sages.

TourMaG.com - La proposition de report est-elle une bonne chose pour vous ?

Nathalie Trichard :
Oui tout à fait. D'ailleurs, seuls mes dossiers TO ne sont pas reportés par manque de retour de propositions à ce jour et aussi par manque de visibilité sur les reports avant aujourd'hui. Reste encore à gérer certains départs de mai...

TourMaG.com - Quels rapports entretenez-vous avec vos partenaires (guides, compagnies aériennes, réceptifs, etc.) et prestataires (banquiers, réseaux de distribution…) ?

Nathalie Trichard :
Avec les réceptifs, les guides, c'est assez simple, on a tous intérêt à ce que tout se passe bien pour continuer à travailler ensemble.

Avec les TO, ce sont des grosses machines, ils ont dû gérer les rapatriements en nombre en même temps que les annulations donc je comprends que ce soit moins malléable et moins rapide, mais ils ont géré par priorités. Reste juste à espérer que sur des dossiers à report difficile, il y aura un réel partenariat. Car c'est dans ces moments-là qu'on a un vrai retour à la confiance.

Avec les compagnies aériennes, à part Air France qui joue le jeu, pour les autres... Au-delà de six mois de report, ça ne va pas être évident et nous y laisserons sûrement quelques plumes, soyons honnêtes.

Les banquiers sont à l'écoute et là pour nous aider, en ce qui nous concerne en tout cas.

TourMaG.com - Avez-vous dû rapatrier des clients et comment cela s'est-il passé ?

Nathalie Trichard :
Nous avons eu la chance d'avoir des retours le 25 mars maximum (dont un groupe) et tout s'est bien passé, nous avons veillé à enregistrer nos passagers dès que possible et ils sont tous bien rentrés.

Nous avons eu plus d'annulations de dernière minute à gérer au pied levé pour des départs entre le 15 et le 28 mars.

TourMaG.com - Pensez-vous que vous allez pouvoir vous tirer de cette crise ?

Nathalie Trichard :
Oui, cette crise va permettre de mettre en place ce que nous envisagions depuis quelques temps et que nous n'avions pas le temps de mettre en place... Aujourd'hui, il faut prendre le temps comme notre meilleur ami.

Nous sommes depuis quelques mois au travail sur des programmes orientés vers le tourisme responsable, une demande de labellisation ATR a été faite en février, mais aussi le développement de nouvelles soirées à thème régulières et bien d'autres projets à venir.

TourMaG.com - Diriez-vous que la solidarité est au rendez-vous ou que c’est plutôt chacun pour soi ?

Nathalie Trichard :
Il y a eu une vraie solidarité entre nous, notamment sur le groupe Facebook Helpdesk des agents de voyages. C'était extraordinaire.

TourMaG.com - Comment voyez-vous l’avenir de la filière ?

Nathalie Trichard :
Restons positifs ! Il y aura un après c'est évident, et il faudra, pour s'en sortir, prendre ce virage et redéfinir certaines règles qui régissent notre profession et imaginer une autre façon de vendre du voyage...

Je le dis souvent, il faut dépoussiérer ce métier car il a un bel avenir ! Et seuls des événements comme celui que nous traversons nous obligent à ouvrir vraiment les yeux.


Lu 3370 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CruiseMaG DMCmag La Travel Tech
Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel