TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Les Villages Clubs du Soleil développent de nouveaux outils de vente BtoB

Le groupe Villages Clubs du Soleil va investir 3 millions d’euros dans sa digitalisation et 18 de plus dans les rénovations.



Le réseau représente 17 destinations, surtout à la montagne, mais aussi en ville à Marseille. Il rattrape rapidement les pertes sévères dues à la crise et dispose de la trésorerie nécessaire pour relancer son plan de développement et sa transformation digitale.


Rédigé par le Vendredi 1 Avril 2022

Jérôme Pasquet, président du directoire de Villages Clubs du Soleil (©DR)
Jérôme Pasquet, président du directoire de Villages Clubs du Soleil (©DR)
Pour les Villages Clubs du Soleil, les deux saisons 2020 et 2021 ont fortement subi l’impact des restrictions sanitaires avec respectivement -70% et -30% d’activité. Ce qui a entraîné une perte cumulée de 17 M€, partiellement compensée par les aides publiques. Depuis la réouverture des stations de montagne, le rattrapage s’accélère et laisse augurer une très bonne saison estivale.

L’hiver 2021/22 va s’achever sur 440 000 journées vacances, soit +12% de plus que la même période 2019. Les ventes pour la saison estivale ont débuté avec retard mais le rythme passe à la vitesse supérieure et plus de 40% du CA escompté cet été est déjà engrangé (8 M€).

Pour le président du directoire, Jérôme Pasquet, les objectifs seront certainement dépassés et il s’aventure à annoncer un CA 2022 autour de 72 M€ (70 M€ en 2019) et un résultat net de 2 M€.

Trois chantiers remis à l'ordre du jour avec la reprise

Le site urbain de VCS à la Belle de Mai à Marseille (©VCS)
Le site urbain de VCS à la Belle de Mai à Marseille (©VCS)
Avec de telles perspectives et un PGE de 20 M€ qui a reboosté la trésorerie, il est temps pour l’entreprise de relancer trois chantiers mis en suspens par la crise sanitaire.

Le premier est celui du plan de rénovation du parc auquel 18 M€ vont être consacré à compter de septembre 2022. Sans chercher à monter en gamme, il s’agit avant tout d’apporter davantage de confort : dans la prestation de restauration, dans les chambres et dans la performance énergétique. Trois villages sont prioritaires Les Karellis et Orcières à la montagne, La Baule à la mer.

Le second chantier est celui du développement avec l’ouverture le 18 juin du nouveau village de Soustons dans les Landes. L’ex-Club Pinsolle avec ses 159 chambres et 650 lits passe sous les couleurs de Villages Clubs du Soleil et profitera d’une remise à hauteur des standard 3* pour 2,5 M€.

Pour le groupe, ce nouveau développement est l’occasion de définir les nouveaux concepts de restauration qui seront ensuite déployée dans le réseau. De même, pour une nouvelle approche des Clubs Enfants. Par ailleurs, le site de Soustons pourra accueillir une activité MICE, relativement récente pour VCS et porteuse de revenus comme l’a démontré le site de La Belle de Mai à Marseille.

Cette première opération en préfigure d’autres quand les opportunités seront identifiées notamment en Atlantique et en Haute-Savoie. « Aujourd’hui, il est difficile de trouver des opportunités car le prix du foncier est élevé.

Pour avoir un rythme plus régulier et soutenu, nous réfléchissons à d’autres modèles
» explique Jérôme Pasquet. Derrière cette phrase se cache sans doute des prises de mandat de gestion sans être propriétaire comme c’est le cas pour la quasi-totalité des sites actuels.

Fournir à la distribution et aux partenaires les outils qu’ils demandent

Le site de La Baule, prévu dans le plan de rénovation (©VCS)
Le site de La Baule, prévu dans le plan de rénovation (©VCS)
Initiée en 2019, la digitalisation a connu un moment d’arrêt et reprend avec la mise en place d’une nouvelle plateforme de réservation prévue fin 2022. Pour remplacer l’outil interne Evasion, VCS a choisi une solution e-Resa. Elle sera mise en place opérationnelle à la fin de l’année pour commencer à prendre les réservations de la saison printemps-été 2023.

Cette nouvelle solution, outre qu’elle apporte plus de confort d’utilisation aux clients directs, permettra aussi d’avoir une plateforme dédiée aux relations commerciales BtoB, avec les tour-opérateurs, les gros CSE et les agences de voyages. Une telle plateforme n’existait pas jusqu’à présent et le groupe compte pouvoir ainsi développer ses ventes via le réseau des agences de voyages.

Avec le déploiement de la fibre à haut débit dans les établissements, l’investissement sur la digitalisation renforcée du groupe porte sur 3 M€. Grâce à ces investissements, la digitalisation va permettre aussi la réservation sur site, via une application, des différentes activités au lieu d’avoir besoin de passer à la réception.

Lire aussi :
- Emploi Villages Clubs du Soleil : plus de 400 postes à pourvoir

- Vacances de Noël : la montagne affiche une forte attractivité

Lu 1310 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias