TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Asiana Airlines déterminée à se développer sur le marché français

La coréenne passe à 4 fréquences hebdos mais en veut bien davantage



L'autre compagnie coréenne, Asiana Airlines opère une liaison directe entre Paris et Séoul depuis quatre ans en toute discrétion puisque la clientèle est à 80% coréenne. Mais, avec une quatrième fréquence hebdomadaire qui s'annonce et l'objectif de décrocher l'autorisation d'opérer quotidiennement, sa présence commerciale dans l'Hexagone ne peut que s'accentuer.


le Vendredi 24 Août 2012

La France est le seul pays d'Europe où il existe encore une limitation sur le nombre de vols vers la Corée. Le patron France d'Asiana espère bien faire sauter le verrou lors des rencontres bilatérales franco-coréeenes qui sont prévues courant 2013 - DR : Asiana Airlines
La France est le seul pays d'Europe où il existe encore une limitation sur le nombre de vols vers la Corée. Le patron France d'Asiana espère bien faire sauter le verrou lors des rencontres bilatérales franco-coréeenes qui sont prévues courant 2013 - DR : Asiana Airlines
Quatre rotations hebdomadaires entre Paris et Séoul en quatre années d'opération, c'est une montée en puissance raisonnable.

Asiana Airlines va en effet rajouter un vol, le dimanche, dès novembre 2012.

Mais Wan Seong Seon, le directeur général France vise la liaison quotidienne, à l'instar de ses concurrents les plus directs, Air France et Korean Air.

"La France est le seul pays d'Europe où il existe encore une limitation sur le nombre de vols vers la Corée. Partout ailleurs, à Londres, Francfort et même Istanbul, c'est tout simplement l'opensky" .

Le patron France d'Asiana espère bien faire sauter le verrou lors des rencontres bilatérales franco-coréeenes qui sont prévues courant 2013.

Seulement entre 5 et 10% de Français

Wan Seong Seon a préparé la mise en place des vols à Paris, il y a 5 ans - DR : G.B.
Wan Seong Seon a préparé la mise en place des vols à Paris, il y a 5 ans - DR : G.B.
Wan Seong Seon qui, il y a cinq ans, a préparé la mise en place des vols d'Asiana à Paris avant de retourner à Séoul au service marketing, use d'arguments diplomatiques pour défendre son point de vue.

"Davantage de vols entre nos deux pays, c'est donner l'opportunité d'une part à nos entreprises de mieux se développer et d'autre part à nos touristes de découvrir plus facilement nos deux pays respectifs".

De retour en France en juin dernier pour une durée de quatre ans, Wan Seong Seon prépare donc ce dossier avec le plus grand soin.

En attendant, ce sont donc les passagers coréens qui remplissent les appareils d'Asiana Airlines sur la ligne de Paris. Ils représentent 80% de l'ensemble des passagers pour seulement entre 5 et 10% de Français selon les mois.

Lufthansa est aussi la seule des membres européens de la Star Alliance - à laquelle adhère Asiana depuis 2003, à contribuer au remplissage des vols de Paris.

"Les Coréens adorent Paris mais ils viennent en général par une autre de nos escales européennes et ils repartent de Paris. Pour cette raison, le vol du vendredi est très demandé et c'est aussi pour cela que nous avons tenu à installer le quatrième vol le dimanche", explique Wan Seong Seon.

Augmenter sa part de marché entre la France et la Corée du Sud

Mais avec une liaison quotidienne, la compagnie pourrait davantage développer sa présence sur le marché français, même si Asiana Airlines rivalise déjà avec ses concurrentes sur les destinations au delà de Séoul souhaitées par les passagers français : le Japon en premier lieu mais aussi la Chine, l'Australie et l'Asie du sud-est, plus globalement.

"Cela permettrait à davantage de passagers français de goûter au service à la coréenne tel que nous le déclinons à bord de nos avions !"

Il est vrai qu'en 24 ans d'existence, Asiana s'est bâti une solide réputation sur le service, régulièrement récompensé par Skytrax et les autres...

Quelle que soit l'issue des négociations bilatérales de 2013, et le nombre de rotations obtenues, Asiana prévoit d'ores et déjà de changer d'appareil pour la ligne de Paris à partir du troisième trimestre 2014. Le choix se fera entre le B-777-300 ou l'Airbus A350.

On l'a bien compris, Asiana, avec l'aide de Sandra Rabetrano et Hervé Jacq, les sales executives d'Aviareps, est bien déterminée à faire croitre sa part de marché entre la France et la Corée du Sud estimée actuellement entre 15 et 20% selon les mois.

Lu 1930 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Novembre 2021 - 17:14 GNV : 2 jours de promotions pour le Black Friday

Lundi 22 Novembre 2021 - 12:49 FlixBus dessert une ligne 100% au colza français









QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias