TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Thomas Cook : Univairmer a dû sortir 192000 € pour repayer des prestations

convention Univairmer au Club Med Opio



En marge de la convention annuelle d'Univairmer qui se déroule au Club Med Opio jusqu'au 11 novembre 2019, Jean Dionnet, président est revenu sur la défaillance de Thomas Cook. Son groupe se positionne sur la reprise de 8 agences.


Rédigé par le Vendredi 8 Novembre 2019

Univairmer était l'un des 1er client de Jet tours avec 14 M€ de volume d'affaires réalisés - DR
Univairmer était l'un des 1er client de Jet tours avec 14 M€ de volume d'affaires réalisés - DR
Unvairmer a revu son offre de reprise et souhaite mettre la main sur 8 points de vente Thomas Cook dans l'Ouest, le Sud-Est et le Centre.

"Il se passe beaucoup de choses dans ce dossier et nous ne savons pas qu'elle en sera l'issue. Ce qui joue en notre faveur c'est que notre offre est mieux "disante" que les autres et qu'il y a 4 ans nous avons repris 24 agences qui ont été une réussite sur le plan social. Nous avons d'ailleurs écrit une lettre de confort avec le CE expliquant que l'intégration des salariés s'était bien passée".

Reste que pour Jean Dionnet, cette défaillance a été mal gérée : "tout le monde est remonté, les PNR sont toujours bloqués et nous avons dû repayer les prestations sur place de 364 clients pour un montant global de 192 000 euros."

Jet tours ajoute t-il est une coquille "vide". Les hôtels-clubs sont en effet en train d'être récupérés par les autres voyagistes.

Lire : Tour-opérateurs : les Clubs Jet tours attisent les convoitises

"Heureusement ce n'est pas une perte sèche d'exploitation. Notre RCP va prendre en charge ce coût, nous n'aurons qu'une franchise de 4000 euros à régler."

Univairmer a également dû reprotéger 536 dossiers Jet tous (1200 clients).

Le réseau était l'un des 1er client de Jet tours avec 14 M€ de volume d'affaires réalisés soit 12 % du volume global d'Univairmer, un volume que les "TO First" sont en train de récupérer, affirme le président du groupe.

Au 31 octobre 2019, ces tour-opérateurs affichent des croissances à deux voire trois chiffres "c'est clairement un report suite à la faillite de Thomas Cook."

Quant à Jet tours, Jean Dionnet ne s'en cache pas : "si l'offre managériale (le TO Jet tours et 50 agences ndlr) venait à l'emporter, nous ne les distribuerons pas".

Une affirmation qui rejoint celle de Laurent Abitbol, Président du groupe Marietton qui a déclaré lors d'un point presse le 5 novembre qu'il en ferait de même affirmant que Jet tours "n’aura plus sa place dans le réseau de distribution".

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 6278 fois

Notez



1.Posté par Gallot Betty le 15/11/2019 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C pour quand le remboursement des 3milles euros que j'ai donner pour aller au Canada au mois d octobre bravo Thomas cook pour avoir mis vous clients dans le pétrin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Novembre 2019 - 17:00 Top 5 : Thomas Cook, Travel Team et... ?



Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips