TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Ryanair décroche des bénéfices mais garde un moral d'acier

Vols Beauvais et Alghero, Cagliari et Bologne l'été prochain



Ryanair, qui a bouclé fin septembre son premier semestre sur un bénéfice en forte baisse, espère toutefois terminer son exercice 2008-2009 à l'équilibre... si le prix du pétrole reste stable. La low-cost irlandaise réduit la voilure sur ses bases de Dublin et Londres-Stansted... tout en intégrant 33 nouveaux appareils dans sa flotte dans les six à sept prochains mois !


Rédigé par Vincent de MONICAULT le Lundi 3 Novembre 2008

Ryanair renforcera son implantation en France, notamment à Paris-Beauvais où elle envisage d’ouvrir une deuxième base française (après Marseille) d’ici un an et demi.
Ryanair renforcera son implantation en France, notamment à Paris-Beauvais où elle envisage d’ouvrir une deuxième base française (après Marseille) d’ici un an et demi.
Ryanair, pas plus que les autres compagnies aériennes, ne sera épargnée cette année par les prix élevés du carburant et la récession économique.

La compagnie aérienne low-cost irlandaise a bouclé fin septembre le premier semestre de son exercice 2008-2009 sur un résultat net en forte baisse, de 47%, à 215 M€. Son chiffre d’affaires a progressé sur ces six mêmes mois de 6,5% à 1,8 Mds€.

Son patron Michael O'Leary, bien qu’il souligne la faible visibilité du secteur aérien, table au second semestre de son exercice actuel sur des prix moyens en baisse de 15 à 20%, ce qui devrait se traduire par des pertes aux troisième et quatrième trimestres.

Ryanair se montre toutefois optimiste. La compagnie espère réaliser un résultat stable sur l’exercice 2008-2009 si le baril se maintient aux alentours de 80$ (l’achat de carburant a représenté plus de la moitié de ses coûts opérationnels avec un baril à 125$).

La flotte de Ryanair devrait doubler en 2007 et 2012

Le transporteur réduit tout de même la voilure cet hiver, laissant sur les tarmacs 15 appareils à Dublin et 4 appareils à Londres-Stansted. Des bases pourraient fermer, dont celle de Valence.

Ryanair doit dans le même temps gérer la livraison de 33 nouveaux appareils dans les six à sept prochains mois. La compagnie prévoit d’ailleurs de doubler sa flotte entre 2007 et 2012, laquelle passerait de 133 à 279 avions.

Ryanair continue en revanche de renforcer son implantation en France, notamment à Paris-Beauvais où elle envisage d’ouvrir une deuxième base française (après Marseille) d’ici un an et demi.
Après quatre nouvelles lignes cet automne (Liverpool, East Midlands, Bournemouth et Reus), la compagnie rajoute ainsi fin mars prochain des liaisons entre Beauvais et Alghero, Cagliari et Bologne.

Michael O'Leary a par ailleurs confirmé hier sa volonté de lancer des vols transatlantiques d’ici deux à trois à trois ans au plus tôt, par le biais d’une nouvelle filiale de Ryanair.

Lu 3415 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias