TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Neige : la facture sera salée pour les transporteurs



Si les aéroports ont manqué de sel face à la neige, la facture pour les transporteurs, elle, n’en manquera pas. Ils se sont retrouvés avec 800 000 passagers à gérer, nourrir, loger, re-booker ou rembourser. Un coût total que l'on peut estimer à plusieurs centaines de millions d’euros.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 22 Décembre 2010

Neige : la facture sera salée pour les transporteurs
Alors que les compagnies continuent à gérer au mieux les plans de vols, les annulations, les reports, les bagages égarés et les passagers en errance, les premières estimations sur le coût de ces épisodes neigeux commencent à apparaître.

Pour le seul week-end du 18 au 21 décembre, l’AEA, Association des compagnies européennes a estimé le nombre de vols annulés dans la zone Europe à 10 000 - ce qui a touché 800 000 passagers.

Air France-KLM a été la seule, pour l’instant, à donner une estimation du coût des intempéries actuelles. Pierre-Henri Gourgeon, le directeur général a situé l’impact entre 25 et 35 millions d’euros pour les deux épisodes neigeux.

Entre le 18 et le 21 décembre, 3726 vols sur 5093 ont été annulés, et Air France a réservé 12 000 chambres pour loger 24 000 passagers.

Selon les analystes, BA a perdu entre 8 et 10 M de livres par jour

Les analystes cependant ont fait le calcul pour d’autres compagnies. Si British Airways dit concentrer ses efforts pour trouver une solution aux passagers en souffrance avant de faire les comptes, les analystes londoniens estiment que BA a perdu entre 8 et 10 millions de livres par jour sur la période de vendredi à mardi.

Et hier mercredi, la situation n’était pas rétablie et environ un tiers des vols seulement étaient assurés à Heathrow.

A titre de comparaison, la perte de BA avait été estimée entre 15 et 20 millions de livres pendant l’épisode du volcan islandais qui avait vu l’arrêt total des vols pendant quatre jours.

La City a sanctionné la compagnie avec une baisse à deux chiffres de la valeur de l’action dès vendredi dernier.

Lufthansa non plus ne donne pas encore d’indications

Lufthansa non plus ne donne pas encore d’indications sur la facture totale de la neige. Mais là aussi, on devine qu’elle sera lourde. Mardi à Francfort, par exemple, la compagnie n’a opéré que 550 vols sur un programme total de 1300...

Pour Easyjet, sur l’ensemble du réseau, ce sont 36 000 passagers qui ont été logés dans des chambres d’hôtels pendant le week-end et jusqu’à lundi soir. La compagnie a recruté 180 personnes supplémentaires au call center pour répondre aux demandes d’informations..

Reste à savoir quelle sera la part de responsabilité des aéroports incapables de faire face aux intempéries.

Siim Kallas, le commissaire européen aux transports a pointé du doigt la légèreté avec laquelle certaines plates-formes européennes se préparent aux conditions hivernales, et il les a encouragées à faire preuve de plus de sérieux devant les conditions météorologiques.

Le directeur général de BAA a renoncé à son bonus annuel

Les équipements adéquats existent mais certains aéroports ne veulent pas investir pour seulement quelques jours de neige par an.

Cette accusation d'incompétence par l’Union européenne va-t-elle inciter les transporteurs à demander des comptes aux aéroports ? Pour l’instant, en France, la Fédération des transporteurs (Fnam) reste silencieuse.

En Grande-Bretagne où Heathrow continue de fonctionner au ralenti, les pouvoirs publics, les compagnies et l’Abta (le syndicat des agents de voyages) accusent BAA, l’organisme qui gère l’aéroport londonien, de négligence et ils demandent des comptes.

Le directeur général de BAA, Colin Matthews, a fait un premier geste hier en renonçant à son bonus annuel en signe de contrition. Symbolique certes, mais bien dérisoire au regard de la facture finale…

Lu 2068 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias