TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TravelManagerMaG  



L'hégémonie du dollar américain devrait persister !

La chronique de Mondial Change, spécialiste paiements internationaux et risque de change


TourMaG.com, en partenariat avec Mondial Change vous propose un compte rendu technique du marché des changes. Voici la tendance pour la semaine à venir.


Rédigé par le Lundi 22 Avril 2024

L'hégémonie du dollar américain sur le marché des changes est indéniable et devrait persister - Depositphotos.com Auteur monsit
L'hégémonie du dollar américain sur le marché des changes est indéniable et devrait persister - Depositphotos.com Auteur monsit
« Si l’inflation persiste, la Fed peut maintenir le niveau des taux inchangé aussi longtemps que nécessaire ». C’est la phrase choc de la semaine dernière. Elle a été prononcée par le président de la Fed, Jerome Powell.

La Fed pourrait maintenir les taux inchangés si l’inflation persiste, selon Jerome Powell. Cette annonce a surpris le marché financier, confirmant que la Fed retarde sa décision de baisser les taux par rapport à d'autres banques centrales du G10. En conséquence, les taux des obligations américaines ont augmenté, et le dollar a continué de se renforcer par rapport à d'autres devises.

La Fed semble abandonner l'idée de baisser les taux en juin, contrairement aux attentes précédentes. De plus, la réduction prévue des taux en 2024 devrait être moins importante qu'anticipé auparavant.

Lire aussi : Devise : quelles évolutions à venir ?

Certains analystes pensent même que la Fed pourrait ne pas baisser les taux du tout cette année. La Bank of America a même suggéré que le statu quo monétaire pourrait durer jusqu'en mars 2025, bien que cela semble improbable.

Cette incertitude reflète les défis persistants liés à l'inflation, compliquant les prévisions économiques. La reprise de l'inflation est attribuée à l'augmentation des salaires et des services.

Cela devrait maintenir le dollar fort, notamment en raison du différentiel de taux favorable aux États-Unis. Cependant, cela pose problème pour les partenaires commerciaux des États-Unis, notamment en Asie où les devises locales se déprécient face au dollar.

Heureusement, l'inflation diminue dans d'autres régions, comme au Canada, où elle est retombée à 1,25% en moyenne sur les trois derniers mois, ouvrant la possibilité d'une baisse des taux par la Banque du Canada en juin. Au Royaume-Uni, bien que l'inflation soit également en repli, il faudra plus de données pour déterminer le moment où la Banque d'Angleterre agira.

Une baisse des taux en mai est exclue, mais un débat entre juin et août est en cours, avec une préférence pour la dernière option selon les dernières statistiques. Cependant, le timing de la baisse des taux devrait avoir peu d'impact sur la livre sterling, qui évolue dans une fourchette depuis plusieurs mois.

Taux de change : le point technique

L'hégémonie du dollar américain sur le marché des changes est indéniable et devrait persister. Cela suggère une poursuite de la baisse de l'EUR/USD. Nous anticipons un possible test de la zone de 1,05 à moyen terme, notamment après la prévue baisse des taux de la Banque Centrale Européenne en juin.

Il convient de surveiller attentivement le yen japonais, qui se déprécie fortement par rapport à presque toutes les devises (dollar, euro et yuan), ce qui accroît la possibilité d'une intervention directe de Tokyo sur le marché des changes. Il est donc prudent de se protéger contre toute exposition à cette devise, car des mouvements volatils pourraient survenir bientôt.

 

SUPPORTS HEBDO

RESISTANCES HEBDO

 

S1

S2

R1

R2

EUR/USD

1,0590

1,0504

1,0744

1,0854

EUR/GBP

0,8401

0,8344

0,8601

0,8655

EUR/CHF

0,9654

0,9580

0,9833

0,9903

EUR/CAD

1,4501

1,4455

1,4788

1,4834

EUR/JPY

163,01

162,55

165,55

166,02


Les annonces à suivre :

Cette semaine, nous avons au programme la réunion de la Banque du Japon et la publication de l'indice PCE core aux États-Unis. La Banque du Japon n'exclut pas une éventuelle hausse des taux cette année, mais aucune action n'est prévue pour cette semaine. Le Japon poursuit une politique de normalisation économique avec prudence et précision.

Il convient de prendre note de la publication de l'indice PCE core ce vendredi. Sa méthodologie de calcul diffère considérablement de celle de l'indice des prix à la consommation (IPC).

Par conséquent, les récentes tensions inflationnistes observées dans l'IPC ne devraient pas se refléter dans le PCE core. Cependant, cela n'altère pas la perspective de la politique monétaire aux États-Unis.

Lire aussi : Change : le dollar toujours aussi résilient

Jour

Heure

Pays

Indicateur

A quoi s’attendre ?

Impact

23/04

15:45

États-Unis

PMIs manufacturier et services (Avril)

Tous les deux sont attendus en territoire d’expansion (> à 50).

Moyen

24/04

10:00

Allemagne

Indice IFO (Avril)

Précédent à 87,8.

Moyen

26/04

05:00

Japon

Réunion de la banque centrale

Une nouvelle hausse des taux est peu probable, à ce stade.

Moyen

26/04

14:30

États-Unis

Indice PCE core (Mars)

Précédent à 2,8% sur un an.

Moyen


Logo Mondial Change
Logo Mondial Change
Mondial Change est un établissement financier français, fondé en 2015, spécialisé dans la gestion des paiements internationaux et du risque de change.

Mondial Change accompagne notamment de nombreux acteurs du tourismes, agences de voyages, groupistes, tour-opérateurs, réceptifs...

www.mondialchange.com

Contact : nicolas@mondialchange.com


Lu 1843 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias