TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Trois de chute : un été meurtrier pour les TO anglais

Le puissant marché britannique est en crise



Où s’arrêtera la chaîne des défaillances de tour-opérateurs outre-Manche ? Durant l’été, une période pourtant peu propice aux faillites dans l’industrie touristique, trois producteurs ont baissé le rideau, affectant ainsi plus de 200 000 clients. Les observateurs s’attendent à un automne dans la même lignée.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Vendredi 27 Août 2010

Fligth Option a planté 70 000 clients dont 16 000 sur leurs lieux de vacances au moment du dépôt de bilan.
Fligth Option a planté 70 000 clients dont 16 000 sur leurs lieux de vacances au moment du dépôt de bilan.
Il y a eu tout d’abord la défaillance, en juillet, de Goldtrail, un spécialiste du moyen courrier méditerranéen qui a touché 110 000 clients et initié 20 000 rapatriements.

Puis début août, ce fut le tour de Sun4U, un spécialiste des vacances low cost qui a laissé 7 000 clients sur le carreau.

A la mi-août, ce fut le tour du voyagiste Flight Options qui travaillait principalement sous la marque Kiss Travel sur le bassin méditerranéen mais aussi sous les marques Canada Options, America Options, Africa Options, Florida Options, Elgouna Options, Dubai Options, Orlando Villas Direct, etc…

70 000 clients ont été concernés dont 16 000 sur leurs lieux de vacances au moment du dépôt de bilan.

Les défaillances successives de ces entreprises de taille moyenne auront des conséquences principalement pour les agences de voyages indépendantes qui évitent de travailler avec les deux mastodontes du marché, Thomas Cook et TUI (Thomson).

Mais s’il n’y a aucune crainte de défaillance pour ces deux géants, leurs résultats n’en sont pas nécessairement affectés par le marasme du marché.

Pas de crainte pour Thomas Cook et TUI (Thomson)

Lors de l’annonce des résultats du second semestre, début août, les deux entreprises ont prévenu les milieux financiers qu’il fallait s’attendre à un bénéfice annuel moins élevé qu’espéré.

Ainsi, Thomas Cook table maintenant sur un résultat courant annuel de 405 millions de livres au lieu de l’estimation initiale d’environ 500 millions de livres.

Explication avancée : la faute en est principalement attribuée au marché britannique qui n’a pas vu une reprise normale du rythme des réservations après l’arrêt des ventes que le volcan islandais a initié en mai dernier.

Le puissant marché britannique est en crise et ce sont les multinationales européennes qui trinquent.

A noter, enfin, la cessation d’activité de Keith Prowse, l’agence multinationale spécialisée dans la réservation de billets de spectacles.

Avec cette dernière défaillance, une centaine d’employés du call center européen basé en Irlande ont perdu leur emploi.

Lu 2219 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 11:29 Kuoni dédie une brochure à l'Egypte



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips