TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


L'aéroport de Bruxelles est-il une vraie alternative à Roissy et Orly ?

La plateforme belge séduit de plus en plus de Français



Fortement marqué par les attentats qui l'ont frappé en 2016, l'aéroport de Bruxelles, principal point d'entrée du "cœur de l'Europe", repart de l'avant et enregistre des records de fréquentation. Sa cible principale, pour booster son développement : les voyageurs du Nord de la France.


Rédigé par Pierre Georges, à Lille le Lundi 15 Octobre 2018

L'aéroport belge se situe au milieu d'une zone de 15 millions d'habitants ... dont de nombreux français © Brussels Airport, Tom Dhaenens
L'aéroport belge se situe au milieu d'une zone de 15 millions d'habitants ... dont de nombreux français © Brussels Airport, Tom Dhaenens
L’aéroport de Bruxelles deviendra-t-il un jour l’un des premiers aéroports français ?

Plus qu’une alternative à Roissy et Orly, l’aéroport de la capitale belge, situé à moins de 90 minutes de Lille, devient peu à peu un vrai choix de départ pour les voyageurs et les professionnels du tourisme du nord de la France.

En 2017, ce sont ainsi près de 750 000 Français qui ont choisi de partir en voyage ou de transiter via Bruxelles. Un chiffre en constante augmentation, d’après ce qu’a dévoilé la direction de l’aéroport à l’occasion d’une conférence de presse donnée à Lille (Nord), lundi 15 octobre 2018.

L'aéroport du cœur de l'Europe

Et l’année 2018 confirme la tendance : les frontaliers français (Nord) se rendent de plus en plus en Belgique prendre l’avion, 110 000 d’entre eux l’ayant déjà fait sur les 6 premiers mois.

« Notre ambition est d’accueillir 470 000 pax du Nord d’ici à 2021 », explique Piet Demunter, directeur du développement stratégique de Brussels Airport.

« Nous nous situons en fait au cœur d’un bassin de 15 millions de personnes qui habitent à moins de 90 minutes de l’aéroport, le chiffre le plus haut d’Europe. Nous touchons aussi bien la Belgique, la France, le sud des Pays-Bas et une partie de l’Allemagne.

Nous voulons maintenant devenir le grand aéroport du cœur de l’Europe »
, poursuit-il, précisant que seul 50% des voyageurs qui y partent était de nationalité belge.

Après une campagne de pub dans le Nord de la France, l’ouverture d’un site internet dédié au marché français, ou encore des rencontres avec les agents de voyages de l'Hexagone, la direction de Brussels Airport continue de faire des habitants du Nord son principal axe de développement stratégique.

« Nous continuons à aller à la rencontre des agents de voyages des Hauts-de-France, et nous espérons bien les séduire pour que les départs depuis Bruxelles deviennent un réflexe ! », précise Tania Ter-Ossepiantz, directrice du marketing aérien et commercial.

Lobbying

D’après des études menées en interne, 60% des voyageurs français habitant la région Nord envisagent maintenant de partir de Bruxelles, autant pour se rendre en Europe que pour prendre des long-courriers.

Pour les séduire, l’aéroport mène aussi des actions de lobbying diverses, visant surtout à améliorer la desserte et la connectivité de la plateforme : lignes de bus et de trains internationales, desserte par le Thalys, présence des compagnies régulières, charter et également low-cost (les 3 premiers opérateurs étant, dans l’ordre, Brussels Airlines, TUI fly puis Ryanair).

L’objectif étant également de surclasser l’aéroport concurrent de Charleroi-Bruxelles-Sud, aéroport public et uniquement dédié aux low-cost sur le court et moyen-courrier.

L’an passé, Brussels Airport a connu son record absolu de fréquentation, attirant près de 25 millions de passagers, le faisant entrer dans « la catégorie des grands aéroports en Europe » d’après les propos de Piet Demunter. A la fin d’une grande période de réaménagements et de chantiers, l’aéroport se fixe pour objectif d’atteindre les 40 millions de passagers à horizon 2040.

En chiffres

  • 217 destinations

  • 85 pays

  • 67 compagnies aériennes

  • 20 000 places de parkings

  • 90 minutes de route depuis Lille, 70 minutes de train

  • 1,5 tonne vendue chaque jour : l’aéroport est aussi le premier vendeur de chocolat au monde !

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 2166 fois

Notez



1.Posté par jean pierre le 16/10/2018 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bien qu'habitant Paris,il m'arrive de partir de Bruxelles qui est à 1 heure 20,en profitant des bons prix sur le thalys,d'autre part je trouve plus facilement des all inclusives au départ de bruxelles par exemple sur la grande canarie avec tui qui ont des forfaits moins cher qu'en France

2.Posté par Sébastien le 16/10/2018 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis lillois et dès qu’il n’y a pas de vols sur Lille direction Brussels et même parfois d’Ostend, d Anvers. Avec des prix très intéressants (taxe aéroportuaire plus bas en Belgique 🇧🇪 ). Pas de péage autoroutier etc ....

3.Posté par GOLLAIN le 17/10/2018 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet excellent article illustre la compétition que se livrent les aéroports, mais aussi avec leurs territoires environnants (appelés places aéroportuaires ou aerotropolis) pour attirer des passagers, mais aussi entreprises, touristes, activités économiques, etc. C'est un phénomène mondial. Plus sur ce sujet avec notre rapport gratuit : https://www.iau-idf.fr/savoir-faire/nos-travaux/edition/vers-des-places-aeroportuaires-durables.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 14:58 easyJet ouvre ses ventes pour l'été 2020



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips