TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Retour sur la faillite Marsans, droit de réponse de Bruno Gallois

ex-directeur général de Marsans



Bruno Gallois, ancien directeur général de Marsans a souhaité apporter quelques éclaircissements suite à la parution de l'article 2010 - Marsans, une faillite retentissante qui a marqué la profession.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 31 Août 2018

L’on me fait suivre votre article sur Marsans avec la citation de Raoul Nabet me concernant. Huit ans après, je ne vais pas revenir sur les faits ni sur leur traitement tendancieux et souvent diffamatoire à mon égard tant de la part de l’APS que de certains chroniqueurs prompts à brûler ce qu’ils ont encensé, pour des raisons sur lesquelles il n’est plus temps de revenir.

Sur les faits, il me faut simplement préciser que j’ai été « débarqué » du jour au lendemain de la gérance et de la direction de l’entreprise par son nouveau propriétaire, à qui il revenait alors – et non à moi - de faire les déclarations et régularisations nécessaires auprès de l’APS.

Et que c’est l’administrateur désigné par le tribunal qui a demandé que je reprenne mes fonctions afin d’assurer la gestion de l’entreprise durant la période d’observation.

Ce que j’ai fait, en mettant toutes mes équipes au service de l’APS en général, de Raoul Nabet en particulier, qui de son côté a refusé ma présence à ses côtés et a voulu gérer seul. Les assertions de l’ancien patron de Voyages 31 qui a pourtant l’expérience de cette situation sont donc pour le moins mensongères.

30 ans de présence sur le marché français

Sur le fond, Marsans a effectivement dû cesser ses activités après 30 ans de présence sur le marché français, dont 25 sous ma direction. Ce dépôt de bilan a pour cause essentielle la crise financière de septembre 2008, qui a mis en difficulté la maison-mère espagnole, obligée de céder de nombreux actifs.

Dont Marsans France, cédée début 2009 à un affairiste espagnol ne connaissant rien au métier et qui m’a immédiatement écarté pour gérer à sa manière. Or la crise de 2008 avait fait chuter les réservations avec un impact très fort sur les remplissages de nos très nombreux vols affrétés (près de cinq par semaine), et il fallait donc une gestion très serrée pour passer le cap, ce qui n’a pas été le cas de sa part.

On connait l’habitude française de tirer sur l’ambulance et de hurler avec les loups. Et aussi l’intérêt à l’époque d’un grand nombre d’acteurs – concurrents, fournisseurs, gratte-papiers, APS - de salir Marsans et ses responsables. Mais il est aussi permis de regarder ce que Marsans a apporté à l’industrie du tourisme et à eux-mêmes durant ces trente années, et que l’on a quelque peu oublié :

En terme de destination et ‘produit’ même si je n’aime pas ce terme
- Création du voyage à la carte, sur l’Espagne et le Portugal
- Lancement en pionnier de la destination Cuba, en 1989, avec les premiers vols spéciaux sur la destination
- Lancement en pionnier de la République dominicaine en 1992, alors inconnue des Français (ils confondaient avec la Dominique au point que nos premières brochures s’intitulèrent Saint-Domingue)
- Lancement des premières formules « tout compris » hors du Club Med. Au point là aussi que au départ, nous avons demandé aux hôtels programmés de se limiter à la demi-pension, pensant que la clientèle française ne voudrait pas du tout-compris. On sait ce qu’il en est advenu depuis.
- Pionner des vols sur sur La Romana et sur Samana
- Pionnier des départs de province (Nantes, Marseille, Lyon) vers la république dominicaine en particulier
- Lancement en pionnier de la Croatie, juste après la guerre
- Développement de la Russie et de l’Europe centrale
- …et bien d’autres avancées

Contribution économique

Bruno Gallois - DR
Bruno Gallois - DR
En terme économique
- Contribution importante à l’activité économique des agences de voyages, grâce au lancement de Cuba puis de la République dominicaine, en leur offrant à la vente des produits de qualité à prix compétitifs et facile à vendre, disponibles sur stock, leur permettant de faire concurrence en particulier au Club Med, et ce durant de nombreuses années
- Contribution significative au développement de XL, par l’affrètement de près de cinq rotations hebdomadaires durant plusieurs années, avec un volume d’achat de près de 20M€ par an.
- Reprise de Transtours sauvée de la faillite, et fortement développé par la suite avec plus de 20 000 passagers croisière Volga Neva par an, tous vendus également par les agences
- 180 emplois permanents, et plusieurs de centaines de salariés qui ont fait leurs armes chez nous, dans des tâches passionnantes
- …

En terme institutionnel, dans les fonctions que j’ai assumées pour la profession
- Administrateur de SNAV durant plus de 10 ans
- Organisateur et vice-président du congrès du SNAV en 1993 à la Havane, encore dans toutes les mémoires de ceux qui y ont été présent
- Organisateur et président du congrès du SNAV à Mérida, le seul ayant accueilli un président de la République en exercice (Vicente Fox)
- Administrateur du Ceto durant près de 10 ans aussi
- …

Ainsi, en termes purement comptables, les 2 millions de coût pour l’APS, qui font partie des risque inhérents au métier d’assureur, sont mettre en regard des 150 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel de Marsans, qui ont généré, pour le seule année 2008, près de 20 millions de commission pour les agences, et près de 30 millions d’euros de revenus aux transporteurs aériens. Soit sur 30 ans, près de 1,5 milliards de chiffre d’affaires et 200 millions d’euros de commissions aux agences.

Telle a été la contribution positive et chiffrée de Marsans sur notre métier en 1975 et 2009.

C’est du passé et de peu d’intérêt pour les jeunes qui font aujourd’hui avancer la profession, et pour moi aussi qui ai depuis longtemps tourné la page. Et Je ne pense pas pour autant mettre fin ainsi au bashing que certains, par méconnaissance, ressentiment personnel, frustration ou satisfaction malsaine entretiennent depuis des années.

Mais pour les autres et surtout pour tout le personnel de Marsans qui m’a accompagné durant de longues années, c’est l’occasion de leur rappeler avec fierté le travail accompli ensemble.

Bruno Gallois

Lu 1212 fois

Tags : marsans
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips