TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

British Airways face à une annus horribilis

BA se doit encore de réduire ses coûts



Les pertes attendues pour l’exercice en cours devraient atteindre les 600 millions de livres sterling. BA se doit encore de réduire ses coûts et son dernier projet en date est d’introduire une nouvelle catégorie de PNC avec une organisation du travail inédite et une rémunération deux fois moins élevée.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 3 Février 2010

La compagnie va annoncer les résultats du troisième trimestre de son exercice vendredi. Les analystes s’attendent à un cumul de pertes de 443 millions de livres pour les neuf mois - et donc à un résultat négatif autour de 600 millions de livres pour l’ensemble de l’exercice.

Les temps sont durs pour la compagnie britannique qui doit trouver une solution pour son fonds de pension en déficit de 3,7 milliards de livres. Ce qui a longtemps été le point d’achoppement pour la finalisation du projet d’alliance avec Iberia.

Parallèlement, BA qui perd 1,6 million de livres par jour, doit trouver une solution pour réduire encore ses coûts. L’objectif est de gagner encore 140 millions de livres sur les coûts du personnel.

Après les départs volontaires, les baisses salariales acceptées par les pilotes et d’autres catégories de personnel, la compagnie se heurte aujourd’hui à un refus du PNC de réduire les équipes en vol.

Les bras de fer ne sont pas terminés outre-Manche

BA doit faire face à une grogne permanente des hôtesses et stewards. Après avoir essuyé plusieurs refus des tribunaux britanniques aux préavis de grève, les syndicats de PNC travaillent actuellement à un prochain mouvement social auquel la « high court » ne pourrait plus s‘opposer.

Alors, BA veut aller encore plus loin dans les économies de coûts, si l’on en croit l’Observer. C’est ainsi qu’elle a présenté aux représentants syndicaux un projet de création d’une catégorie de PNC qui serait rémunéré deux fois moins que celle en activité actuellement.

Ces nouveaux PNC ne seraient pas organisés en équipe moyen courrier et long courrier - ce qui, de l’avis de BA apporte une certaine rigidité dans l’organisation actuelle - et ces nouveaux PNC ne seraient pas non plus rémunérés à l’ancienneté.

La nouvelle organisation comporterait à bord des PNC et des responsables de services clients et, à terre, des responsables d’équipes de PNC.

Autrement dit, une nouvelle organisation qui, petit à petit, et en fonction de l’attribution des vols, prendrait le pas sur les PNC en place. Autant dire que les bras de fer ne sont pas terminés outre-Manche.

Lu 2130 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 25 Février 2021 - 14:44 La SNCF accuse une perte nette de 3 Mds€






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance