TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Marsans : come-back (prudent) au pays des Cariocas...

Le TO veut séduire 3 000 clients sur le Brésil cet hiver



Marsans, qui avait jeté l’éponge en 2006, programme à nouveau le Brésil cet hiver. Après une expérience de 3 ans peu concluante, le voyagiste joue cette fois-ci la prudence et le collectif.


Rédigé par Karine PLUMARD le Vendredi 17 Octobre 2008

Pour mettre toutes les chances de son côté, Marsans s'st en effet entouré du groupe CVC (premier voyagiste brésilien qui possède également des hôtels, des bateaux de croisière et la compagnie aérienne Webjet), -LIRE - dont il revend les produits en exclusivité dans l’Hexagone.

Avec des allotements à la clé, ce partenariat avec le mastodonte brésilien devrait permettre à Marsans de garantir aux agents de voyages le respect des tarifs et la disponibilité des stocks - deux gros points noirs de la destination-, y compris sur du long terme.

Le spécialiste des destinations caribéennes et slaves peut aussi s’appuyer sur Embratur (le bureau du tourisme brésilien en France), qui forme son réseau de vendeurs à la destination.

Pour son come-back au pays des Cariocas, Marsans a choisi à nouveau la région de Bahia (Nordeste), qui concentre l’essentiel de la production. L’approche est toutefois différente : fini le balnéaire pur et dur et la recherche du « prix serré », place à la découverte en hébergements de charme (pousadas, éco-resorts.).

Une approche plus découverte que balnéaire

Marsans : come-back (prudent) au pays des Cariocas...
Deux circuits (de 10 et 15 j., à partir de 2 760 euros au départ de Paris en pension complète), un autotour et un combiné (Salvador de Bahia/Morro de Sao Paulo de 7 n) font ainsi la part belle au riche patrimoine colonial et culturel du pays.

Côté plage, la production est restreinte à quatre hôtels (du 3* sup. au 5* avec Spa et golf) en forfait d’une semaine (à partir de 1 665 euros).

Fini également le goût du risque aérien : Marsans n’affrète plus de vols spéciaux vers le Brésil mais dispose d’allotements sur les vols réguliers de TAM et d’Air Europa (via Madrid) vers Rio et Salvador de Bahia (au départ de Paris).

Pour cette première saison brésilienne, Bruno Gallois, patron de Marsans France, veut séduire 3 000 clients.

L’année de la France au Brésil (en 2009) lui donnera peut-être un petit coup de pouce, en attendant le « gros » événement : la Coupe du monde de Football au Brésil en 2014 !

Lu 3888 fois

Tags : brésil, cvc, marsans
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips