TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Partez en France  




Pass Rail devient (enfin) une réalité, mais késaco ?

Le pass rail est un abonnement pour les TER et Intercités de toute la France


L'annonce avait été faite par Emmanuel Macron, sur la chaine d'information d'un célèbre YouTubeur. Neuf mois plus tard, le pass rail va réellement devenir une réalité, mais pas pour tous les Français. Les ventes de cette offre permettant de voyager dans toute la France et de façon illimitée, débute ce mercredi 5 juin 2024.


Rédigé par le Mercredi 5 Juin 2024

Le pass rail est un abonnement pour les TER et Intercités de toute la France - Depositphotos @macrovector
Le pass rail est un abonnement pour les TER et Intercités de toute la France - Depositphotos @macrovector
En septembre dernier, en pleine polémique au sujet d'un voyage de Gabriel Attal et Elisabeth Borne de 38 minutes en avion pour se rendre à Rennes, Emmanuel Macron se prononçait en faveur d'un pass rail.

Cette annonce avait été faite au micro du célèbre Youtubeur HugoDecrypte.

Le président avait alors cité en exemple l'initiative allemande du "Deutschlandticket", permettant de voyager en illimité sur tous les réseaux urbains et interurbains, aussi bien publics que privés.

"J'ai demandé au Ministre des Transports de lancer, avec toutes les régions qui sont prêtes à le faire, le même dispositif," avait déclaré le président.

Alors que de l'autre côté du Rhin tout le monde peut contracter ce "Deutschlandticket" et tout au long de l'année, la version tricolore est plus édulcorée.

Malgré tout, ce mercredi 5 juin 2024, marque une nouvelle étape, avec la commercialisation du pass rail français.

Pass Rail : Pour qui et quand ?

L'abonnement est vendu 49 euros, il sera valable 31 jours, à compter de la date choisie entre le 1er juillet et le 31 août 2024.

Contrairement à son homologue allemand, l'initiative française est uniquement réservée aux jeunes de 16 et 27 ans. Il est possible de l'acheter jusqu'à la veille de son 28e anniversaire.

"Les partenariats avec les régions ont été difficiles parfois, mais nous avons finalement réussi à s'entendre et c'est l'essentiel.

Depuis 6h ce matin, la plateforme est ouverte, lui permettant de souscrire un abonnement pour une période d'un mois. L'abonnement donne droit à des billets à 0 euro,
" a expliqué Patrice Vergriete, le ministre délégué aux Transports.

A lire : Emmanuel Macron s'engage dans la Bataille du rail !

Donc les bénéficiaires doivent penser avant de monter dans un train à réserver un billet gratuit. Il existe un supplément dans le cadre des trains de nuit, en cas de réservation d’une couchette sera à 19,5 euros en 2nde classe.

Pour souscrire au Pass Rail, deux démarches existent soit sur SNCF Connect, soit Trainline.

Le gouvernement s'attend à écouler près 700 000 abonnements sur l'été 2024. Le coût global du projet est évalué à 15 millions d'euros.

Loin des chiffres allemands qui, malgré la fine bouche de nos confrères de France Info, affichent 11 millions d'abonnés, dans un pays de 83 millions d'habitants.

La transition écologique, doit-on le rappeler ne sera pas neutre pour les finances et l'économie, donc fustiger une telle décision est malvenu au regard de l'urgence climatique.

Il faut dire que l'initiative française s'est heurtée à la décentralisation, rabotant un peu plus le projet. En effet les régions ont depuis le début des années 2000 récupéré les compétences ferroviaires.

Pass Rail : quel réseau ?

Certains territoires ont même pris eux-mêmes en charge la direction des TER, ce qui a entrainé pas mal de crispations au moment de négocier pour créer ce pass.

Après d'âpres négociations et la promesse d'une compensation du manque à gagner de l'Etat pour les Régions, seule l'Ile-de-France ne figure pas dans le réseau disponible dans l'abonnement.

Une absence pénalisante, au regard du réseau ferroviaire en étoile.

A lire : Voyage illimité en train : un "Pass rail" dès l'été 2024 ?

"Il est déplorable que le Ministre délégué aux Transports ne se soit pas intéressé particulièrement à la situation des jeunes de la Région Hauts-de-France : en effet, pour se déplacer en France, les jeunes des Hauts-de-France, en plus du Pass Rail devront prendre un titre de transport supplémentaire, jusqu’à 16 euros, en Île-de-France pour pouvoir faire tout transfert vers d’autres régions," avait alors commenté Xavier Bertrand, le président du conseil régional des Hauts-de-France.

Les TER Régionaux desservant Paris, ne sont pas concernés par l'absence de l'Île-de-France, d'ailleurs certaines villes de la région sont aussi disponibles comme Versailles, Rambouillet, Longueville, Château Thierry, Mantes la Jolie, etc.

A noter aussi que le transport de la région parisienne n'est pas le seul absent du pass rail, puisque le TGV n'y figure pas non plus.

Pass Rail : quel avenir pour le projet ?

L'initiative devient donc une réalité ce mercredi 5 juin 2024, mais tout le monde n'est pas pour autant heureux.

Du côté de Trainline, revendeur du Pass Rail, le projet doit être perçu comme une aubaine.

Selon un sondage de la plateforme 48% des 18-27 ans qui partiront en vacances en France cet été, un jeune sur deux, comptent acheter le Pass-Rail.

Reste à savoir s'il y aura un effet, sur ceux qui ne pensent pas et surtout ne peuvent pas partir, car le but de l'abonnement et de démocratiser la mobilité et le voyage.

Du côté de Kombo, la lecture est un peu différente.

Pour Matthieu Marquenet, le cofondateur du site, la question de l'intérêt d'une telle proposition se pose bien.

"Une offre TER à 49€ valable uniquement sur 2 mois d'été, face à TGV Max (appelé MAX Jeunes) à 79€. Sans compter les offres d'abonnement déjà existantes dans la plupart des régions : 90€ par an pour la région Sud par exemple," recadre le dirigeant.

Les chiffres des ventes seront les arbitres. Nous saurons si le Pass Rail a trouvé son public, avant de revenir pour une 2e saison.

Patrice Vergriete, le ministre délégué aux Transports, a tenu à rappeler au micro de France Info, que ce n'était qu'une première mouture. Demain le pass rail sera-t-il ouvert à tous ?

"C'est une expérimentation, une première étape, il faut bien commencer un jour.

Nous avons vu comment il était difficile de trouver un accord avec les régions, nous devons avancer sur cette question. Après nous avons constaté qu'en Allemagne, en ouvrant trop l'offre, les trains sont saturés.

Il faut être prudent et pouvoir monter progressivement, nous verrons pour la suite,
" a-t-il conclu.

En 2025, l'abonnement aux voyages ferroviaires illimités pourrait bien être disponible toute l'année et inclure enfin l'Île-de-France.

Lu 1435 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias