TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



XL Airways rajoute Figari, la Sicile, Phuket et Nassau dans les GDS



Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. C'est le mot d'ordre du groupe XL Airways qui trouve son équilibre aussi bien dans la diversification du programme de vols que dans la multiplication des TO clients. Mais pour la vente du stock de sièges hors engagements TO, il place toute sa confiance dans le réseau traditionnel des agences de voyages.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 11 Mars 2008

XL Airways ne veut ni ne peut "investir un million d'euros par mois en marketing de référencement pour faire concurrence aux gros acteurs du net..."
XL Airways ne veut ni ne peut "investir un million d'euros par mois en marketing de référencement pour faire concurrence aux gros acteurs du net..."
XL Airways devient une compagnie de plus en plus classique. Et pour cause, elle ne veut ni ne peut "investir un million d'euros par mois" en marketing de référencement pour faire concurrence aux gros acteurs du net.

Les sièges ouverts à la vente individuelle - c'est à dire quasiment l'ensemble du programme de vols sauf celui de San Salvador (Bahamas) exclusivement engagé par le Club Med - sont sur les GDS.

Car c'est bien au réseau des agences de voyages que la compagnie compte faire vendre environ 20 % de la capacité non engagée auprès des TO.

D'ailleurs, dès le programme d'été, l'offre se renforce. Les vols au départ de Paris sur Athènes, Heraklion, Rhodes et Santorin que la compagnie va opérer à partir du 21 avril, seront tous en machine, sur les quatre GDS.

Idem pour les vols de Figari au départ de CDG prévus à partir du mois de juin, les lundis, mercredis et vendredis. "Les agents de voyages vont enfin pouvoir programmer des micro séjours sur la Corse", commente Luc Bereni, le directeur commercial d'XL Airways.

Paris-Catane et Palerme : code share avec Wind Jet

Troisième nouveauté "régulière" de l'été, la mise en place de vols en code share avec la low cost italienne Wind Jet sur Paris-Catane et Paris-Palerme, à raison de 6 vols/semaine.

Une association d'un nouveau type entre une low cost et une compagnie touristique qui "pourrait s'étendre plus tard à d'autres destinations italiennes", prévoit Antonio Cottone, le représentant de la compagnie italienne en France.

Pour la prochaine saison hiver, XL Airways va également multiplier les destinations longs courriers. "La république dominicaine représentait le plus gros de notre programmation. Nous n'allons pas réduire ces opérations mais plutôt rajouter de nouvelles lignes", explique Laurent Magnin, directeur général du groupe XL en France.

D'où l'ouverture de Nassau aux Bahamas qui pourrait intéresser la trentaine de producteurs qui y envoient 12 000 touristes français par an. XL prévoit d'installer une fréquence hebdomadaire, le jeudi. Une fréquence également sur Phuket en Thaïlande, le dimanche. Ces deux vols ont vocation à opérer à l'année.

Le renforcement des opérations coïncide avec le renouvellement de la flotte moyen courrier. Les cinq A 320 devraient laisser la place à des B-737-800 dont le premier arrivera en juillet prochain. Il sera équipé en bi-classe (18 Galaxie et 162 Eco). Pour le long courrier, le B-767 sera remplacé par un A 330.

Le groupe XL intéressé par d'autres producteurs ''de niche''

En France, le groupe XL a réalisé un chiffre d'affaires global de 295 millions d'euros (+64,9%) dont 211,5 millions d'euros pour la compagnie XL Airways, 77 millions d'euros pour Héliades et 22,5 millions d'euros pour Crystal (XL.com étant intégré à cette entité). Le bénéfice courant s'établit à 10,9 millions d'euros et le bénéfice net à 10,2 millions d'euros. Après avoir intégré Héliades l'année dernière, le groupe se dit intéressé par le rachat d'autres producteurs "de niche".

Lu 7578 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par stéfano le 12/03/2008 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'espere qu'xl airways va continuer de se développer d'avavtage sur les dessertes LC comme l'asie et l'amerique du sud ( Brasil , panama costa rica )demême que sur l'afrique de l'ouest car il y en manque







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias