TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


TUI France : agences, marques, TO spécialistes... vers une vente en morceaux ?

rencontre au ministère du travail le 4 avril 2019



Suite à leur rencontre avec le cabinet du ministère du travail le 4 avril 2019, le Comité social et économique a pris connaissance des pistes explorées par le groupe pour redresser la situation de la filiale française.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 4 Avril 2019

Une vente en morceaux serait envisagée : des agences, des marques ou des productions spécialistes... Photo AB
Une vente en morceaux serait envisagée : des agences, des marques ou des productions spécialistes... Photo AB
Le Comité social et économique (CSE) de TUI France a été reçu ce 4 avril 2019 par le cabinet du ministère du travail.

Patrice Ivon conseiller en charge des mutations économiques et de la santé au travail aurait informé le CSE des pistes explorées par le groupe pour la filiale française.

La des ressources humaines a été reçue deux jours plus tôt, le 2 avril 2019.

Une vente en morceaux serait envisagée.

Ainsi les représentants du personnel aurait appris que la direction belge chercherait des partenaires en vue de vendre tout ou partie du réseau des agences, mais également de céder certaines activités spécialistes (production, groupe...?).

Enfin, elle souhaiterait vendre des marques de TUI France. "On n'en sait pas plus, on ne sait pas exactement ce qu'ils veulent faire. TUI France garderait les activités mainstream. Ce qui nous scandalise c'est d'apprendre la stratégie de TUI France par le ministère du travail" ajoute Lazare Razkallah qui va demander la désignation d'un médiateur lors de l'annonce du plan.

Les salariés inquiets

"Toutes ces démarches expliqueraient le retard pris par la direction belge, dans l’annonce du futur plan social." indique un communiqué envoyé aux salariés.

Lors de cette rencontre, le CSE aurait par ailleurs appris que la direction française est écartée de la stratégie de TUI France, elle est désormais gérée depuis la Belgique.

"Un nouveau plan social ne suffirait par à redresser TUI France" poursuit le communiqué, dont les pertes "s’élèveraient actuellement à près de 50 millions d’euros", selon le CSE

Une rencontre qui n'a pas rassuré les représentants des salariés qui sont ressortis de cet entretien plus inquiets qu’en arrivant...

Pour la direction de TUI France "le dialogue social reste la priorité"

Un porte-parole de la direction a joint la rédaction de TourMaG.com pour commenter la situation de TUI France : "différentes solutions sont à l’étude pour préserver au mieux les intérêts de l’entreprise et de ses salariés.

Il est aujourd'hui prématuré d’évoquer ces différents projets. Il en est de même pour les cessions de marques, d’activités spécialistes et du réseau d’agences qui ne sont pas envisagées.

Le dialogue social reste la priorité de TUI France.

Les différentes options stratégiques seront présentées en priorité aux instances représentatives du personnel, ainsi que les modifications de l’organisation qui pourraient en découler."


Lu 3820 fois

Tags : tui, tui france
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >



Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips