TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Autocars de tourisme : le GATF interpelle Alain Griset dans une lettre ouverte

Quels sont les objectifs du Gouvernement pour le transport touristique par autocar ? demande le GAFT



Le GATF a adressé, le 20 avril dernier, une lettre ouverte à Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, afin de l'alerter sur la situation dans laquelle se trouve le Transport Routier de Voyageurs (TRV) et de lui faire part des difficultés à accéder à certaines aides du "Plan Tourisme".


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 21 Avril 2021

Le mécanisme de compensation des charges fixes, ouvert aux entreprises qui réalisent 1 million d’euros de chiffre d’affaires mensuel ou 12 millions d’euros annuel, exclut l’immense majorité des entreprises du TRV - DR : Depositphotos @belchonock
Le mécanisme de compensation des charges fixes, ouvert aux entreprises qui réalisent 1 million d’euros de chiffre d’affaires mensuel ou 12 millions d’euros annuel, exclut l’immense majorité des entreprises du TRV - DR : Depositphotos @belchonock
Alors que son ministère de tutelle, le Ministère des Transports, ne répond plus à ses sollicitations depuis plusieurs semaines, le Groupement des Autocaristes du Tourisme Français (GATF) vient d'adresser une lettre ouverte à Alain Griset, le Ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises.

Ses représentants y demandent un échange "dans les plus brefs délais" afin notamment d'aborder les difficultés d'accéder à certaines aides du "Plan Tourisme".

Et de citer le mécanisme de compensation des charges fixes, ouvert aux entreprises qui réalisent 1 million d’euros de chiffre d’affaires mensuel ou 12 millions d’euros annuel.

"Ces seuils excluent de facto l’immense majorité des entreprises du TRV (Transport Routier Voyageurs, ndlr) à dimension humaine qui comptent moins de 50 salariés. [...]

"Une anomalie notoire" explqiue le GAFT

L’activité du transport touristique par autocar, qui connaît une forte saisonnalité selon les régions, n’atteint pas ces montants mensuels ou annuels alors que les véhicules opèrent entre 180 et 220 jours par an.

Pourtant, alors que la mesure a été étendue à d’autres entreprises du "Plan Tourisme" telles que les loisirs indoor, les salles de sport, les zoos, les établissements thermaux, les entreprises du secteur Hôtels, Cafés, Restaurants (HCR) et les résidences de tourisme situées en montagne, contrairement à ces secteurs d’activités, sont dispensés du critère de chiffre d’affaires, nous ne sommes pas intégrés à ces derniers ce qui nous apparaît comme une anomalie notoire
".

Le GATF rappelle également que "les différents interlocuteurs tels que certains assureurs, les banques, y compris la BPI, ou quelques organismes financeurs ne jouent pas complètement le jeu au grand désespoir de certains de nos adhérents. Tout ceci est très dangereux car le désespoir est toujours très mobilisateur".

Lu 1218 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance