TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Réunion : les voyageurs devront justifier leurs motifs impérieux 6 jours avant le départ

renforcement des contrôle dès le 27 février 2021



Le Ministre de la santé et le Ministre des Outre-mer ont annoncé le renforcement des contrôles des motifs impérieux dès le 27 février pour se rendre à la Réunion. Les voyageurs devront transmettre leurs justificatifs au moins 6 jours avant leur déplacement.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 19 Février 2021

Voyage à la Réunion : les passagers auront l’obligation de transmettre leurs justificatifs au moins 6 jours avant leur déplacement - DR Photo CE Cirque de Mafate
Voyage à la Réunion : les passagers auront l’obligation de transmettre leurs justificatifs au moins 6 jours avant leur déplacement - DR Photo CE Cirque de Mafate
Dans un communiqué commun, Olivier Véran, Ministre de la Santé et Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer ont annoncé une série de mesures "de protection" pour La Réunion.

Parmi ces mesures, le gouvernement souhaite renforcer le contrôle des motifs impérieux sur les liaisons La Réunion-Mayotte et La Réunion-Hexagone.

Ainsi, une procédure d’examen par les services de l’État des justificatifs des motifs impérieux sera mise en place, en amont des vols à Mayotte et à la Réunion.

"Le décret n° 2021-173 du 17 février 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 permet désormais aux préfets d’établir une obligation de transmission des pièces justificatives des motifs impérieux" indique le communiqué.

Les passagers auront l’obligation de transmettre leurs justificatifs au moins 6 jours avant leur déplacement dans le cadre d’une procédure dématérialisée dite de « Démarches simplifiées ».

La procédure sera effective sur les vols entre Mayotte et la Réunion, à compter du samedi 27 février

Ils recevront de la préfecture un récépissé qu’ils devront présenter à la compagnie aérienne à l’embarquement. Pour les passagers qui ne justifient valablement pas d’un motif impérieux, la préfecture leur notifiera une décision de refus, ainsi qu’à la compagnie aérienne.

Cette procédure sera effective sur les vols entre Mayotte et la Réunion, à compter du samedi 27 février. Les passagers concernés sont invités à se rendre sur le site de la préfecture de Mayotte et de la préfecture de la Réunion pour accomplir d’ores et déjà cette démarche indique le communiqué.

Le 17 janvier dernier, les premiers cas de contamination par le variant 501.V2 de la Covid-19, apparu en Afrique du Sud, ont été détectés à La Réunion. Depuis des cas de variant 501.V2 et VOC-202012/01 sont identifiés régulièrement indique le ministère de la Santé.

Les deux ministres ont également annoncé une augmentation des capacités hospitalières et l’envoi de professionnels de santé en renfort des hôpitaux de la Réunion, ainsi que l'accélération des livraisons de vaccins pour le territoire de la Réunion. Enfin des mesures de couvre-feu pourraient être étendues ou renforcées sur le territoire.

L’identification de ces cas s’inscrit dans un contexte global de diffusion des variants à l’échelle nationale, et en particulier à Mayotte pour le variant 501.V2. Par ailleurs, les structures hospitalières de la Réunion accueillent aujourd’hui de nombreux patients mahorais en évacuation sanitaire.


Lu 5704 fois

Tags : réunion
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >









































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance