TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Kenya : des ventes en hausse en 2011 malgré le contexte géopolitique

''Nous n'enregistrons aucune annulation sur la période...''



Alors que le Kenya fait face à une augmentation de la menace terroriste, les touristes ne boudent pas pour autant la destination. Bien au contraire, réceptifs et tour-opérateurs constatent une hausse des ventes sur l'année 2011.


Rédigé par Anaïs Borios le Jeudi 3 Novembre 2011

Enlèvements, attaques à la grenade, conflits à répétition avec la Somalie..

Le Kenya fait face ces derniers mois à une série d'incidents tragiques et certaines zones du pays restent fortement déconseillées par le Ministère des Affaires Étrangères (lire).

La zone frontalière avec la Somalie, qui englobe la région balnéaire de Lamu et jusqu’à environ 50 à 100 km à l’intérieur du territoire kenyan et Nairobi, la capitale font partie des territoires à éviter.

"Les lieux publics les plus fréquentés, en particulier ceux qui le sont par les étrangers, qu’il s’agisse de centres commerciaux, lieux de loisirs, manifestations publiques, évènements sportifs ainsi que les terrasses en plein air sont particulièrement déconseillées", précise le Quai d'Orsay dans ses recommandations.

Aucune annulation enregistrée

Kenya : des ventes en hausse en 2011 malgré le contexte géopolitique
Mais alors que l'on pourrait croire le contexte défavorable à la venue des touristes, la tendance inverse se confirme.

"Nous n'enregistrons aucune annulation sur la période, indique Alain Le Scouezec, directeur commercial de Donatello.

La destination marche très bien depuis la sortie de la brochure en septembre et nous observons même une nette augmentation des ventes sur les 2 derniers mois par rapport à 2010, de 15%".

Même topo chez Kuoni France et chez Vacances Transat, où le rythme des ventes, soutenu depuis plusieurs années, l'est encore plus en 2011, avec "des prévisions à la hausse de l'ordre de +20% par rapport à la même période l'année dernière, précise Armelle Le Scaon, directrice de la production de Vacances Transat.

Les clients comme les agents de voyages font bien la distinction entre les zones à risques et le reste du pays, ils savent très bien que les rapts n'ont pas eu lieu dans des zones de grand tourisme".

"Lamu est certes une destination balnéaire et touristique, mais elle est plutôt confidentielle et difficile d'accès, précise Alain Le Scouezec. Les touristes se rendent plutôt à Mombasa, qui se situe à 400 ou 500 km de là".

Des itinéraires adaptés

De la même façon, si tous les touristes transitent par Nairobi, qui est le passage obligé vers le reste du pays, ils y restent très peu.

Ceux qui arrivent le matin par un vol de nuit montent directement dans un minibus vers leur lieu de vacances. Ceux qui arrivent le soir passent une nuit à l'hôtel et repartent très tôt le lendemain matin.

Pour Jean-Michel Juloux, directeur de l'agence réceptive Savanna Tours depuis 1984, "les conseils dispensés par le Quai d'Orsay s'adressent plus particulièrement aux voyageurs freelance, qui partent seuls avec leur sac à dos.

Dès lors que les touristes partent en safari ou en séjour, ils sont encadrés. D'ailleurs, nous-mêmes n'allons pas courir le risque d'envoyer nos guides, nos clients et notre matériel dans des zones à risques
".

A cet effet, le réceptif a décidé de modifier l'un de ses circuits autour du lac Baringo, devenu trop dangereux.

Quant aux autres parcours se situant dans des zones déconseillées, "nous soumettons au préalable l'itinéraire au Ministère des Affaires Étrangères pour validation et afin d'obtenir une responsabilité civile".

Peu de risques dans les réserves

"Partout sur l'ensemble des structures touristiques, à Lamu, sur la côte, dans les hôtels, la sécurité a été renforcée par la Police kenyane", précise Annabelle Barro, responsable marketing et commercial pour l'Office de Tourisme du Kenya.

Des instructions sont données au niveau local, notamment par le Ministère du Tourisme et la KATO (Kenya Association of Tour Operators).

Et si le Kenya est particulièrement apprécié de la clientèle française pour ses réserves et ses safaris, sachez "qu'il n'y a aucun rebelle dans les réserves, qui sont très surveillées par les rangers en raison du braconnage", comme le souligne Jean-Michel Juloux.

Lu 1999 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 15:53 Salaün Holidays obtient le label ATR



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips