TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Taxe Kérosène : "Est-ce à la SNCF d'appeler à la taxation de l'aérien ?"

Le patron de Bourse des Vols réagit aux propos de Jean-Pierre Farandou (SNCF) sur la Taxe Kérosène



Interrogé sur la cherté des prix du transport ferroviaire à l'Assemblée nationale, le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou a évoqué son souhait de mettre en place une taxe kérosène sur les compagnies aériennes en fonction de l'impact carbone. Une déclaration qui n'a pas manqué de faire réagir Fabrice Dariot, le président du comparateur de vols Bourse-Des-Vols.com


Rédigé par le Jeudi 2 Décembre 2021

Jean-Pierre Farandou, le président de la SNCF a appelé à taxer davantage le transport aérien et routier, et réclamé plus d'investissements publics dans le réseau ferroviaire - DR : DepositPhotos, alfexe
Jean-Pierre Farandou, le président de la SNCF a appelé à taxer davantage le transport aérien et routier, et réclamé plus d'investissements publics dans le réseau ferroviaire - DR : DepositPhotos, alfexe
Entendu devant la commission du développement durable de l'Assemblée nationale, mercredi 1er décembre 2021, Jean-Pierre Farandou, le président de la SNCF a appelé à taxer davantage le transport aérien et routier, et réclamé plus d'investissements publics dans le réseau ferroviaire.

"Ce n'est pas le train qui est trop cher, c'est l'avion qui ne l'est pas assez", a-t-il déclaré devant les députes, après avoir été interrogé sur le prix des billets de train par rapport aux avions, sur certaines destinations en France.

Une déclaration qui n'a pas manqué de faire réagir Fabrice Dariot, le président du comparateur de vols Bourse-Des-Vols.com.

"Le débat sur la taxation du kérosène mérite d'être engagé.

Il faudra à cette occasion, penser à la taxation du digital qui devient un des secteurs les plus metteurs de CO2 : minage de cryptomonnaie, VOD, streaming, réseaux sociaux, cloud, livraison en 20 minutes de paquets de chips... Taxer massivement les GAFAM ne serait pas de l'éco-luxe
".

Pour autant, s'interroge-t-il, "est-ce à la SNCF d'appeler à la taxation de ses concurrents directs ?

Quelle impudence de la part d'un transporteur monopolistique et subventionné, aux régimes de retraite mirobolants qui ponctionnent le régime général, aux grèves incessantes sur fond de garantie de l'emploi et qui a échoué dans le ferroutage, mettant des millions de camions sur les routes de France, employeur aux intouchables avantages en nature, acteur qui contribue à l'épandage de millions de litres de défoliant sur le ballast des voies...

J'arrête là ma farandole, M. Farandou. Alors, s'il vous plait, un peu de retenue, un peu de pudeur, un peu d'humilité. Gardez-nous sérieusement le passage à niveau, ce sera déjà bien
", conclut Fabrice Dariot.

Lu 2489 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par menerlach le 02/12/2021 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-ce normal que le transport aérien utilise du carburant détaxé ? Non seulement c'est un manque à gagner pour nos institutions mais c'est en plus une concurrence déloyale pour le train et même les autocars.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias