TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone



Antoine Cachin, nommé PDG de Voyages FRAM

il succède à Marie-Christine Chaubet



Antoine Cachin a été officiellement nommé PDG de Voyages FRAM, suite à l'assemblée générale qui se tenait ce jeudi à Toulouse. Il succède à Marie-Christine Chaubet, qui ne siège plus ni au Conseil de surveillance ni au Directoire mais reste actionnaire de l'entreprise.


Rédigé par M.S. et JDL le Jeudi 21 Décembre 2006

TourMaG.com vous annonçait en exclusivité ce jeudi matin de la possible nomination d'Antoine Cachin à la présidence de Voyages FRAM en remplacement de Marie-Christine Chaubet.

C'est désormais officiel : l'ancien patron de Thomas Cook France, a en effet été nommé par le Conseil d'administration à la tête du voyagiste sur fond de conflit familial.

Il va falloir maintenant panser les plaies ouvertes par de longs mois de procédures et de mésententes. Si ces derniers temps les affaires étaient reparties, le récent accident de car au Maroc avait marqué un nouveau temps d'arrêt.

"Puis les ventes ont repris, rappelait mercredi soir celle qui en était encore la présidente. Nous sommes repartis sur de bonnes bases, avec des croissances de 30% de moyenne semaine et nous en sommes au niveau de 2004 pour le volume des ventes..."

Marie-Christine Chaubet aura tenté, jusqu'au bout, de garder les rênes de l'entreprise. Début décembre elle avait même tenté de renverser la situation, en proposant le rachat à Air France qui a refusé, de ses 8,6% de parts.

Cette saga dynastique qui a tous les ingrédients pour inspirer un feuilletonniste en panne d'idées, pourrait faire sourire. Mais l'entreprise emploie 4 000 salariés qui, jusqu'ici, n'ont pas "moufté", alors que, dixit son ex-PDG, sa situation serait tendue, "explosive" même, selon ses termes. Elle redoutait, disait-elle, des "mouvements sociaux" au sein de l'entreprise...

Fram est une superbe machine qui a fait ses preuves

Antoine Cachin, nommé PDG de Voyages FRAM
Force est de constater que, malgré sa taille, la culture d'entreprise du voyagiste toulousain reste très familiale sinon patriarcale. Un creuset qui ne favorise guère l'éclosion des revendications ni des représentants syndicaux.

La tâche d'Antoine Cachin ne sera pas aisée, même si l'homme a l'habitude d'évoluer dans des milieux complexes. Ici "on aime la castagne" et point n'est besoin d'imagination pour deviner que ce "parachutage" ne sera pas du goût de tous.

La greffe prendra-t-elle ? Oui, si l'ancien patron de Thomas Cook est capable d'appliquer un remède de cheval à l'entreprise et de justifier rapidement de la justesse du diagnostic.

Fram est une superbe machine qui a fait ses preuves, une marque emblématique qui parle à l'histoire du tourisme et à la mémoire des Français.

Mais sa production et son positionnement sont en perte de vitesse, malgré le redressement des ventes en 2005. Et c'est toute la difficulté de l'enjeu qu'attend le nouveau PDG : conserver une clientèle acquise mais vieillissante tout en séduisant les nouvelles générations. Une sorte de grand écart qui remettra définitivement Voyages Fram sur les bons rails ou... la disqualifiera !

En cette fin d'année, tous nos Voeux de réussite l'accompagnent.

Né le 6 octobre 1947 à Paris, Antoine Cachin est diplôme de IEP de Paris. Il a été Conseiller auprès de Gilbert Trigano, président du Club Med en 1982 puis Secrétaire général du Club Med en 1985 où il a assumé successivement les postes de Directeur marketing et ventes Europe (1989) et Directeur général en charge de la stratégie (1994).

C'est en 1998 qu'il a créé ITAC, société de conseil pour l'industrie du tourisme. Directeur général de l'activité grand public d'Havas Voyages en 1999, il est devenu président de Thomas Cook Voyages après le rachat d'Havas Voyages par Thomas Cook en 2000.

Fram : le dernier communiqué de M-C. Chaubet Polderman

Le PDG de Fram a laissé sa place à Antoine Cachin. jointe au téléphone par nos soins, elle nous a fait la déclaration suivante.

« L’Assemblée générale des Voyages Fram s’est tenue ce jour 21 décembre sous la présidence de Georges Colson et en présence de la majorité des actionnaires.

Compte tenu de la composition du nouveau Conseil de Surveillance élu, excluant les actionnaires d’origine, j’ai décidé de démissionner du poste de président du Directoire des Voyages Fram, l’entreprise ne pouvant plus être dirigée dans la sérénité nécessaire à la nouvelle dynamique que j’avais impulsée depuis juin 2005.
J’ai donc fait acte de candidature au Conseil de Surveillancve et je n’ai pas été élue. Je quitte mes fonctions.

Je remercie tous les salariés du travail exemplaire qu’ils ont su faire à mes côtés. Je les félicite sur la sortie en temps et en heure de la brochure Eté 2007 et je souhaite que les nouveaux dirigeants reconnaissent leurs qualités et leur professionnalisme et sachent conserver à cette société française et indépendante ses valeurs humaines et généreuses qui lui sont propres. »


Signé
Marie-Christine Chaubet-Polderman

Lu 15477 fois

Tags : amadeus
Notez

Commentaires

1.Posté par CL le 21/12/2006 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Terrible ce revirement de situation. Terrible pour l'entreprise, son personnel et pour Mme CHAUBET. FRAM avait réussi une belle remontée grçace à cette nouvelle équipe. Quelle est la raison qui a poussé Mr COLSON a un tel comportement ?
Comment peut on ne pas tenir compte du choix de celui qui a fait l'existence de FRAM ? Et dernière question, comment peut il rester crédible comme Président d'un syndicat avec un tel comportement ?
C'est à se demander, là encore quelles sont les véritables raisons qui ont poussé Mr COLSON, à se faire élire à la tête du syndicat. Triste image pour notre profession, triste choix Monsieur COLSON. Vous aviez la possibilité de nous démontrer que vous étiez un grand homme, mais là encore vous avez choué....

2.Posté par philippe beissier le 21/12/2006 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore un qui à le courage de signer son mail.....

La vie d'une entreprise est faite de haut et de bas, ce n'est pas une triste image pour notre profession, bien au contraire c'est la vie au quotidien de nos entreprises.

Au lieu de rentrer dans querelles stériles pensez plutot à dire aux nouveaux venus "bon vent" pour de nouvelles aventures.

C'est à la fin du bal que l'on paye les musiciens en général, donc wait and see.

Bonne journée et bon courage à un des derniers grands TO français.

3.Posté par J.P. Simeon le 22/12/2006 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'approuve philippe. Nous ne connaissons pas les raisons de cette affaire. Contentons nous donc de souhaiter qu'Antoine Cachin fasse du bon travail et continue le redressement du 1er voyagiste français indépendant.
Quand à Mr Colson, bien qu'ayant démissionné du Snav, je pense qu'il n'est que victime des 30 dernière années d'inertie de cette vénérable institution.
ne l'accablons pas et laissons le agir.
Bonne chance à tous les deux.

4.Posté par DONNAREL William le 22/12/2006 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La logique a été respectée et l'action entreprise par Mr Colson a été menée à terme. La nomination de Mr Cachin doit amené une vision extérieure qui, s'il a la justesse de vue qu'on lui prête et, s'il tient compte de la spécificité historique de Fram, devrait pouvoir remettre cette société à son niveau de départ : celle qui avance, même petitement, mais sûrement (peut être faudrait-il rappeler à certains la traduction scandinave de Fram), et ce depuis quarante ans.

Peut être serait-il temps, également, de faire monter une nouvelle génération au créneau des Voyages Fram ? Il y en a quelques uns et quelques unes qui pourraient être poussés sur le devant de la scène et seraient à même d'être les acteurs et décideurs du renouveau de Fram.

Je trouve qu'il ne faudrait pas oublier ceux "qui font Fram" au quotidien, ceux qui se battent pour les vacanciers soient satisfaits de la prestation et de ce qui a fait la force de la société : disponibilité, générosité, réactivité : ceux qui sont "dans l'ombre des palmiers", qui travaillent au siège social, "les petites mains", mais aussi, ceux qui sont "au soleil des palmiers", les réceptifs, les pilotes-vacances, les guides : les vrais ambassadeurs de Fram à mes yeux.

Bon courage à tous, ou que vous soyez. Il faut "avancer" avec Mr Colson et Mr Cachin. Un choix a été fait. Il est de toute manière bon, pourvu que les leçons du passé soit prises en considération.

5.Posté par serge fabre le 22/12/2006 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Marie Christine, tout comme George ont fait du bon travail. On ne peut que les féliciter ainsi que leur père. Ils on su avec brio manager une très belle équipe depuis bien longtemps. On peut maintenant s'interroger sur les objectifs du nouveau PDG et des décisions du conseil d'administration. Certe, améliorer les performances de l'entreprise mais aussi encore mieux la valoriser pour être en mesure de consolider un autre groupe français ou européen ou intéresser de multiples investisseurs....Quelle aventure...

6.Posté par VA le 22/12/2006 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L affaire est certainement très compliquée, mais en tant que simple agent de voyage qui essaie de croire en sa profession , je suis dégoutée et déçue de cette situation. Fram était une des seules entreprises qui pouvait défendre des valeurs humaines, aujourd'hui avec l'arrivée du nouveau PDG, je pense que le monde des affaires sera sans pitié .
Au début de ma carrière, j'ai essayé de réussir dans une agence Havas au moment du rachat par Thomas Cook, j'ai commencé par un CDD de 3mois. En dépit de mes bons résultats, la direction s'est montrée sans respect à mon égard et n'a pas renouvelé mon cdd, le dernier jour de mon CDD on m'a dit que mon contrat n'était pas renouvelé. Bref, quand des actionnaires et financiers prennent la direction, ns ne sommes que des Pantins.
Donc bon courage au personnel de Fram.

7.Posté par Eric Thérizol le 16/01/2007 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est la vie normale des affaires, même dans le tourisme.

Je souhaite de tout coeur que l'équipe entière de Fram, emmenée par le tandem Colson/Cachin, réussisse une belle année 2007.

Alors tous mes voeux à cette brillante entreprise et le mot de Cambronne pour porter chance.


Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias