TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Les "revenus annexes", le nouveau jackpot des compagnies aériennes

28 milliards de dollars perçus en 2016



Chez les grands transporteurs mondiaux, les recettes ne provenant pas de la vente de billets d'avions ont été décuplées en 10 ans, rapporte une étude d'un cabinet américain. Parmi les plus gros receveurs mondiaux de "revenus annexes", 4 compagnies européennes, dont Air France/KLM.


Rédigé par le Mercredi 23 Août 2017

United Airlines, championne mondiale des "revenus annexes", avec plus de 6 milliards de dollars déclarés en 2016 © UA Facebook
United Airlines, championne mondiale des "revenus annexes", avec plus de 6 milliards de dollars déclarés en 2016 © UA Facebook
28 milliards de dollars (environ 24 milliards d'euros) : c'est la somme qu'ont perçue, en 2016, 10 compagnies aériennes mondiales, par d'autres moyens que la vente de billets d'avion.

Un rapport, publié en début d'été par le cabinet américain IdeaWorks Company, estime que le volume des "ancillaries revenues" a été multiplié par 10 au cours de la dernière décennie, le chiffre en 2007 s'élevant à 2,1 milliards de dollars. "L'importance et la prévalence des revenus auxiliaires continuent d'augmenter", note le rapport.

Parmi les 10 compagnies qui ont ainsi amassé le plus en 2016 (voir graphique en bas de l'article), les quatre premières sont américaines : United (6,2 milliards de dollars), Delta (5,1), American Airlines (4,9) et Southwest (2,8).

Dans le reste du classement, on retrouve quatre transporteurs aériens européens : Air France/KLM (2,1 milliards de dollars en 2016) à la 5e place, puis viennent Ryanair (1,9), easyJet (1,3) et Lufthansa (1,3).

Miles et suppléments à bord

La dénomination "revenus annexes" comprend en premier lieu les prestations supplémentaires payantes proposées aux passagers, spécialité des compagnies low cost, qui compensent ainsi les bas prix de leurs billets.

Ryanair, par exemple, a déclaré que ces recettes ont représenté plus du quart (26,8%) de son chiffre d'affaires total en 2016.

Les autres sources de ces revenus sont : les programmes de fidélité et la vente de miles, les partenariats avec les banques, mais aussi les commissions prises sur les achats de services supplémentaires comme les nuits d'hôtels ou les locations de voitures.

Le rapport annuel d'IdeaWorks Company décrypte les résultats financiers de 138 compagnies aériennes mondiales. Cette année, 66 d'entre elles ont déclaré des revenus annexes, soit trois fois plus qu'il y a 10 ans.

Les revenus annexes en 2016 (en milliards de dollars)


Lu 4997 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 15:37 GNV prolonge le black friday avec la Cyber Week










































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias