TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Voyage illimité en train : un "Pass rail" dès l'été 2024 ?

Quel est le projet du Gouvernement français ?


Après l'Allemagne, le voyage illimité en train va-t-il débarquer en France ? Dans une interview, le Président de la République s'est dit favorable au lancement d'une telle mesure, avec toutes les Régions qui sont prêtes à le faire.


Rédigé par le Jeudi 7 Septembre 2023

Alors que depuis le 1er mai 2023, l'Allemagne propose aux voyageurs un accès illimité aux bus, métros, trains locaux et régionaux, pour 49 euros par mois, verra-t-on bientôt arriver dans l'Hexagone un "Deutschlandticket" à la française ?

C'est en tous cas le souhait du Président de la République. Interviewé le 4 septembre dernier par le média en ligne HugoDecrypte, Emmanuel Macron s'est dit favorable au déploiement d'un système similaire en France.

"J'ai demandé au Ministre des Transports de lancer, avec toutes les régions qui sont prêtes à le faire, le même dispositif.

La réalité chez nous, c'est que ce sont les régions qui font la tarification de leurs billets. Toutes les régions qui sont prêtes à le faire avec l'Etat, banco ! Le ministre des Transports, comme la Première Ministre, portent cette idée
", a déclaré le Président.

Lire aussi : Aérien : les capacités allemandes en chute libre à cause du train ?

Le voyage illimité en train en France accessible dès l'été 2024 ?

Interviewé dans l'émission Les 4 vérités sur France 2, Clément Beaune a confirmé la mise en place d'un "Pass Rail pour tous" sur le modèle allemand - dont le coût sera discuté avec les Régions - permettant aux usagers de voyager en illimité sur les trains express régionaux (TER) et les Intercités.

Le Ministre des Transports souhaiterait qu'il soit lancé dès l'été 2024.



Lire aussi : Découverte en train, l’Occitanie Rail Tour montre la voie

Pass rail : quel financement ?

Mais quid de son financement ? Interrogé par nos confrères de France Info, Franck Dhersin, le vice-président de la région des Hauts-de-France, a salué la proposition d'Emmanuel Macron à condition que le financement du "Pass rail" soit pris en charge par l'État.

"Le président de la République a souvent de très bonnes idées, mais il faut surtout qu'il arrête d'avoir des idées avec le pognon des collectivités locales", a-t-il déclaré le 5 septembre dernier.

"Moi, j'applaudis. S'il met l'argent dont on a besoin pour éviter que les régions continuent à s'endetter, je dis bravo Monsieur le Président, on y va !"

Franck Dhersin a, par la suite, évoqué ses craintes quant aux répercussions de ce nouveau dispositif. Notamment la baisse des recettes pour les régions générée par ce "Pass rail".

Au sujet du Gouvernement allemand, l'élu a rappelé que "Quand il a décidé de mettre en place ce pass à 49 € dans toute l'Allemagne, il a pris en charge cette mesure. Il n'a pas laissé les Länder financer cela. Je dis au président de la République banco ! Mais c'est votre idée et vous la financez."

Le vice-président de la région Hauts-de-France s'est dit aussi inquiet d'"un effet d'aubaine" et d'"un afflux de voyageurs". "Il va falloir qu'on achète plusieurs dizaines de rames pour pouvoir transporter ce surplus de gens. Or, aujourd'hui, quand on veut acheter une rame, il y a un délai de quatre ans avant d'être livré".

Lu 14406 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Juin 2024 - 15:37 Arabie Saoudite : Renfe mise sur les femmes




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias